Godolphin fait son apparition sur les programmes japonais

International / 14.03.2018

Godolphin fait son apparition sur les programmes japonais

Le cheikh Mohammed Al Maktoum est un propriétaire bien connu au Japon, lui qui a notamment acheté et fait courir le champion Admire Moon (End Sweep). Darley a d’ailleurs un haras au pays du Soleil Levant. Ses représentants couraient jusqu’à présent sous les couleurs du dirigeant de Dubaï. Cela va changer dès ce week-end. Il a été révélé par Harry Sweeney, président de Godolphin au Japon, que les chevaux courant sur le circuit J.R.A. seraient désormais sous la bannière Godolphin. Les Boys in Blue seront donc présents au Japon sous la fameuse casaque bleu royal, avec une petite différence par rapport à celle que l’on connaît : il y aura une bande bleu foncé au niveau des manches. Ce changement ne concerne pas les chevaux évoluant sur le circuit NAR.

Les espoirs japonais de Godolphin en 2018 seront notamment portés par le 3ans Tower of London (Raven’s Pass), gagnant de Gr3 à 2ans et troisième des Futurity Stakes (Gr1). Christophe Lemaire, qui l’a monté, l’a décrit comme le « nouveau Lord Kanaloa ». Il avait été évoqué la possibilité de courir le poulain en Europe, car les classiques seront sur des distances trop longues pour lui, dans les Guinées ou les St James’s Palace Stakes (Grs1). Cela s’annonce cependant improbable et Tower of London devrait avoir comme premier objectif de l’année la NHK Mile Cup (Gr1).