QUEEN MOTHER CHAMPION CHASE (GR1) - Altior 1er, roi de Cheltenham

International / 14.03.2018

QUEEN MOTHER CHAMPION CHASE (GR1) - Altior 1er, roi de Cheltenham

CHELTENHAM (GB), MERCREDI

Par notre envoyé spécial Christopher Galmiche

Les chapeaux ont volé au passage du poteau lors du Queen Mother Champion Chase (Gr1), et les applaudissements ont fait trembler les tribunes lors du retour au rond des vainqueurs du lauréat de ce Grand Steeple-Chase de vitesse. Et pour cause ! Le gagnant, Altior (High Chaparral), est un crack, le genre de cheval que nos amis anglais savent apprécier. De plus, il a rempli son rôle de favori en s’imposant brillamment. Dans le cœur du public de Prestbury Park, il est en train de prendre la place d’un autre grand steeple-chaser du même entraînement, celui de Nicky Henderson : Sprinter Sacré (Network). Pour s’en convaincre, il suffit de voir et revoir les images d’Altior faisant un tour d’honneur du rond de présentation sous des applaudissements nourris. Oui, Altior est bien le chouchou du public anglais !

Une accélération tranchante. Altior n’a pas eu l’hiver qu’il aurait dû connaître, la faute à quelques ennuis de santé. Il a d’ailleurs été opéré en raison d’un problème respiratoire. Dans la semaine précédant Cheltenham, il a eu un souci de sabot et son entourage a attendu le dernier moment pour le déclarer partant. Le temps de lui faire faire un dernier galop plus que prometteur. Néanmoins, sur une piste lourde sur laquelle il n’avait pas de vraies références, il fallait savoir s’il serait capable de produire les mêmes sauts de gazelle sur les fences tout en accélérant facilement pour finir. Et il l’a été !

Altior a galopé au centre du peloton alors que Special Tiara (Kayf Tara), puis Douvan (Walk in the Park), sur lequel Patrick Mullins remplaçait Ruby Walsh, ont mené à bonne allure. Un peu cadencé aux bras par son pilote, Nico de Boinville, Altior a gagné du terrain lors de chacun de ses sauts depuis le haut de la montée. À l’entrée de la ligne droite, il a passé Min (Walk in the Park). Ce dernier s’est accroché, mais dans les cent derniers mètres, Altior a placé un coup de reins dévastateur pour se détacher et l’emporter de sept longueurs. Invaincu sur les claies et en steeple, Altior a signé son sixième succès de Gr1 et s’est imposé pour la troisième année consécutive lors du Festival après ses succès dans le Supreme Novices’ Hurdle et l’Arkle Chase (Grs1). Il est d’ailleurs le cinquième cheval de l’histoire à gagner une course différente lors de trois Festivals consécutifs.

Entre Sprinter Sacré et Altior, le cœur de Nicky Henderson balance. Déjà gagnant de la plus belle épreuve mardi, dans le Champion Hurdle (Gr1), avec Buveur d’Air (Crillon), Nicky Henderson a aussi enlevé celle de mercredi avec Altior : « Si nous avions été battus, je n’aurais pas utilisé l’excuse du souci de sabot. La saison a été compliquée, il a raté des courses, mais il est si bon… J’étais un peu inquiet dans le parcours, mais à la seconde où il a vu le jour, il savait ce qu’il avait à faire. J’ai une très bonne équipe qui a fait tout le travail à la maison. C’est étrange qu’Altior arrive peu de temps après Sprinter Sacré. Nous n’oublierons jamais Sprinter Sacré, mais si Altior regagne ce Queen Mother, il y aura lutte. Sprinter avait gagné cette course avec une grande distance, mais je ne suis pas sûr que ses rivaux aient été meilleurs que ceux qu’Altior a dû affronter. »

Min n’a pas à rougir. Min a parfaitement suppléé son compagnon de couleurs et d’entraînement Douvan, parti de loin en face et qui n’a pu éviter la chute alors qu’il allait bien. Ce dernier s’est relevé et Min lui a fait honneur en se défendant courageusement après avoir longuement attendu. Son entraîneur, Willie Mullins, a commenté suite à sa deuxième place : « Je suis très content de lui. Le gagnant a fait une énorme performance. Quant à Douvan, il allait très bien et sautait bien jusqu’à sa chute. Il pourrait aller à Punchestown. » Très à l’aise à Cheltenham, God’s Own (Oscar) a conclu troisième devant Politologue (Poliglote).