À la découverte de Graal Event, une nouvelle agence événementielle aux accents hippiques

Autres informations / 09.12.2017

À la découverte de Graal Event, une nouvelle agence événementielle aux accents hippiques

À la découverte de Graal Event, une nouvelle agence événementielle aux accents hippiques

Martin d’Archimbaud, Victor Langlais et Alexandre Rault lancent Graal Event, une agence événementielle au cœur du monde hippique. Martin d’Archimbaud, Directeur général, nous a expliqué le concept de son entreprise.

Jour de Galop. - Quelle est l’histoire de Graal Event ?

Martin d’Archimbaud. - Victor Langlais, Alexandre Rault et moi-même sommes associés depuis maintenant trois ans au sein de l’écurie du Graal — société d’investissement dans le monde du pur-sang. Quatre-vingt-deux actionnaires nous font confiance, et participent au développement d’un portefeuille diversifié à haute valeur ajoutée de juments et parts d’étalons. Pour augmenter la visibilité de notre produit, nous avons imaginé une activité événementielle qui nous donnerait accès à de potentiels prospects, susceptibles d’être intéressés par un investissement dans le monde des courses. Graal Event sera officiellement lancée en janvier 2018, en France, mais également à l’international – nous avons déjà un partenaire à Hongkong qui travaille avec nous sur le développement de notre activité en Asie.

Vous avez déjà organisé deux événements. En quoi cela consistait-il ?

Nous avons organisé deux événements tests pour des banques françaises de gestion de fortune, basées à Paris. Le premier s’est déroulé à l’Écurie des Monceaux et le deuxième sur le centre d’entraînement de Chantilly. Les retours ont été extrêmement positifs, et nous sommes convaincus du potentiel expérientiel du monde des courses. Nous voulons faire de Graal Event une véritable clé d’entrée dans le milieu, avec des prestations haut de gamme et sur mesure : élevage, courses, entraînement, ventes aux enchères, baptême, etc.

Que proposez-vous de différent par rapport aux autres agences événementielles ?

Je pense que notre valeur ajoutée réside avant tout dans notre équipe. Mon associé Victor est courtier depuis plus de dix ans dans le trot et le galop. C’est un plus appréciable pour nos clients que de pouvoir échanger avec un professionnel. En ce qui me concerne, je suis étudiant à l’ESSEC Business School. Au sein de l’incubateur, nous bénéficions de conseils et d’outils intéressants pour lancer l’activité, d’autant plus que le réseau est large. Mon travail est de gérer les relations avec les entreprises et le suivi à long terme de nos différents partenaires. Nous sommes d’ailleurs à la recherche d’une personne pour m’épauler dans ces missions.

Quel est votre but à long terme avec Graal Event ?

Je suis convaincu que notre passion doit être partagée, et que ce genre d’initiative permettra de voir arriver de nouveaux visages dans le monde des courses. Pour Graal Event, l’objectif est d’étendre notre activité et d’aller chercher une clientèle internationale. À l’image du vin, je pense que la filière cheval fait partie du patrimoine et du « savoir-faire » français. C’est donc à nous de la mettre en valeur, pour lui donner de la visibilité et de l’attractivité. En plus de la cible entreprise (comité, clients, fournisseurs, etc.), je veux également travailler sur des événements en co-branding pour des lancements de produits par exemple. Je pense qu’il y a beaucoup à faire en créant des passerelles entre le monde du cheval et d’autres milieux. Dans cette idée, nous pensons avoir notre propre loge à ParisLongchamp.