PRIX PHILIPPE MÉNAGER (L) - Ébène du Breuil grimpe un étage sur sa surface de prédilection

Courses / 18.04.2018

PRIX PHILIPPE MÉNAGER (L) - Ébène du Breuil grimpe un étage sur sa surface de prédilection

AUTEUIL, MERCREDI

 

Parfois un peu caractérielle lorsqu’elle est attaquée, Ébène du Breuil (Al Namix) a accepté la bagarre pour signer sa plus belle victoire dans le Prix Philippe Ménager (L). La pouliche de la famille Papot a évolué en quatrième position. Elle est venue accompagner Magic Saint (Saint des Saints) pour franchir le gros open ditch avant de prendre seule les commandes. Entre les deux derniers obstacles, Good Lucky (Spirit One) l’a attaquée et a fait illusion. Sur le plat, Ébène du Breuil et Good Lucky se sont rendu coup pour coup. Finalement, la fille d’Al Namix s’est imposée d’une tête devant Good Lucky. À douze longueurs, Dylidancer (Dragon Dancer) a conclu troisième malgré une faute à la rivière du huit et une réception un peu heurtée à celle des tribunes. Magic Saint n’a pu faire mieux que cinquième. Plus sérieux dans ses sauts, hormis sur le talus, il n’a fait que perdre des rangs dans le dernier kilomètre.

 

Direction les Groupes. Ébène du Breuil a toujours montré de la qualité, preuve en est, elle avait gagné dès sa deuxième sortie à Clairefontaine. Mais elle a aussi fait preuve d’un peu de caractère. Un léger défaut qui s’estompe au fil de ses sorties et lui permet donc de se montrer sous son meilleur jour. Son entraîneur, François Nicolle, nous a déclaré : « Elle a fait un truc aujourd’hui. Thomas [Gueguen, son jockey, ndlr] m’a dit qu’il avait eu du gaz tout le parcours. Lorsqu’elle est tombée au gros open ditch dans le Prix Fleuret (Gr3), elle allait facilement. C’est une jument de bon terrain. Nous allons réfléchir mais il est possible qu’elle aille sur les Groupes. »

Une mère gagnante à Enghien. Élevée par Denis Hubert et Éric Helye, Ébène du Breuil est une fille d’Al Namix, étalon au haras de Mirande, et de Paola Pierji (Cadoudal), gagnante du Prix les Ouvres en débutant à Clairefontaine et lauréate du Prix Agenois à Enghien. Ébène du Breuil est le premier vainqueur de sa mère. C’est la nièce de Merci Pierji (Kotky Bleu), gagnante sur les haies d’Enghien et d'Auteuil sous la casaque de notre consœur Céline Gualde. Il s’agit de la famille d’Arctic Jack (Cadoudal), gagnant de Gr2 sur le steeple de Warwick.

   Mendez
  Linamix 
   Lunadix
 Al Namix  
   Lead on Time
  Dirigeante 
   Daytona
ÉBÈNE DU BREUIL (F4)   
   Green Dancer
  Cadoudal 
   Come to Sea
 Paola Pierji  
   Dom Pasquini
  La Domengère 
   Si Jamais