VENTES ARQANA

Institution / Ventes / 10.12.2017

VENTES ARQANA

La vente d’élevage déjà assurée de battre son record

VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA - DEAUVILLE, DIMANCHE. Après une première journée record, la deuxième session de la vente d’élevage Arqana a continué sur des bases très solides. Tous les indicateurs sont dans le vert. Le prix moyen (+ 3,94 %), le chiffres d’affaires (+ 14,85 %), le pourcentage de vendus (+ 10,99 %) et le prix médian (+4,54%) sont en progression par rapport à l’an dernier. Logiquement, le cumul des deux premières journées, compte tenu de la très forte activité enregistrée samedi, est lui aussi très positif : le chiffre d’affaires (+ 40,05 %) et le prix moyen (+ 17,27 %) connaissent une évolution positive et à deux chiffres. Dimanche soir, Arqana a déjà vendu 61 chevaux de plus que l’an dernier au même stade. Les deux premières journées ont généré un total de 27.431.500 €. Le chiffre d’affaires record, sur les quatre jours, date de 2014 et il était de 27.865.750 €. Il sera donc largement dépassé dès le troisième jour.

En 2016, ce sont les juments qui avaient dominé le dimanche, en réalisant les cinq prix les plus élevés. En 2017, quatre des cinq top prices leur reviennent, mais c’est un foal qui domine la journée. En effet, le lot 381, présenté par ACF Élevage, a été vendu 165.000 €. Ce fils de Starspangledbanner (Choisir) a été acheté par Peter Kelly (Emerald Bloodstock) pour le compte de Peter Morgan (Carmel Stud). Il doit repasser en vente en 2018 et est issu de la famille de la célèbre Rotina (Crystal Glitters). Cette vente a aussi une dimension symbolique car ce très beau foal a été élevé par la marquise de Moratalla, une grande dame des courses et de l’élevage en France, qui nous a récemment quittés.

LES JUMENTS

UNE PETITE-FILLE DE SHEMAKA POUR BADGERS BLOODSTOCK

#348    SHEMDA (Dutch Art & Shamooda, par Azamour)           100.000 €

Acheteur : Badgers Bloodstock

Vendeur : Aga Khan Studs

Éleveur : Aga Khan Studs

Les hommes de Badgers Bloodstock ont été actifs lors du jour 1 de la vente Arqana mais n’avaient pas encore investi sur des souches Aga Khan. C’est désormais chose faite : au téléphone avec Grant Pritchard-Gordon, Freddy Powell a signé le bon à 100.000 € pour la 3ans Shemda (Dutch Art), gagnante de son maiden à Vichy au mois de juillet. Les plans concernant la pouliche restent inconnus.

Shemda est une petite-fille de Shemaka (Nishapour), gagnante du Prix de Diane (Gr1) ainsi que des Prix de la Nonette et de Condé (Grs3). Au haras, elle a donné Shemima (Dalakhani), gagnante des Prix de Lutèce et Allez France (Grs3), Shemaya (Darshaan), gagnante du Prix Casimir Delamarre (L), Shemala (Danehill), lauréate du Prix Madame Jean Couturié (L) et mère de Shemiyla, gagnante du Prix Allez France (Gr3). Shemaka est aussi la deuxième mère de Shakeel (Dalakhani), gagnant cette année du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1).

LE JAPON ET L’EFFET FRANKEL

#273    SALASIE (Teofilo & Marella, par Desert Prince) 90.000 €

Pleine de Wootton Bassett

Acheteur : JS Company

Vendeur : Haras de Maulepaire

Éleveur : Haras de Grandcamp E.A.R.L.

Lorsque l’on demande aux Japonais de JS Company ce qui leur a plu chez Salasie, la réponse est claire : « Frankel ! Il a eu de bons produits au Japon. » L’étalon de Juddmonte a en effet quelques bons rejetons qui évoluent au Japon. Soul Stirring, bien sûr, qui a enlevé l’an dernier le seul Gr1 pour pouliches du pays, le Hanshin Juvenile Fillies, et cette année des Oaks, mais aussi Mi Suerte, gagnante de Gr3 à 2ans l’an passé, ou encore le beau Mozu Ascot, un 3ans qui reste sur quatre succès consécutifs dont une victoire de Stakes et qui devrait être revu vers Noël dans un Groupe.

