EN RÉGION - Le nouveau Marseille-Borély est prêt pour dimanche

Courses / 08.11.2017

EN RÉGION - Le nouveau Marseille-Borély est prêt pour dimanche

 

L’hippodrome de Marseille-Borély rouvrira officiellement ses portes dimanche 12 novembre, à l’occasion du Grand Prix de Marseille (L). Patrice Camacho, président de la Société des courses de Marseille, est revenu avec nous sur les travaux de la piste en gazon de l’hippodrome et sa grande réunion.

La 15e Étape du Défi du Galop pour la réouverture. Officiellement, la réouverture a lieu ce dimanche. Marseille-Borély accueillera le Grand Prix de Marseille - 15e Étape du Défi du Galop et le Prix Delahante (Ls), entre autres. Patrice Camacho est plutôt serein quant à l’état de la piste. Il nous a dit : « Compte-tenu de l’évolution positive de la piste, je suis très serein quant à la qualité de celle-ci. Nous avons aussi décordé pour qu’elle soit au mieux pour dimanche. Nous accueillons des chevaux de qualité et avec de très bons ratings dimanche. » Des animations sont prévues et il y a peu de chances pour qu’il pleuve ce weekend. Les courses commenceront en début d’après-midi, le public devrait donc être au rendez-vous. Le président ajouté : « Je pense que nous réussirons à relancer les enjeux PMU quand nous ferons venir du monde sur les hippodromes. »

Une reprise en douceur. Le 3 octobre 2017, soit un an et demi après la fermeture, Marseille-Borély a repris les courses au galop. Patrice Camacho nous a expliqué : « Nous avons été capables de reprendre les courses sur le gazon dans un délai assez court, ce qui est très positif. » Avant de reprendre réellement le galop sur l’hippodrome de Marseille-Borély, la Société des courses a effectué un test grandeur nature sur la piste et les résultats ont été concluants. « Le calendrier de reprise des courses de galop sur l’hippodrome était donc toujours d’actualité, avec une reprise le 3 octobre comprenant deux courses de haies ainsi que du plat. Il n’avait quasiment pas plu jusqu’au 3 octobre, et durant les 48 h précédant la réunion, sont tombés 11 mm de pluie. La piste était souple mais tout s’est bien passé. Si bien que nous avons couru le 14 octobre également et le premier Quinté a eu lieu le 30 octobre. »

Une toute nouvelle piste. La décision de refaire entièrement la piste de gazon de l’hippodrome de Marseille-Borély avait été prise en juillet 2016, après l’annulation des courses du 22 avril. Les jockeys avaient jugé la piste trop glissante et dangereuse ce jour-là et avaient refusé de monter après la deuxième course de la réunion. Depuis, des travaux importants ont été entrepris. Patrice Camacho, président de la Société des courses de Marseille, a précisé : « L’une des raisons principales de la dangerosité de la piste était une trop grande concentration de sel dans le sol. Les opérations ont visé à éliminer le sodium du sol en y apportant du calcium. Après destruction du gazon existant, la terre végétale a été retournée sur toute sa profondeur à plusieurs reprises. Le semis a eu lieu fin octobre, début novembre 2016. Et depuis, le gazon a poussé normalement, avec un bon enracinement, un bon développement foliaire et une bonne couverture. » L’hippodrome a aussi changé 80 % de ses arroseurs automatiques pour en installer de nouveaux, pilotés informatiquement. « Les travaux ont été financés par la société hippique de Marseille, aussi bien en termes de matériel que de personnel. »