BREEZE UP OSARUS - Emmanuel Viaud : « Sportivement, nous n’avons jamais connu un début de saison aussi fort »

Institution / Ventes / 24.04.2018

BREEZE UP OSARUS - Emmanuel Viaud : « Sportivement, nous n’avons jamais connu un début de saison aussi fort »

Ce mercredi, Osarus organise à La Teste sa breeze up. À quelques heures de cette vacation, Emmanuel Viaud, le directeur général de l’agence, nous a livré ses impressions.

Jour de Galop. – Avez-vous apporté des changements dans l’organisation de cette vente ?

Emmanuel Viaud. – La vente 2018 va suivre le même scénario que celle de l’année dernière. Le canter du mercredi matin a son importance. Mais les chevaux ne sont pas là pour faire le spectacle en faisant 300m très vite. Ce mercredi, ils ne vont pas tous aller à la même vitesse. Je sais que les entraîneurs sont satisfaits de récupérer des chevaux sains. Un brunch sera organisé pendant les canters.

Le nombre de chevaux proposé dans le cadre de la breeze up est un peu supérieur à celui de l’année dernière. Au côté des habitués comme le haras du Saubouas, le haras de Saint Arnoult, l’écurie Prévost Baratte, Yann Creff, Pascal Beyer, le haras des Faunes, l’écurie du Petit Enjoie, HDG Consignment, Star Bloodstock… nous avons de nouveaux venus. C’est le cas de l’écurie Diane qui sera pour la première fois présente à cette vacation. Les gens reviennent avec plaisir sur l’hippodrome de La Teste qui est très bien entretenu et où tout est fait pour faciliter notre travail. D’ailleurs, l’organisation de ces ventes progresse chaque année.

 

La qualité des pedigrees semble être elle aussi en progression…

Les vendeurs voient que la clientèle est là et que l’organisation est à la hauteur. Dès lors, cela les incite à présenter chaque année de meilleurs chevaux. Nous avons prouvé que nous sommes capables de les vendre. D'autant plus que les gagnants issus de cette vacation renforcent la confiance des deux parties. Les vendeurs jouent le jeu et c’est une très bonne chose. Nous avons par exemple un frère de l’espoir classique Barkaa (Siyouni), par Anodin (Anabaa). Il est présenté par le haras de Saint Arnoult, tout comme un produit d’une sœur de cette lauréate du Prix Vanteaux (Gr3). Ce dernier est issu de Siyouni (Pivotal), actuellement tête de liste des pères de 3ans en Europe. C’est très positif pour la vente de parvenir à attirer de telles origines. Du côté des étalons, les plus en vue sont bien présents, comme Wootton Bassett (Iffraaj), Siyouni, Dabirsim (Hat Trick), Pedro the Great (Henrythenavigator), Myboycharlie (Danetime), Le Havre (Noverre), Iffraaj (Zafonic), Lawman (Invincible Spirit), Épaulette (Commands), Zoffany (Dansili)… pour ne citer que ceux qui ont donné des gagnants de Groupe ces dernières semaines.

Avez-vous des updates de taille ?

Nous avons plusieurs produits de Bungle Inthejungle (Exceed and Excel) au catalogue. Il est à ce jour tête de liste des pères de gagnants de première génération outre-Manche. Plusieurs beaux updates sont à signaler. Le lot 24, qui présente le même croisement que Trêve, c’est-à-dire Motivator (Montjeu) sur Anabaa (Danzig), est une sœur de Barade (Havana Gold), récent lauréat du Prix Maurice Caillault (L). Le lot 100, une fille de So you Think (High Chaparral) est la sœur de Future Proof (Dream Ahead) qui vient de s’imposer plaisamment dans un maiden en Irlande. Le lot 28 est issu de la même mère que Tiger Voice (Poet’s Voice), deuxième du Prix François Mathet (L) il y a peu de temps. Nous avons par ailleurs, en tant que wild card, une fille de Dark Angel (Acclamation), le lot 40. C’est le deuxième produit d’une sœur de Shareta (Sinndar), gagnante du Prix Vermeille (Gr1).

L’agence Osarus réalise un bon début de saison. Qui sont vos porte-drapeaux ?

Une grande diversité de gagnants sont passés par cette breeze up. Cela va de Zouk (Delegator), triple lauréate et deux fois placée de Listed, à Capivari (Yeats), gagnant du Prix Renaud du Vivier (Gr1). Je pense aussi à Mango Tango (Siyouni), placée des Prix de Pomone (Gr2) et Cléopâtre (Gr3) puis lauréate de Groupe au Qatar, mais également à Chiverny (Whipper), lauréat de dix courses dont le Grand Prix de Bordeaux (L), ou Blessed Silence (Siyouni), placé à plusieurs reprises à ce niveau. Les chevaux qui passent lors de cette vente ont encore une réelle marge de progression. Ceux qui seront présentés ce mercredi sont aptes à faire un bon canter en piste mais sans avoir été poussés au-delà du nécessaire. La plupart des lots de la vente sont des "FR" mais nous avons quelques sujets en provenance d’Irlande. Nous sommes dans une spirale positive. Depuis le début de l’année, en plat et sur les obstacles, les chevaux issus des ventes Osarus ont gagné onze Groupes à travers le monde. Les acheteurs et les vendeurs voient que nous sortons des gagnants tous les jours. Nous n’avons jamais connu un début de saison aussi fort sur le plan sportif. Le travail de l’agence Osarus et l’ensemble des personnes qui lui font confiance est ainsi mis en valeur, en France comme à l’étranger.

Canters à 8 h 30

Vente à 13 h 30

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.