Salasie, sœur de Tierra del Fuego (Champs Élysées), a pour deuxième mère Rainbow Lake (Rainbow Quest), mère de Kind (Danehill), génitrice de Frankel (Galileo) et Noble Mission (Galileo). Rainbow Lake a aussi donné Powerscourt (Sadler’s Wells), gagnant de la Gold Cup et de l’Arlington Million (Grs1), Riposte (Dansili), gagnante des Ribblesdale Stakes (Gr2), ou encore Last Train (Rail Link), vainqueur du Prix de Barbeville (Gr3) et deuxième du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1). Salasie est pleine de Wootton Bassett. Les hommes de JS Company ont ajouté : « Salasie va pouliner en Europe et son produit pourrait passer en vente. Elle partira au Japon ensuite, après avoir été probablement saillie en Europe. Nous pensons à Caravaggio ou No Nay Never. »

CHOCOLAT CHAUD, UN BON INVESTISSEMENT

#372    CHOCOLAT CHAUD (Excellent Art & Thaidah, par Vice Regent)       80.000 €

Pleine d’Exceed and Excel

Acheteur : High Valley Equine Ltd

Vendeur : Coulonces Sales

Éleveur : Lynch-Bages Ltd & Samac Ltd

Si le vin chaud a été le plus populaire ce week-end dans l’enceinte de l’établissement Élie de Brignac, Chocolat Chaud (Excellent Art), pleine d’Exceed and Excel, a fait monter les enchères jusqu’à 80.000 € sur le ring. C’est Anna Sundstrom qui a signé le bon, au nom de High Valley Equine Ltd. Elle a expliqué : « Je l’ai achetée pour un syndicat de nouveaux investisseurs. Exceed and Excel a encore fait un gagnant de Gr1 ce matin à Hongkong [Mr Stunning, dans le Longines Hongkong Sprint, ndlr] et ils ont donc décidé d’investir. »

Chocolat Chaud n’a pas couru et n’a pas encore donné de gagnant. Le produit à naître sera son quatrième foal. Chocolat Chaud est une fille de Thaidah (Vice Regent), gagnante de Listed et quatrième des Moyglare Stud Stakes (Gr1). La deuxième mère est Ballade (Herbager), mère de Glorious Song (Halo), gagnante de Gr1 aux États-Unis et mère de Singspiel ou encore Rahy. Cette souche a donc donné des chevaux comme Mezzo Soprano, gagnante du Prix Vermeille (Gr1), Martinborough (Deep Impact), gagnant de Groupe et étalon au haras de Grandcamp, ou encore Devil’s Bag (Halo) ou Saint Ballado (Halo).

LAST TANGO POUR MARGARET O’TOOLE

#243    LAST TANGO (Peintre Célèbre & L’Étoile de Mer, par Caerleon)       70.000 €

Pleine de Shalaa

Acheteur : Margaret O’Toole

Vendeur : Haras d’Étreham

Éleveur : Dayton Investment Ltd

Jeune jument de 4ans, Last Tango (Peintre Célèbre) était présentée pleine pour la première fois de Shalaa. Last Tango compte une victoire en juillet 2017 à Nort-sur-Erdre. Côté pedigree, c’est une fille de L’Étoile de Mer (Caerleon), gagnante du Grand Prix de la Ville de Nantes (L) et mère du bon Lone Ranger (Muhtathir), gagnant du Prix du Carrousel (L) et placé de Listeds, ainsi que de L’Étoile de Moscou (Peintre Célèbre), placée de Listed et mère de la bonne Little Nightingale (Muhtahir), gagnante du Prix Cléopâtre (Gr3) et troisième du Prix de Diane Longines (Gr1). Last Tango descend de… Last Tango (Luthier), mère de Fijar Tango (In Fijar), gagnant des Grand Prix de Paris et Grand Critérium (Grs1), et de Lost World (Last Tycoon), gagnant du Grand Critérium (Gr1). C’est Margaret O’Toole qui a signé le bon à 70.000 €.

ANIYSA PREND LA DIRECTION DU HARAS DES TROIS CHAPELLES

#413    ANIYSA (Dalakhani & Alnamara, par Linamix)   65.000 €

Pleine de Dariyan

Acheteur : Sarl Haras des Trois Chapelles

Vendeur : Aga Khan Studs

Éleveur : Aga Khan Studs

Paul Venner a signé le bon à 65.000 € pour Aniysa (Dalakhani), présentée pleine de Dariyan. Paul Venner, fondateur de la marque d’aliments Baileys, est propriétaire du haras des Trois Chapelles ainsi que de Petches Stud en Angleterre. Aniysa n’a pas encore donné de gagnant, ayant un produit en âge de courir, Aniyla (Redoute’s Choice), âgée de 3ans. Elle n’a pas encore débuté. La souche est belle : la mère d’Aniysa est Alnamara (Linamix), gagnante du Prix de Thiberville (L) et mère d’Alnadana (Danehill Dancer), gagnante du Prix Messidor (Gr3). Via la troisième mère, Thawakib, on retrouve le nom du champion Sakhee, gagnant du Prix de l’Arc de Triomphe et des International Stakes (Grs1).

