LE SPORT PAR LE TEMPS - Une Breeders’ Cup où qualité et chance devaient s’allier

International / 06.11.2017

LE SPORT PAR LE TEMPS - Une Breeders’ Cup où qualité et chance devaient s’allier

 

La Breeders’ Cup 2017 a posé ses valises à Del Mar, en Californie. "Where the turf meets the surf", tel est l’adage de l’hippodrome, situé en bord de mer. Del Mar est un pur anneau de vitesse avec, comme c’est traditionnellement le cas aux États-Unis, une piste en dirt et, à son intérieur, une piste en gazon.

Del Mar ou Amiens, quasiment le même combat. Sur la piste en gazon, la ligne droite mesure environ 270m… C’est la longueur de la ligne droite d’Amiens, à quelques mètres près. La différence entre Del Mar et Amiens est le dernier tournant, beaucoup plus prononcé à Del Mar. C’est donc un hippodrome extrêmement technique et, pour gagner, la qualité seule du cheval ne suffit pas : elle joue à 50 %. Les autres 50 % : la chance.

Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf : la meilleure a gagné. Les hippodromes américains sont équipés du système Trakus, qui permet de connaître la distance exacte parcourue par chacun des concurrents et leur position précise dans le parcours.

Le Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf a été animée par Moon Dash (Malibu Moon) et Juliet Capulet (Dark Angel) à un train très régulier. La gagnante, Rushing Fall (More than Ready), a porté son attaque dans le dernier tournant en venant en sixième épaisseur, l’emportant en 1’36’’09. Elle a parcouru en tout 1.643m. Seule Fatale Béré (Pedro the Great), cinquième, a dû couvrir un peu plus de distance : 2,50m de plus. Rushing Fall est sans contestation possible la meilleure pouliche de ce Gr1, elle qui a tracé les derniers 400m en 23’’99. Happily (Galileo) et September (Deep Impact), les deux pensionnaires d’Aidan O’Brien, se sont retrouvées piégées dès le début du parcours. September a donné l’impression de finir rapidement pour prendre la troisième place (derniers 400m en 23’’88), mais elle a parcouru moins de distance que Rushing Fall (1.636m) et est battue par meilleure.

Clt              Nom                                            Tps brut            L400m             Dist réelle       Écart               % Acc.

1                 RUSHING FALL                        1'36"09              23"99               1643                0                      100,1

2                 BEST PERFORMANCE             1'36"25              23"94               1629                -15                  100,5

3                 SEPTEMBER                              1'36"40              23"88               1636                -7                    100,9

Breeders’ Cup Juvenile Turf : le bon parcours de Mendelssohn. Mendelssohn (Scat Daddy) est sorti correctement de sa stalle et a tout de suite été placé dans le groupe de tête. Le pensionnaire d’Aidan O’Brien a eu une course parfaite. Il l’emporte en 1’35’’97, un temps légèrement inférieur à celui réalisé par les pouliches. Mais le meilleur poulain de la course était certainement Untamed Domain (Animal Kingdom). Il a patienté et dans le dernier tournant, il avait encore cinq longueurs à refaire. Untamed Domain a parcouru 23m de plus que le gagnant, bouclant les 400 derniers mètres en 24’’20, et son entourage peut avoir des regrets. Encore une fois, le départ s’est avéré primordial.

Clt         Nom                                               Tps brut                    L400m               Dist réelle          Écart              % Acc.

1            MENDELSSOHN                         1'35"97                     24"52                 1622                  0              97,8

2            UNTAMED DOMAIN                  1'36"07                     24"20                 1643                  23              99,2

3            VOTING CONTROL                    1'36"22                     24"53                 1631                  9              98,1

Breeders’ Cup Mile : la ligne du Woodbine Mile. World Approval (Northern Afleet) a décroché le titre de meilleur miler sur le gazon aux États-Unis avec ce succès dans le Breeders’ Cup Mile. Il venait de remporter le Woodbine Mile (Gr1), où il devançait Lancaster Bomber (War Front), deuxième de ce Breeders’ Cup Mile ! World Approval décroche sa troisième victoire de Gr1. Il l’emporte en 1’34’’55. Bien parti, il a tout de suite été dans le groupe de tête dans une course rythmée et régulière d’un bout à l’autre. Derrière, cela a été l’hécatombe, avec bon nombre de concurrents gênés et mis hors course. Une édition qui ne restera probablement pas dans l’histoire.

Clt            Nom                                                   Tps brut               L400m          Dist réelle        Écart                                                  % Acc.

1               WORLD APPROVAL                                                       1'34"55                 24"33            1632                0                   97,2

2               LANCASTER BOMBER                   1'34"74                 24"44            1619                -12             96,9

3               BLACKJACKCAT                            1'34"83                 24"24            1645                13                 97,8

Longines Breeders’ Cup Turf : la course parfaite de Talismanic. C’est la fin de l’arlésienne pour Talismanic (Medaglia d’Oro) qui remporte son premier Gr1 pour son quatrième essai à ce niveau. Talismanic, c’est le cheval favori des filles, avec ses quatre grandes chaussettes et sa large liste en tête. Mickaël Barzalona lui a donné une course de rêve : Talismanic a toujours été bien placé, en cinquième position le long de la corde. Il l’a déboîté vers la droite dans les derniers 200m alors qu’il aurait certainement eu la place de venir un peu plus tôt, ayant un petit passage côté corde. Talismanic bat le record des 2.400m de la piste en gazon de Del Mar en s’imposant en 2’26’’19, le précédent étant de 2’31’’09… Mais il n’y a probablement pas beaucoup de courses sur cette distance disputée là-bas.

Meilleur cheval de gazon sur la distance aux États-Unis, Beach Patrol (Lemon Drop Kid) est deuxième. Highland Reel (Galileo) est troisième après avoir été tout de suite dans la course, comme l’ensemble des chevaux sur le podium. On avait trouvé des excuses à Highland Reel récemment, faisant sa rentrée à Ascot où il n’avait pas son terrain. Mais sa performance dans ce Breeders’ Cup Turf indique qu’il est sur la pente descendante.

Breeders’ Cup Classic : Gun Runner, le nouveau héros américain. Gun Runner (Candy Ride) est le cheval des Américains. Il s’est imposé dans une Breeders’ Cup Classic menée à un train très rapide : les premiers 800m  en 46’’31, les 1.200m en 1’10’’04 et il franchit le poteau en un temps brut de 2’01’’29. Le record de la piste est détenu depuis août 2013 par son père, Candy Ride, en 1’53’’11.

Il faut noter que les chevaux partis 1er, 2e et 3e ont passé le poteau dans le même ordre. L’entourage de Gun Runner avait un doute sur la distance et avait raison : le cheval a été extrêmement sollicité dans les derniers 200m, parcourus en un temps lent : le réservoir était vide, le dernier quart de mile étant franchi en 26’’26.

Quant à Arrogate (Unbridled’s Song), sa performance confirme que le cheval n’est plus le même depuis sa victoire dans la Dubai World Cup. C’est désormais Gun Runner le leader américain sur le dirt.