GLENFARCLAS CROSS COUNTRY HANDICAP CHASE - 2e ÉTAPE DE LA CRYSTAL CUP - Une deuxième place qui vaut une victoire pour Urgent de Grégaine

International / 14.03.2018

GLENFARCLAS CROSS COUNTRY HANDICAP CHASE - 2e ÉTAPE DE LA CRYSTAL CUP - Une deuxième place qui vaut une victoire pour Urgent de Grégaine

CHELTENHAM (GB), MERCREDI

 

Nous y avons cru ! Le pensionnaire d’Emmanuel Clayeux Urgent de Grégaine (Truth or Dare) a fait une course remarquable dans le Glenfarclas Cross Country Handicap Chase, la deuxième étape de la Crystal Cup 2018. Après avoir patienté au centre du peloton, avec beaucoup de ressources, il s’est rapproché dans le dernier kilomètre, sautant parfaitement. Son jockey, Felix de Giles, ne bougeait pas et dans le tournant final, nous pensions qu’il pourrait aller chercher Tiger Roll (Authorized) qui s’était sauvé. Décalé à l’intérieur à l’entrée de la ligne droite, il s’est bien défendu mais n’a pu revenir sur le lauréat, qui avait montré suffisamment de classe pour gagner un Triumph Hurdle (Gr1). Il s’agit d’ailleurs de la troisième victoire de Tiger Roll lors d’un Festival de Cheltenham. Reste qu’Urgent de Grégaine a décroché une deuxième place qui vaut un succès, sous les encouragements des nombreux Français présents autour d’Emmanuel Clayeux pour suivre la course. Ce dernier, les yeux pétillants, ému, nous a confié : « Nous sommes ravis. Le cheval court très bien, il est battu par meilleur. Urgent de Grégaine avait "chassé" le 27 janvier, il avait parcouru 40 kilomètres. Nous lui avions changé les fers en le munissant de fers plus légers, il était allé travailler à Lignières pour le souffle. Il a fourni une bonne performance. » Les trois autres français, Urumqi (Soldier of Fortune), un peu allant, Vicomte du Seuil (Spécial Kaldoun) et Belamix Dor (Al Namix) ont dû être arrêtés.

Président de la Crystal Cup, Alain Peltier nous a dit : « C’était une très belle épreuve avec plusieurs concurrents français, mais aussi des Anglais et des Irlandais. C’est ça l’esprit de la Crystal Cup ! C’est important que les Français se déplacent. Nous sommes très heureux d’avoir une étape lors de la grande semaine de Cheltenham, où règne une ferveur à nulle autre pareille. Il faudrait maintenant que nos amis anglais rajoutent une banquette ou un autre obstacle de cross à proximité du public pour être encore plus dans l’esprit du cross. »