L'ACCLAMATION PART EN NOUVELLE-ZÉLANDE

#265    L’ACCLAMATION (Acclamation & Lunaska par Ashkalani)            85.000 €

            Acheteur : Paul Moroney Bloodstock

            Vendeur : Haras de Saint-Arnoult

            Éleveur : Petra Bloodstock Agency

Paul Moroney a signé le bon à 85.000 € pour le lot 265, L’Acclamation (Acclamation), présentée par le haras de Saint-Arnoult. Il a nous a expliqué : « Je l’ai achetée pour Trelawney Stud, un des haras les plus importants de Nouvelle-Zélande. Ils n’ont pas d’étalons mais ont des participations dans des reproducteurs en Australasie. L’Acclamation va rejoindre leur collection de juments et elle ne sera pas saillie par un étalon européen. Elle a gagné trois courses et son modèle est celui d’une poulinière. C’est une bonne famille et j’ai essayé sans succès d’acheter plusieurs juments de cette souche dont on peut espérer qu'elle s’améliore avec le temps. La semaine dernière, j’étais à Tattersalls. Je viens depuis plusieurs années à Arqana. Il y a quelques années, j’avais acquis ici même une autre jument pour Trelawney Stud et entre temps, son frère a gagné un Gr1 en Europe. » L’Acclamation, comme l’indique son nom, est une fille d’Acclamation (Royal Applause), père de quatre lauréats de Gr1 sur le créneau de la vitesse. Mais l’étalon de Rathbarry Stud s’affirme aussi en tant que père de mère, avec Beacon (Flying Childers Stakes, Gr2) et Massaat (deuxième des Dubai Dewhurst Stakes et des 2.000 Guinées, Gr1).

Lunaska (Ashkalani), sa mère, a gagné le Prix des Jouvenceaux & des Jouvencelles (L) avant de donner deux black types, Luna Royale (Royal Applause), lauréate de Listed à Vichy comme sa mère, et Lustre (American Post), deuxième des Prix François Mathet et de Saint-Patrick (Ls). C’est la famille d’Altérité (Garden City Stakes, Gr1) et d’Ask for the Moon (Prix Saint-Alary, Gr1).

UNE SŒUR DE ZAGARO POUR WINGS OF EAGLES

#402    ZENAT (Rock of Gibraltar & Zanet par Enrique)         75.000 €

            Pleine de Dabirsim

            Acheteur : Suprina

            Vendeur : Haras des Embruns

            Éleveur : Jean-Claude Seroul

Patricia Boutin (Suprina), en compagnie de Sybille Gibson (haras de Montaigu), a dû aller jusqu’à 75.000 € pour Zenat (Rock of Gibraltar), une sœur de Zagora (Green Tune) pleine du recherché Dabirsim (Hat Trick) et présentée par le haras des Embruns. Patricia Boutin nous a expliqué : « J’ai acheté Zagora lorsqu’elle était yearling mais Zenat ne lui ressemble pas. J’aime beaucoup son papier et elle est pleine d’un bon étalon. » Sybille Gibson a précisé : « Nous l’avons achetée pour soutenir Wings of Eagles (Pour Moi) qui débute en 2018 au haras de Montaigu. » Zanet a gagné deux courses et son premier produit, Zock (Rock of Gibraltar), s’est imposé à quatre reprises en plat.  La deuxième mère a donné la championne Zagora, lauréate de dix courses, dont les Diana Stakes et la Breeders' Cup Filly & Mare Turf (Grs1). C’est la famille de l’étalon Titus Livius (Machiavellian), gagnant du Critérium des 2ans (Gr2) et du Prix du Gros Chêne (Gr2).

LA NIÈCE DE BORGIA POUR ANTHONY STROUD

#440    BORJA (Lope de Vega & Borghesa par Galileo) 70.000 €

            Pleine d’Olympic Glory

            Acheteur : Stroud Coleman Bloodstock Limited

            Vendeur : Haras de Castillon

            Éleveur : Gestüt Ammerland

Borja (Lope de Vega) va prendre la direction de l’Angleterre, pour le compte d’un client d’Anthony Stoud et de Matt Coleman. Le bon à 70.000 € a été signé par Sally-Ann Grassick. Elle est pleine d’Olympic Glory (Choisir) et était présentée par le haras de Castillon. Sa mère a produit deux black types, Rich Legacy (Holy Roman Emperor), troisième des Stand Cup Stakes (L), et Burggraf (Medicean), troisième de la Coppa d'Oro di Milano (L). Britannia (Tarim), la deuxième mère, a gagné le St Leger allemand (Gr2) mais elle est surtout connue comme l’aïeule de quatorze black types. Son meilleur produit fut Borgia (Acatenango), une des rares femelles à avoir battu les mâles dans le Derby allemand (Gr1). Cette dernière a ensuite confirmé en gagnant le Grosser Preis von Baden (Gr1).

