À CHELTENHAM VENDREDI

International / 15.03.2018

À CHELTENHAM VENDREDI

CHELTENHAM (GB), VENDREDI

GOLD CUP (GR1)

Entre Might Bite et Native River, c’est une question de feeling

Cette Gold Cup 2018 (Gr1) n’est pas facile à appréhender, d’autant plus que le terrain très souple va ajouter son grain de sel. En bon terrain, le splendide Might Bite (Scorpion) aurait été le grand favori de l’épreuve. Sauteur exceptionnel, pétri de talent, avec beaucoup de rythme, Might Bite a tout pour devenir un grand. Mais voilà… En terrain lourd, il risque de brûler beaucoup de carburant et de peiner pour finir, d’autant plus que son action est moins efficace sur une piste profonde. Il n’est pas à l’abri non plus de faire une blague dans la phase finale, en penchant beaucoup : il sait parfaitement où se trouve le chemin des écuries à Cheltenham. L’an dernier, il avait réussi à rattraper sa blague dans le RSA Chase (Gr1). Mais un RSA Chase n’est pas une Gold Cup.

Moins spectaculaire que Might Bite, Native River (Indian River) n’en est pas moins un super cheval. Il arrive avec beaucoup – trop ? – de fraîcheur sur cette Gold Cup, dont il avait terminé troisième en 2017. Après un souci de santé, Native River a fait une rentrée victorieuse dans le Denman Chase (Gr2), en février dernier. Il est capable d’aller de l’avant et sait s’adapter au terrain souple. Native River est un candidat à la victoire. Sizing John (Midnight Legend) étant sur la touche, Jessica Harrington comptera sur le bon Our Duke (Oscar), récent gagnant d’un Gr2 en terrain lourd. C’est un bon cheval, qui n’a pas la classe d’un Might Bite ou d’un Native River, mais qui donne le meilleur de lui-même. Il n’a cependant aucune référence à Cheltenham. Enfin, la belle histoire serait une victoire d’Edwulf (Kayf Tara), lequel a failli mourir l’an dernier lors du Festival de Cheltenham. Il vient de remporter l’Irish Gold Cup (Gr1), en terrain bien assoupli. Il peut créer une petite surprise.

TRIUMPH HURDLE (GR1)

Apple’s Shakira la nouvelle sensation

Le Triumph Hurdle (Gr1) n’a pas fait le plein car ils sont huit au départ. C’est une épreuve assez particulière, car réservée aux 4ans. Les chevaux "FR" s’y comportent souvent bien, eux qui sont exploités plus tôt que les anglais et les irlandais. Mais c’est une épreuve piège, car elle peut se montrer très dure pour ces jeunes chevaux qui ont parfois besoin de temps pour se remettre, surtout si le terrain est pénible comme ce devrait être le cas vendredi.

La grande favorite est Apple’s Shakira (Saddler Maker). La pensionnaire de Nicky Henderson et représentante de J.P. McManus a beaucoup d’atouts pour elle : la classe, puisqu’elle est invaincue en quatre sorties, une connaissance parfaite de Cheltenham, où elle a disputé ses trois sorties anglaises, et son aptitude au terrain souple.

Face à elle, il y a une autre "FR", entraînée par Willie Mullins : Stormy Ireland (Motivator), deuxième d’un Prix Auricula en France notamment. Elle a couru une fois en Irlande, en terrain défoncé, et s’était imposée par 58 longueurs ! Le lot ne valait pas grand-chose mais ses limites sont inconnues. Gagnant de l’Adonis Hurdle (Gr2) dans un bon style, Redicean (Medicean) a sa place dans les trois premiers.

ALBERT BARTLETT NOVICES’ HURDLE (GR1)

Chef des Obeaux sait nager

Disputé sur 4.800m sur les claies, l’Albert Bartlett Novices’ Hurdle (Gr1) n’est en général pas le Gr1 le plus passionnant du meeting de Cheltenham. Mais cette épreuve assez jeune a déjà révélé quelques bons éléments. Cette année, il faudra suivre Chef des Obeaux (Saddler Maker), lequel reste sur trois victoires consécutives dont le Prestige Novices’ Hurdle (Gr2). Il aime nager et aura donc son terrain ce vendredi. Face à lui, il y a Santini (Milan), gagnant d’un Gr2 en terrain lourd à Cheltenham. Il est invaincu en deux sorties sur les claies et a aussi remporté un point-to-point, à l’issue duquel il avait été vendu 150.000 £.

Les "FR" à l’affiche des Groupes ce vendredi

14 h 30 • JCB Triumph Hurdle (Gr1)

Farclas (Jukebox Jury) - éleveurs : R. Gier, H.-U. Fruh & E. Enz

Gumball (No Risk At All) - éleveurs : J.-P. Gallorini, M. Bilesimo, C. Gallorini Berger

Saldier (Soldier Hollow) - éleveur : Soc. Agricola Ss Le Ginestre

Apple’s Shakira (Saddler Maker) - éleveur : P. Coveliers

Stormy Ireland (Motivator) - éleveur : Scea Haras d’Orfausse

15 h 10 • Randox Health County Handicap Hurdle (Gr3)

Bleu et Rouge (Charming Groom) - éleveur : Haras de la Rousselière

Le Richebourg (Network) - éleveur : J.-M. Prost Alamartine

Sandsend (Turgeon) - éleveur : J. Studd

Remiluc (Mister Sacha) - éleveurs : M. Chevreux & A. Grangère

Meri Devie (Spirit One) - éleveur : Mme C. Pasor

Divin Bere (Della Francesca) - éleveurs : S.N.C. Régnier & San Gabriel Inv Inc

15 h 50 • Albert Bartlett Novices’ Hurdle (Gr1)

Calett Mad (Axxos) - éleveur : M. Le Meur

Chef des Obeaux (Saddler Maker) - éleveurs : Mme N. & J. Devilder

Dortmund Park (Great Pretender) - éleveurs : P. & P. Roulois

Fabulous Saga (Saint des Saints) - éleveur : E.A.R.L. Haras du Taillis

Real Steel (Loup Breton) - éleveurs : Haras de Plasence & Mme V. Saint-Palais

Robin Waters (Irish Wells) - éleveur : E. Leclerc

16 h 30 • Timico Cheltenham Gold Cup (Gr1)

American (Malinas) - éleveur : J.-P. Hardy

Anibale Fly (Assessor) - éleveurs : E.A.R.L. Baty, V. Vaty & F. Lemercier

Bachasson (Voix du Nord) - éleveurs : P. & T. de Quatrebarbes

Djakadam (Saint des Saints) - éleveur : R. Corveller

Saphir du Rheu (Al Namix) - éleveur : C. Duval

18 h 30 • Johnny Anderson Grand Annual Challenge Cup Handicap Chase (Gr3)

Garde la Victoire (Kapgarde) - éleveur : Melle L. Godet

Forest Bihan (Forestier) - éleveurs : P. Rago, Mme P. Rago, J. Lorvellec & D. Jezequel

Vaniteux (Voix du Nord) - éleveur : J. Cyprès

Le Prézien (Blue Bresil) - éleveurs : J.-P. Raymond & T. Trapenard

Dolos (Kapgarde) - éleveur : P. de Maleyssie Melun

Bouvreuil (Saddler Maker) - éleveurs : Mme N. Devilder & F. Sellier