La réussite de la journée 100 % obstacle d’Aux courses les jeunes

Courses / 14.03.2018

La réussite de la journée 100 % obstacle d’Aux courses les jeunes

Samedi dernier, l’équipe d’Aux courses les jeunes et ses amis sont partis à la découverte de l’entraînement des galopeurs à Maisons-Laffitte. Solange Gourdain, l’une des chevilles ouvrières de l’association, nous a expliqué : « Nous avions rendez-vous à 7 h 30 dans un café, le Pur-Sang, où nous avons pris le petit déjeuner. Franck Le Mestre, le directeur du site, nous a consacré sa matinée. Il a fait preuve d’un didactisme et d’une accessibilité remarquables. Avec Guy Cherel, nous avons pu voir les sauteurs à l’entraînement sur les obstacles. Nous sommes ensuite allés à la rencontre de Jean-Paul Gallorini, Yannick Fouin et Jehan Bertran de Balanda. Ces moments furent particulièrement appréciés et intéressants. »

Les réseaux sociaux et le bouche-à-oreille ont fonctionné. Concernant le profil des jeunes présents ce samedi, Solange Gourdain a précisé : « Nous étions une trentaine. C’est un bon chiffre et je pense qu’il ne faut pas le dépasser pour les visites sur les pistes. La plupart des personnes qui s’étaient déplacées nous étaient inconnues et la majorité ne connaissait pas les courses. C’est un véritable motif de satisfaction car cela signifie que les réseaux sociaux et le bouche à oreille ont fonctionné. Un questionnaire leur a d’ailleurs été proposé afin de mieux connaître la manière dont ils sont arrivés jusqu’à nous. Enfin nous avons eu le plaisir d’accueillir plusieurs personnes qui sont en formation en alternance à France Galop et qui avaient la volonté d’améliorer leurs connaissances. »

Une belle journée de courses. Solange Gourdain a expliqué, en ce qui concerne la deuxième partie de la journée : « À la fin de la matinée, la plupart des participants se sont retrouvés à Auteuil pour un déjeuner au Karly Flight. Pendant la réunion de courses qui accueillait, entre autres, le Prix Duc d’Anjou (Gr3), nous nous sommes répartis en petits groupes afin de pouvoir consacrer du temps à toutes les questions que pouvaient se poser les néophytes. L’ambiance était vraiment excellente et ce fut un temps d’échange extrêmement appréciable. Cette continuité entre la séance d’entraînement des sauteurs le matin et les courses d’obstacle l’après-midi a très bien fonctionné. Certains jeunes, qui venaient de loin, ont même pris un hôtel pour pouvoir être présents tout au long de la journée. Nous voulons reproduire ce type d’événements avec une plus grande régularité. Nous envisageons par ailleurs d’approfondir nos relations avec France Galop pour améliorer l’expérience des jeunes sur l’hippodrome, en particulier dans le cadre du Nouveau Longchamp. France Galop a eu la gentillesse de faciliter l’organisation de cette journée et de nous fournir des goodies qui ont été très appréciés. »