UNE POULINIÈRE PLEINE DE DABIRSIM POUR ML BLOODSTOCK

#356    CROSSED FINGERS (Cape Cross & Sister Sylvia par Fantastic Light         60.000 €

            Pleine de Dabirsim

            Acheteur : ML Bloodstock

            Vendeur : Haras de Bourgeauville

            Éleveur : M. Morrissey

Crossed Fingers (Cape Cross), qui n’a pas couru, a fait monter les enchères jusqu’à 60.000 € et c’est ML Bloodstock qui a signé le bon. Son premier produit, Pier Cesar (Siyouni), s’est classé quatrième de Listed en Italie et elle est pleine de Dabirsim (Hat Trick). Sa mère est une sœur de Regal Parade (Pivotal), lauréat de 13 courses, dont le Sprint Cup et le Prix Maurice de Gheest (Grs1). C’est la famille des étalons Zafonic (2.000 Guinées et Prix Morny, Grs1) et Zamindar (Deuxième du Prix Morny, Gr1). La jument était présentée par le haras de Bourgeauville.

LA FAMILLE DE DARYABA POUR MIKE CARPENTER

#461    DATIA (Acclamation & Dardania par Dalakhani)         75.000 €          Acheteur : Miklin Stables

            Vendeur : Aga Khan Studs

            Éleveur : Aga Khan Studs

L’Américain Mike Carpenter (Miklin Stables) a dû aller jusqu’à 75.000 € pour acquérir Datia (Acclamation), une pouliche non placée en deux sorties présentée par les Aga Khan Studs. Tony Lacy, le représentant d’Arqana aux États-Unis, était aux côtés de l’acheteur et il nous a expliqué : « Elle va rester en France, au haras d’Ombreville, pour être saillie. Le choix de l’étalon n’a pas encore été arrêté. Il est heureux de voir des investisseurs américains dans l’élevage français. Ces derniers ont beaucoup compté dans l’histoire des courses et de l’élevage de ce pays. Concernant Mickael Carpenter, les atouts du système français ont influé sur sa décision d’élever et de faire courir en France. La pouliche lui plaisait et il aimait également son pedigree. Il fera certainement courir ses produits sous ses couleurs. Les familles Aga Khan sont toujours très attractives. » Datia est une sœur de Dourdana (Exceed And Excel), troisième du Prix Vanteaux (Gr3). Daryaba (Night Shift), la deuxième mère, a gagné les Prix de Diane et Vermeille (Grs1). Elle a produit quatre black types dont Daryakana (Selkirk), gagnante du Hong Kong Vase (Gr1), elle-même mère de Dariyan (Shamardal), gagnant du Prix Ganay (Gr1) et étalon au haras de Bonneval.

LA MÈRE D’INVINCIBLE QUEEN POUR MARGARET O’TOOLE

#491    RHYTHM QUEEN (Danehill Dancer & Flawly par Old Vic)   60.000 €

            Pleine de Gleneagles

            Acheteur : Margaret O’Toole

            Vendeur : Haras d’Étreham

            Éleveur : Newsells Park Stud

Rhythm Queen (Danehill Dancer) a fait monter les enchères jusqu’à 60.000 € et c’est Margaret O’Toole qui a signé le bon. Elle a déjà donné deux gagnants dont Invincible Queen (Invincible Spirit), gagnante du Prix de la Reboursière à Deauville mais aussi quatrième des Prix des Réservoirs et d'Aumale (Grs3). Elle est pleine de Gleneagles (Galileo) et le poulain à naître présentera donc le même croisement (Galileo x Danehill Dancer) que les gagnants de Gr1 Alice Springs, Minding et The Gurkha. Sa mère, Flawly (Old Vic), s’est classée deuxième du Garden City Breeders' Cup Handicap (Gr1) avant de produire trois black types. Le meilleur, Best Name (King's Best), a gagné le Prix du Prince d'Orange (Gr3) et s’est classé deuxième du Prix du Jockey Club (Gr1). Il s’agit de la famille de l’étalon Very Nice Name (Whipper), lauréat du Qatar Derby, mais aussi deuxième du Prix Foy (Gr2) et troisième de la Dubai Sheema Classic (Gr1).

