ENGAGEMENTS CLASSIQUES - Le Grand Chelem interdit aux superpuissances ?

Courses / 22.02.2018

ENGAGEMENTS CLASSIQUES - Le Grand Chelem interdit aux superpuissances ?

 

Par Franco Raimondi

Les six superpuissances du galop européen – Godolphin, Coolmore, S.A. l’Aga Khan, Wertheimer & Frère, le prince Abdullah et Al Shaqab Racing – sont derrière 194 des 501 poulains et pouliches de 3ans engagés dans les quatre classiques français et les deux autres Grs1. Ils se partagent donc 38,7 % des forces en présence, mais heureusement pour le sport, ils ne gagnent pas 38,7 % des courses ! Sans forcément arriver aux contes de fées, les dernières années nous ont appris qu’il est possible de réaliser le Grand Chelem classique sans posséder la puissance de feu de Coolmore ou de Godolphin. Gérard Augustin-Normand a remporté, en association avec Antonio Caro et Al Shaqab, les quatre épreuves en l’espace de deux saisons avec Brametot (Rajsaman) et La Cressonnière (Le Havre), deux produits d’étalons maison.

Plusieurs propriétaires ont bouclé le Grand Chelem mais il manque encore un diamant à Godolphin et Coolmore pour avoir la couronne. Les bleues du cheikh Mohammed Al Maktoum n’ont jamais remporté  la Poule d’Essai des Pouliches, même pas avec l’ancienne casaque. Coolmore a gagné les deux Poules ainsi que le Jockey Club avec Montjeu (Sadler’s Wells), entraîné en France par John Hammond, mais les Irlandais attendent encore leur premier Prix de Diane. Leur meilleur classement est la deuxième place en 2008 de Gagnoa (Sadler’s Wells), sous la férule d’André Fabre. Pour les Coolmorettes 100 %, celles entraînées par Aidan O’Brien, le top est la troisième place de Queen Cleopatra (Kingmambo) en 2006.

Engagements classiques par propriétaire

PropriétairePoule PoulainsPoule PoulichesJockey ClubDianeTotal
Coolmore et associés1419313397
Godolphin2015242281
Al Shaqab Racing868729
Wertheimer & Frère10341027
S.A. l'Aga Khan249924
Khalid Abdullah453214

Godolphin, quinze chances pour la Poule. Godolphin compte cette année cinquante-huit poulains et pouliches dans la liste des engagés aux classiques et aux deux autres Grs1 pour les 3ans. Vingt-deux sont entraînés en Angleterre et en Irlande, dont une, Mary Tudor (Dawn Approach), est inscrite dans le The Gurkha Coolmore Prix Saint-Alary, mais pas dans les classiques.

Parmi les trente-six Godolphin France, trois disposent d’un seul ticket pour le Juddmonte Grand Prix de Paris, les Fabre Blazing World (Medaglia d’Oro), Glockenspiel (Teofilo) et Nocturnal Fox (Farhh). Deux sont inédits, alors que Glockenspiel a ouvert son palmarès sur 1.800m en vrai poulain de Grand Prix de Paris, une chasse gardée pour le maître cantilien qui l’a gagné treize fois.

Quinze pouliches de Godolphin sont susceptibles de donner un premier succès dans la Poule à la casaque. Quatre ne disposent que de cet engagement. André Fabre en entraîne huit, dont deux, Musis Amica (Dawn Approach) et Voladora (Medaglia d’Oro), comptent une course et une victoire à 2ans. Charlie Appleby en a cinq, avec en tête de liste la lauréate du Total Prix Marcel Boussac, Wild Illusion (Dubawi). Saeed bin Suroor entraîne Winter Lightning (Shamardal) qui est aussi dans le Saint-Alary, le Diane et le Grand Prix de Paris. Pour cette pouliche, il manque juste un engagement dans le Prix de Vincennes, au cas où elle montrerait des aptitudes au trot monté… Jim Bolger a ajouté à la liste Luceita (Dawn Approach), inédite, qui, à l’inverse, n’a que cet engagement.

