Zonza est prête à affronter le Morny

Courses / 17.08.2017

Zonza est prête à affronter le Morny

Ce jeudi matin, Zonza (Alex the Winner) a travaillé sur la piste fibrée de Deauville. Cristian Demuro nous a expliqué en descendant de cheval : « La pouliche n’a fait qu’un bout de 200m, pour lui ouvrir les poumons. Elle est en forme et ne souffle même pas. Elle est déjà prête, comme un cheval de vitesse, et n’a pas besoin de beaucoup de travail. En outre, les pensionnaires de Didier Guillemin sont particulièrement bien mécanisés. Il a préparé la pouliche de longue date en vue de son objectif de dimanche, le Darley Prix Morny (Gr1). Elle est arrivée vendredi dernier à Deauville. Zonza a grandi depuis la dernière fois où je l’ai montée. C’est une belle pouliche qui est bien dans sa tête et qui a pris de la force. Le terrain souple pourrait être un avantage pour elle. » Invaincue en trois sorties, Zonza a bénéficié d’une grande phase de repos car elle n’a pas couru depuis le 1er juillet, date de sa victoire dans le Prix du Bois (Gr3). Son entourage a volontairement fait l’impasse sur le Prix Robert Papin (Gr2), afin de d’éviter la multiplication des déplacements et la fatigue qui leur est associée. Ce dimanche, cette pouliche tenace et sérieuse affronte le lot le plus relevé de sa jeune carrière.

Des lignes qui plaident en sa faveur. Lors de ses débuts au Bouscat, Zonza a nettement battu la future lauréate de Listed Feralia (Pedro the Great). Pour sa deuxième sortie, elle a devancé la gagnante de Listed Rioticism (Rio de la Plata) et la future black type, Salt Lake City (Holy Roman Emperor). Enfin, dans le Prix du Bois (Gr3), Zonza a dominé l’américaine Elizabeth Darcy (Camacho) et Hergame (Motivator) qui a confirmé au niveau black type.

Un entourage international. Élevée par Jean-Pierre Dubois et Hugues Rousseau, Zonza appartient à trois copropriétaires : Alain Jathière, Martin S. Schwartz et Gérard Augustin-Normand. En cas de victoire dans le Morny, on pourrait imaginer qu’elle suivre le même itinéraire que Vorda (Orpen). Cette dernière avait gagné les Cheveley Park Stakes (Gr1) en septembre, à Newmarket, après une proche deuxième place à Deauville. Le Boussac et les États-Unis sont une autre possibilité.