SHAHAD VERS L’IRLANDE

#460    SHAHAD      Galileo & Dapprima, par Shareef Dancer                        65.000 €

Pleine de Scalo

Acheteur : Kern Lillingston Bloodstock Ltd

Vendeur : Haras du Logis Saint-Germain

Éleveur : K. Schulte

Luke Lillingston est allé jusqu’à 65.000 € pour acquérir Shahad (Galileo), jument présentée pleine de Scalo par le haras du Logis Saint-Germain. La jument est une fille de Galileo et descend d’une bonne souche allemande. Sa mère, Dapprima (Shareef Dancer), est gagnante de Listed en Allemagne et a aussi pris la deuxième place des 1.000 Guinées allemandes (Gr2) et du Prix de Flore (Gr3). Shahad est donc une sœur de Davidoff (Montjeu), gagnant de Gr3 et étalon au haras de Saint-Arnoult, de Denaro (Dashing Blade), gagnant de l’Euro Cup (Gr2), et de Dubai (Galileo), placée de Listed et mère d’Alakhana (Dalakhani), gagnante l’an dernier du Prix Joubert (L) et troisième du Prix André Baboin (Gr3). Il s’agit de la souche de Dominante, deuxième du Diane allemand et troisième du Bayerisches Zuchtrennen (Gr1).

Shahad est gagnante d’une course à 3ans et s’est aussi classée cinquième d’un Prix Cléopâtre (Gr3). Son premier produit, Qatar Fly (French Fifteen), est âgé de 2ans et n’a pas encore débuté. Luke Lillingston a dit : « C’est une fille de Galileo et c’est une très jolie jument. Je l’aimais beaucoup. Elle va aller en Irlande. Pour l’instant, nous ne savons pas encore à quel étalon elle sera présentée, mais nous allons réfléchir pour lui trouver le meilleur croisement possible, afin de lui donner toutes ses chances. »

LES FOALS

UN SIYOUNI POUR UN PINHOOKING

#315    M        Siyouni & Queen Arabella, par Medicean  72.000 €

Acheteur : Stroud Coleman Bloodstock Ltd

Vendeur : Coulonces Sales

Éleveur : Meon Valley Stud

Matt Coleman a signé le bon à 72.000 € pour ce foal par Siyouni présenté par Coulonces Sales. C’est le troisième produit de sa mère, Queen Arabella (Medicean), restée inédite. Son premier produit, Garden Oasis (Excelebration), compte une place en deux sorties à 2ans. La deuxième mère, Hyabella (Shirley Heights), est double gagnante de Listed et a donné Poet (Pivotal), gagnant des Kilternan Stakes et des Rose of Lancaster Stakes (Gr3), ainsi qu’Hothaifah (Green Desert), deuxième d’un Prix Eclipse (Gr3). On retrouve dans le pedigree le nom de Shirocco Star, deuxième des Oaks d’Epsom et d’Irlande (Grs1).

Matt Coleman a expliqué : « Je l’ai acheté pour des pinhookers irlandais. C’est un poulain qui se déplace très bien et est issu d’une bonne famille. Il devrait repasser en vente yearling, en Angleterre ou en Irlande. »

OÙ L’ON REPARLE DE LA FAMILLE DE MONROE BAY

#267    M        Dream Ahead & Lune Rose, par High Chaparral 62.000 €

Acheteur : Hubert Honoré

Vendeur : Coulonces Sales

Éleveur : Mme L. Quinn

Monroe Bay (Makfi) est passée samedi sur le ring d’Arqana, étant adjugée 420.000 € à Ghislan Bozo pour un partenariat entre Ballylinch Stud et l’écurie des Charmes. Ce dimanche, c’est son frère, un foal par l’étalon du haras de Grandcamp Dream Ahead, qui est passé sur le ring. Il a été adjugé 62.000 € à Hubert Honoré, lequel a dit : « J’aime beaucoup la famille du poulain. J’avais quelques doutes sur Dream Ahead mais je trouve qu’il a réussi une bonne fin d’année. Nous allons réfléchir au futur du poulain. » Le foal est donc un neveu de Célimène (Dr Fong), gagnante du Prix de Flore et du Prix Pénélope (Grs3), ainsi que de Lunaska (Ashkalani), gagnante du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) et mère de Luna Royale, aussi lauréate de cette Listed. Il s’agit de la famille d’Altérité  (Literato).

