PRIX DE VIC-BIGORRE (MAIDEN) - Cameo évolue dans le bon sens

Courses / 09.04.2018

PRIX DE VIC-BIGORRE (MAIDEN) - Cameo évolue dans le bon sens

TARBES, LUNDI

 

Bien née, Cameo (Camelot) restait sur une deuxième place, pour ses débuts, dans le Prix de Pomerol (Inédites) à Bordeaux-Le Bouscat, après une fin de course prometteuse. Elle n’était ce jour-là dominée que par la prometteuse Nuwaies XX (Iffraaj) qui a ensuite eu du mal à confirmer dans un terrain un peu extrême. Sur cette ligne et compte tenu de ses engagements dans les Prix de Diane et Saint-Alary, Cameo était la favorite logique du Prix de Vic-Bigorre (Maiden), à 1,9/1. Et elle n’a pas déçu ses supporters en s’imposant d’un peu plus de deux longueurs en terrain très souple. La future lauréate a galopé dans le dernier tiers d’un peloton emmené par La Havane (Elusive City), qui a ensuite été relayée en tête par Fineha (Fine Grain). À mi-parcours, la course s’est posée et Cameo a pu progresser sans faire d’effort pour aborder la ligne droite parmi les premières. Elle est alors venue très facilement en pleine piste pour décrocher sa première victoire, sans être beaucoup sollicitée par Jean-Bernard Eyquem. Elle fait preuve de sérieux et accuse des progrès sur sa première sortie. D'Or et Diamant (Teofilo) se classe deuxième, à plus de deux longueurs, devant Palma de Cera (Martaline).

Rouget domine. Jean-Claude Rouget a remporté les trois premières courses de ce lundi à Tarbes. Ses pensionnaires ont d’ailleurs pris les deux premières places des deux premières courses. Il est intéressant de noter que par le passé, il n’a pas hésité à présenter à Tarbes de futur très bons chevaux comme Literato (Kendor), lauréat des Champion Stakes (Gr1), deuxième du Prix du Jockey Club, Alterité (Literato), gagnante des Garden City Stakes (Gr1) et deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1), ou Ervedya (Siyouni), lauréate des Coronation Stakes à Ascot, de la Poule d'Essai des Pouliches et du Qatar Prix du Moulin de Longchamp (Grs1).

Une descendante de Dockage. Élevée par Thierry Storme et Thierry Lohest, Cameo est une fille de Camelot (Montjeu). Jean-Claude Rouget avait signé le bon à 160.000 € pour cette pouliche en août 2016, à Arqana, où elle était présentée par l’élevage de Tourgéville. Sa mère n’a pas couru et Cameo est son premier gagnant. La deuxième mère a donné deux black types qui se sont révélés à l’âge de 3ans, Cape Magic (Cape Cross), lauréate du Premio Conte Felice Scheibler (L), et Portage (Teofilo), gagnant des Silver Stakes (L) et deuxième des Meld Stakes (Gr3). La troisième mère n’est autre que la célèbre Dockage (Riverman), l’une des pierres angulaires de l’élevage Juddmonte. Elle est en effet l’aïeule de dix-sept black types, dont Rail Link (Dansili), lauréat du Prix de l’Arc de Triomphe et du Juddmonte Grand Prix de Paris (Grs1), et Linda’s Lad (Sadler’s Wells), vainqueur du Critérium de Saint-Cloud (Gr1).

   Sadler’s Wells
  Montjeu 
   Floripedes
 Camelot  
   Kingmambo
  Tarfah 
   Fickle
CAMEO (F3)   
   Danehill
  Danehill Dancer 
   Mira Adonde
 Reine des Plages  
   Zamindar
  Galley 
   Dockage

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.