Trente-trois Coolmore pour le Diane. Coolmore devance Godolphin sur le nombre de sujets engagés. Ils sont soixante-dix, dont dix entraînés en France (six Fabre et quatre Rouget). Presque tout disposent de plusieurs engagements mais j’ai décidé de me concentrer sur les pouliches pour le Prix de Diane Longines. Nos amis irlandais n'ont pas moins de trente-trois pouliches pour le classique cantilien. Aidan O’Brien entraîne vingt-cinq de ces demoiselles et il a engagé toutes les bonnes à Chantilly : Clemmie (Galileo), la lauréate du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère, Happily (Galileo), mais aussi September (Galileo), la dernière recrue Sarrocchi (Galileo), alors que sa nouvelle pensionnaire Different League (Dabirsim) figure dans la Poule. Dans le quintet Fabre, il y a l’invaincue Wind Chimes (Mastercraftsman) et Toujours (Galileo), dont le score est une course et une victoire.

Deux Aga Khan pour la Poule d’Essai des Poulains. Son Altesse l’Aga Khan a gagné à plusieurs reprises les quatre classiques. Celui qui lui manque depuis le plus de temps est la Poule d’Essai des Poulains, qu’il a remportée la dernière fois en 1999 avec Sendawar (Priolo). Parmi ses vingt-trois poulains et pouliches qui disposent de quarante-quatre engagements, seuls deux ont le ticket pour le mile de ParisLongchamp. Il s’agit de Parabak (Maxios) et Daneyan (Shamardal). Le premier a ouvert son palmarès sur 1.800m avant de terminer quatrième dans le Prix de Condé (Gr3) sous la férule de Mikel Delzangles, et il est aussi engagé dans le Jockey Club et le Grand Prix de Paris. Le deuxième, pensionnaire de Jean-Claude Rouget, est encore inédit et a un double ticket Grand Prix de Paris & Jockey Club.

Wertheimer et une Poule qui manque depuis 1978. Les Wertheimer ont accompli le Grand Chelem mais la dernière victoire de la casaque familiale dans la Poule d’Essai des Pouliches fut acquise en 1978 par Dancing Maid (Lyphard), quand les chevaux couraient sous la griffe Jacques Wertheimer. La pouliche était montée par Freddy Head, l’entraîneur de trois des dix engagées de l’écurie. Le fer de lance est bien sûr Polydream (Oasis Dream). Carlos Laffon-Parias participe à la chasse à la Poule avec quatre pouliches dont Soustraction (Lope de Vega). Christophe Ferland a engagé les gagnantes black types Sonjeu (Intello) et Armoricaine (Kendargent) alors qu’André Fabre a ajouté à la liste You Alone (Frankel).

At Your Pleasure, Prince. Le prince Khalid Abdullah a aussi réussi le Grand Chelem, mais il affiche un écart dans le Prix de Diane depuis 2003, l’année de Nebraska Tornado (Storm Cat). Cette année, il compte onze engagés, mais seules deux pouliches disposent d’une place pour la fête de Chantilly. André Fabre entraîne At your Pleasure (War Front), qui a gagné lors des ses débuts et est issue de l’américaine Ventura (Chester House), lauréate du Breeders’ Cup Filly & Mare Sprint. L’autre pouliche pour le Diane est Environs (Dansili).

Al Shaqab et les pouliches. Al Shaqab a acheté le bon ticket l’année dernière avec Brametot. Il manque encore à la plus jeune des superpuissances les deux classiques pour les pouliches. Son Excellence le cheikh Joaan Al Thani dispose de sept engagements dans le Prix de Diane et de six dans la Poule d’Essai des Pouliches. Ladhiyah (Kitten’s Joy) a ouvert son palmarès à Cagnes-sur-Mer plaisamment et figure dans les deux courses. Gheryaf (Invincible Spirit) est plutôt pour la Poule et les autres sont encore à découvrir. Dans le pire des cas, on peut acheter un ticket de dernière minute. Brametot et la grande Trêve (Motivator) sont là pour montrer que l’on peut trouver un diamant même après les engagements !