DABIRSIM, ENCORE ET TOUJOURS POUR SIMON SPRINGER

#411    M        Dabirsim & Alloway, par Rahy        57.000 €

Acheteur : Écurie Normandie Pur Sang

Vendeur : Haras des Embruns

Éleveur : Thousand Dreams & Écurie Olivier Piraud

Simon Springer reste fidèle à son champion Dabirsim. Déjà acheteur du lot 242 par l’étalon désormais stationné au haras de Grandcamp, il est allé jusqu’à 57.000 € pour avoir le lot 411, par l’étalon et Zoriana, une fille de Danehill Dancer. Il s’agit donc du même croisement que celui de Different League, gagnante des Albany Stakes (Gr3), deuxième des Cheveley Park Stakes et troisième du Darley Prix Morny (Grs1), et vendue 1.500.000 Gns à Coolmore mardi à Tattersalls.

Côté pedigree, ce foal nommé Darby Dancer est le quatrième produit de Zoriana, gagnante de trois courses. Deux de ses trois produits ayant couru sont gagnants. La deuxième mère, Amarige (Lesotho), a donné le rapide Manzor (Cricket Ball), gagnant du Prix du Petit Couvert (Gr3) et du Critérium de Vitesse (L). Elle est aussi la deuxième mère de Latita (Silver Frost) qui, depuis la parution du catalogue, a remporté le Critérium du Languedoc (L).

DABIRSIM EN VOGUE

#289    M        Dabirsim & Naan, par Indian Charlie         60.000 €

Acheteur : LDA Bloodtosck

Vendeur : Haras d’Ellon

Éleveur : T. de La Héronnière & J.-L. Valérien-Perrin

Le bon a été signé à 60.000 € par un homme de LDA Bloodstock, lequel n’a pas voulu faire de commentaire, pour le lot 289 présenté par le haras d’Ellon. Il s’agit d’un fils de Dabirsim présenté par le haras d’Ellon. C’est un fils de Naan (Indian Charlie), lot numéro 289 de cette vente d’élevage Arqana. Élève de l’écurie Wertheimer & Frère, Naan avait été achetée 16.000 € en 2012, lors de cette vente d’élevage Arqana en 2012, par Marc-Antoine Berghgracht. Naan n’a pas couru et son premier produit, Namran (Medicean), compte trois places en 2017. La deuxième mère est Wingspan (Silver Hawk), deuxième et troisième du Prix de Flore (Gr3). Il s’agit de la souche de Cymric (Kitten’s Joy), deuxième d’un Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1).

 

#411    M        Dabirsim & Alloway, par Rahy        57.000 €

Acheteur : Margaret O’Toole

Vendeur : Haras des Embruns

Éleveur : Thousand Dreams & Écurie Olivier Piraud

Margaret O’Toole a signé le bon à 57.000 € pour le lot 411, un fils de Dabirsim et d’Alloway (Rahy), gagnante du Prix Cléopâtre (Gr3) et mère de gagnants. La troisième mère, Fairy Footsteps (Mill Reef), est à l’origine de chevaux comme Chinese Dragon, gagnant de Gr2 et placé de Gr1 aux États-Unis, ou encore du champion miler Desert Prince, gagnant des 2.000 Guinées d’Irlande, des Queen Elizabeth II Stakes ou du Prix du Moulin de Longchamp (Grs1).

LES DABIRSIM ONT TOUJOURS LA COTE

#350    M        Dabirsim & Shining Glory par Königstiger          60.000 €

Acheteur : Windfield Bloodstock

            Vendeur : Haras de Castillon

            Éleveurs : Thomas Jeffroy & Écurie des Monceaux

#242    F         Dabirsim & Khandaar par Xaar   55.000 €

Acheteur : Écurie Normandie Pur-Sang

            Vendeur : Haras d’Étreham

            Éleveurs : Jérôme Berges & Laure Dhainaut

Les yearlings par Dabirsim (Hat Trick) se sont très bien vendus cette année des deux côtés de la Manche. Ces transactions ont mécaniquement soutenu la cote de ses foals aux ventes. Pour 60.000 €, Windfield Bloodstock a acheté le lot 350. Shining Glory (Konigstiger), sa mère, a gagné quatre courses en France et en Allemagne. C’est la famille de l’étalon Shirocco (Monsun), lauréat de la Coronation Cup, du Grand Premio del Jockey Club, du Derby allemand et du Breeders' Cup Turf (Grs1). En début de vente, l’Écurie Normandie Pur-Sang a signé le bon à 55.000 € pour le compte de l’Écurie Normandie Pur-Sang. Cette fille de Dabirsim a été élevée dans le Gers par Jérôme Berges et Laure Dhainaut.

