Katie Walsh met un terme à sa carrière de jockey

Courses - International / 28.04.2018

Katie Walsh met un terme à sa carrière de jockey

Katie Walsh met un terme à sa carrière de jockey

Gagnante du Prix La Barka (Gr2) 2014 avec Thousand Stars (Grey Risk), Katie Walsh a décidé de mettre un terme à sa carrière de jockey à la suite de son succès avec Antey (Lost of England) dans l’International Novice Hurdle, vendredi à Punchestown. Elle a déclaré à nos confrères anglais du Sporting Life : « J’ai toujours gardé l’idée d’arrêter dans les prochaines semaines dans un coin de ma tête. Maintenant, un nouveau chapitre de ma vie s’ouvre. Je voulais partir sur un gagnant et c’est le cas. De plus, faire mon dernier lauréat pour Willie [Mullins, ndlr], c’est formidable. J’ai été chanceuse tout au long de ma carrière en ayant pu gagner en Angleterre, Irlande, France et Australie. J’ai eu une carrière merveilleuse et des souvenirs incroyables. Tout le monde est là à Punchestown, ma famille et mes amis, c’est le bon endroit pour arrêter. J’ai eu de la chance de monter des chevaux comme Thousand Stars. J’ai monté plus de Grs1 que je ne l’aurais imaginé. Je remercie tous les entraîneurs qui m’ont permis de faire des gagnants. Toutes les bonnes choses ont une fin. J’aurais aimé remporter un Grand National, mais j’ai réussi à réaliser plusieurs de mes rêves. » Sœur de Ruby et fille de Ted Walsh, entraîneur lauréat du Grand National, Katie Walsh a fait partie de l’équipe de Willie Mullins. Elle a enlevé deux Grs1, le Champion Bumper 2018 avec Relegate (Flemensfirth) et le Champion Bumper de Punchestown en 2016 avec Blow by Blow (Robin des Champs). Elle s’est aussi imposée dans le Irish Grand National avec Thunder and Roses (Presenting) en 2015 et elle restera encore quelques mois au moins comme la femme ayant obtenu le meilleur classement dans le Grand National. Elle s’était classée troisième de la course en 2012 avec Seabass (Turtle Island), un protégé de son père.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.