PRIX PIERRE DE CASTELBAJAC (B) - Rien ne peut arrêter Paban de France

Courses / 09.04.2018

PRIX PIERRE DE CASTELBAJAC (B) - Rien ne peut arrêter Paban de France

TARBES, LUNDI

 

 

Paban de France (Benevolo de Paban) était le favori logique du Prix Pierre de Castelbajac (B), sa course de rentrée à 4ans. Il a donné quelques sueurs froides à son entourage mais il est finalement resté invaincu en huit sorties. Le représentant de Francis Montauban est un véritable champion. D’ailleurs, aucun autre cheval actuellement à l’entraînement en France, au trot comme au galop, ne peut se prévaloir d’une telle invincibilité et d’une telle série de victoires.

Quelques frayeurs. Paban de France a évolué à la corde, non loin des animateurs, Dismoitout d'Oc (Full of Gold) et Woodtime Pontadour (Ragime Pontadour). À l’entrée de la ligne droite, sous la pluie pyrénéenne, le futur lauréat n’a pu trouver tout de suite le passage. Lorsque l’ouverture s’est créée, il n’a pas produit son habituel changement de vitesse. Pendant un instant, Flamb’ee (Vertigineux) a paru en mesure de mettre fin à son invincibilité. Mais Alexandre Gavilan a su faire preuve d’autorité et Paban de France s’est réveillé. À une centaine de mètres de l’arrivée, il a créé la différence pour finalement s’imposer avec plus de deux longueurs d’avance sur Flamb’ee. Mélodie Céleste (Caradak) est troisième.

Guillemin fait feu de tout bois. Le professionnel montois compte déjà 20 victoires en 2018 et ses pensionnaires sont performants dans toutes les catégories. À ce jour, 79 % de ses partants sont dans l’argent, en plat comme sur les obstacles. Ce lundi, la pur-sang arabe Karabosse de Ghazal (Munjiz) s’est par exemple imposée de dix longueurs dans le Prix Val d'Adour (E) à Tarbes, peu après la bonne deuxième place de Zonza (Alex the Winner) dans le Prix Imprudence (Gr3) à Deauville.

Issu du grand show de l’Anglo. Paban de France est passé par le concours d’élevage de La Teste-de-Buch en 2016. Lors de sa dernière réunion, le comité organisateur de cette manifestation, dont l’édition 2018 aura lieu le jeudi 20 septembre, a décidé de la promouvoir sous l’étiquette "présentation-vente de gré à gré". En effet, en 2017, la vente sous pli cacheté n’a pas eu le succès escompté alors que de nombreuses transactions amiables ont abouti tout au long de la journée, et même la veille. Les formulaires d’inscription seront adressés prochainement aux propriétaires de poulains et pouliches anglo-arabes de 2ans (origines course).

Le croisement de deux champions. Paban de France a été élevé par Yves Frémiot et Patrick  Dufrèche. Il appartient à la première génération du regretté Benevolo de Paban (Lavirco). Le poulain semble avoir hérité de l’aptitude à aller dans tous les terrains de sa mère. Cette dernière, France du Pecos (Rosy Fast), avait notamment gagné le Grand Prix des Anglo-Arabes (l’Arc de la race) à Longchamp et le Grand National en terrain très souple à Toulouse. La deuxième mère, Frivole du Pecos (Safir), est l’une des meilleures juments de l’élevage Davezac. On lui doit de très bons gagnants, en plat et sur les obstacles, comme Foudre du Pecos (Network), Fairplay du Pecos (Freeland), French Kiss du Pecos (Policy Maker)…

   Königsstühl
  Lavirco 
   La Virginia
 Benevolo de Paban  
   Blue Boy
  Bee Blue 
   Anaphi
PABAN DE FRANCE (M4)   
   Roseau d’Or
  Rosy Fast 
   L’Escalade
 France du Pecos  
   Safir
  Frivole du Pecos 
   Fantaisy

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.