NIGHT OF THUNDER PLAÎT À ANTHONY STROUD

#322    M        Night of Thunder & Rezyana, par Redoute’s Choice        45.000 €

Acheteur : Stroud Coleman Bloodstock Ltd

Vendeur : La Motteraye Consignment

Éleveur : Rosemont Stud Pty Ltd

Anthony Stroud est allé jusqu’à 45.000 € pour le lot 322, un foal appartenant à la première génération de Night of Thunder (Dubawi), l’étalon de Darley et champion miler. Le poulain présenté par La Motteraye Consignment appartient à une belle famille. Sa mère, l’australienne Rezyana (Redoute’s Choice), est placée de Gr3. Du côté de la deuxième mère, Lady’s Delight (Local Talent), on trouve des références sud-africaines. Lady’s Delight est placée de Gr1 en Afrique du Sud et a donné des gagnants de Stakes dans ce pays ainsi qu’en Australie. Même chose sous la troisième mère, You’re my Lady. Sous la quatrième mère, on retrouve le nom de Danehill. Le poulain descend de Natalma, d’où Northern Dancer.

Anthony Stroud a expliqué : « Il est par un jeune étalon, Night of Thunder, que j’aime bien. Le foal va partir en Angleterre et il y passera certainement en vente l’an prochain. »

EN HOMMAGE À LA MARQUISE DE MORATALLA

#381    M        Starspangledbanner & Torentosa par Oasis Dream       165.000 €

            Acheteur : Emerald Bloodstock

            Vendeur : ACF Élevage

            Éleveur : Soledad de Moratalla

Ce fils du rapide Starspangledbanner (Choisir) a été acheté par Peter Morgan (Carmel Stud). Peter Kelly (Emerald Bloodstock), qui enchérissait pour le compte du pinhooker anglais, a signé le bon à 165.000 € avant de déclarer : « Nous avons vu 2.000 foals cette année pour finalement en acheter un seul. Chaque année, nous essayons d'acheter un ou deux foals pour les revendre yearlings. Le marché est très fort cette année, donc nous sommes contents d'avoir eu celui-ci. Il a le profil pour le book 1 de Tattersalls. » Visiblement ému, Alban Chevalier du Fau nous a expliqué : « C’est un élève de la marquise de Moratalla qui nous a récemment quittés. Ce foal est exceptionnel et c’est une vente exceptionnelle. C’est donc un bel hommage à son éleveur, une personne qui a beaucoup compté pour l’élevage et les courses. J’ai une pensée pour cette grande dame. »

Sa mère, Torentosa (Oasis Dream) , s’est classée deuxième du Critérium de Vitesse (L). Elle a déjà produit Jackfish (Exceed and Excel), lauréat de deux courses en plat. Ysoldina (Kendor), la deuxième mère, s’est classée troisième de la Poule d'Essai des Pouliches (Gr1) avant de produire Wings of Eagles (Pour Moi), gagnant du Derby d’Epsom (Gr1) et étalon au haras de Montaigu. Il s’agit de la meilleure souche de la Reboursière, celle de Rotina (Crystal Glitters).

JAMIE RAILTON AIME NIGHT OF THUNDER

#358    M        Night of Thunder & Sparkling Smile par Cape Cross    75.000 €

Acheteur : Jamie Railton Sales Agency

            Vendeur : Haras du Buff

            Éleveur : Seven Hills Bloodstock

Jamie Railton est monté jusqu’à 75.000 € pour acheter ce fils de Night of Thunder présenté par le haras du Buff et il nous a confié : « Tout le monde connaît son père, un cheval dur et généreux. S’il transmet ses qualités à sa production, il va devenir un étalon de qualité. Je pense qu’il a de grandes chances de réussir. Ce foal est le produit d’une mère qui a gagné cinq courses et qui a un bon rating. Les Night of Thunder se sont bien vendus. Il a été élevé dans un bon haras, par des personnes très sympathiques. » Ce foal a la même deuxième mère que Covert Love (Azamour), gagnante des Oaks d’Irlande et du Prix de l’Opéra (Grs1) et Miss you Too (Montjeu) troisième du Critérium de Saint-Cloud (Gr1)

LE TROISIÈME PRODUIT DE REGINA MUNDI POUR L’ITALIE

#321    M        Acclamation & Regina Mundi par Montjeu         75.000 €

            Acheteur : Paul Nataf

            Vendeur : Haras de Montaigu

            Éleveur : Petra Bloodstock Agency

Paul Nataf a signé le bon à 75.000 € pour le lot 321, un fils d’Acclamation (Royal Applause) présenté par le haras de Montaigu. Il nous a expliqué : « C’est un excellent foal et je l’ai acheté pour un client italien. Son père est un remarquable étalon et le prix est tout à fait correct. Il a été bien élevé et fait partie des meilleurs foals de la vente. À ce prix-là, il ne fallait pas le laisser passer. »

La deuxième mère de ce poulain est issue de Machiavellian. Il présente donc le même croisement que Dark Angel (Acclamation sur Machiavellian), lauréat de Gr1, qui est devenu un étalon à succès. Regina Mundi (Montjeu), la mère, était entraînée en Italie, où elle a gagné trois courses et où elle s’est classée troisième du Premio Paolo Mezzanotte (L). Delauncy (Machiavellian), la deuxième mère, s’est classée deuxième du Prix Charles Laffitte (L), avant de produire trois black types.

UN NO NAY NEVER POUR UN GROUPE DE JEUNES INVESTISSEURS

#366    F         No Nay Never & Super Marmelade par Duke of Marmelade   52.000 €

            Acheteur : Astute Bloodstock

            Vendeur : La Motteraye Consignment

            Éleveur : Fratini Allevamento e Corse

Nicolas Lefèvre (Astute Bloodstock), entouré par un groupe de jeunes investisseurs, a signé le bon à 52.000 € pour le lot 366, une très belle fille du rapide et précoce No Nay Never (Scat Daddy) présentée par La Motteraye Consignment. Ses premiers produits auront 2ans en 2018 et s’ils sont performants, la valeur des foals acquis cet hiver devrait augmenter. Nicolas Lefèvre nous a expliqué : « C’est une pouliche très athlétique. Elle correspond vraiment à ce qu’on cherche. Elle peut devenir une très belle yearling et éventuellement repasser en vente ici. Nous croyons beaucoup en son père qui est un fils du remarquable Scat Daddy. » Victor Langlais a précisé : « No Nay Never a été soutenu et a reçu la jumenterie pour prendre la relève de son père. Coolmore le soutient et nous serions heureux de leur revendre cette pouliche lorsqu’elle sera yearling ! » La mère a gagné deux courses en Italie et c’est une sœur de Beau Vengerov (Danehill), deuxième du Grand Prix de la Riviera Côte d'Azur (L). La troisième a produit cinq black types.

FAIRWAY PARTNERS FAIT SON MARCHÉ EN VUE DE 2018

#391    M        Mastercraftsman & Vindication People par Vindication            50.000 €

            Acheteur : Fairway Partners

            Vendeur : La Motteraye Consignment

            Éleveur : Fratini Allevamento e Corse

Hubert Guy (Fairway Partners) nous a expliqué, après avoir signé le bon à 50.000 € pour le lot 391, présenté par La Motteraye : « Chaque année, Fairway Partners [Charles Brière et Hubert Guy, ndlr] achète quelques poulains pour les repasser en vente l’année suivante. Lors de cette vacation, nous en avons acquis deux, ce lot 391 et le 368 [une foal par Olympic Glory présentée par le haras du Petit Tellier, ndlr]. Ce poulain est un fils de Mastercraftsman, un étalon solide et régulier, qui obtient de bons résultats. Nous avons pu l’acheter à un prix finalement assez raisonnable compte tenu du marché actuel. » Sa mère a déjà donné Freedom Holder (Holy Roman Emperor), gagnant du Premio Merano (L). La deuxième mère est black type et elle a donné Midnight Hawk (Midnight Lute), double lauréat de Groupe aux États-Unis.

UNE DABIRSIM POUR HUBERT GUY ET DES ASSOCIÉS

#508    F         Dabirsim & Hieroglyph, par Green Desert           62.000 €

Acheteur : Hubert Guy Bloodstock

Vendeur : Haras de Doumy

Éleveur : Écurie Biraben

Il fallait rester jusqu’à la fin… Hubert Guy a eu le dernier mot à 62.000 € pour une foal par l’incontournable Dabirsim, présentée par le haras de Doumy. C’est une fille de Hieroglyph (Green Desert) et donc une sœur d’Hussard (Medicean), deuxième d’un Prix des Sablonnets (L). La deuxième mère, Mighty Isis (Pleasant Colony), s’est classée troisième du Prix de Thiberville (L). La pouliche descend de la championne Hatoof (Irish River) et il s’agit donc de la souche de Trading Leather (Teofilo).

Hubert Guy a dit : « C’est une belle pouliche qui a beaucoup d’avenir. Elle a été achetée pour mon compte avec des associés et repassera en vente yearling. Elle sera alors présentée par le haras des Capucines. Elle nous plaisait, c’est une famille vivante, et nous l’avons donc achetée. »