SATSUKI SHO - 2.000 GUINÉES (GR1) - Epoca d’Oro offre un premier classique à Orfèvre

International / 15.04.2018

SATSUKI SHO - 2.000 GUINÉES (GR1) - Epoca d’Oro offre un premier classique à Orfèvre

L’étalon Orfèvre (Stay Gold) s’attendait certainement à ce que Lucky Lilac (Orfèvre) lui offre un premier classique. Mais la pouliche a finalement conclu deuxième des 1.000 Guinées. Une semaine après, c’est finalement Epoca d’Oro (Orfèvre) qui a ajouté un premier succès au palmarès de l’étalon en survolant les 2.000 Guinées japonaises (Gr1). Epoca d’Oro s’est imposé facilement, par deux longueurs. Il a mené le peloton de chasse derrière trois concurrents ayant pris la poudre d’escampette. Il a bien accéléré dans la ligne droite. Sans Rival (Rulership) est deuxième, une longueur trois quarts devant Generale Uno (Screen Hero). Christophe Lemaire prend la quatrième place à une encolure avec Stelvio (Lord Kanaloa), encore à l’arrière-garde à l’entrée de la ligne droite. Il garde un nez sur Kitano Commandeur (Deep Impact), cinquième. Le favori, Wagnerian (Deep Impact), déçoit en prenant la septième place. Il n’a pas réussi à placer son accélération après avoir viré en épaisseur dans le tournant et son jockey n’a pas insisté pour finir.

Keita Tosaki renoue avec le succès dans les Grs1. Epoca d’Oro était confié à Keita Tosaki, l’un des jockeys les plus performants au Japon mais qui n’a pas forcément les meilleures cartouches dans les Grs1. Keita Tosaki ne s’était pas imposé à ce niveau depuis 2016 et le Victoria Mile de Straight Girl (Fuji Kiseki), entraînée par Hideaki Fujiwara, également mentor d’Epoca d’Oro. Lui aussi n’avait pas remporté de Gr1 depuis ce succès de Straight Girl.

Epoca d’Oro a apprécié la distance de 2.000m et devrait se plaire sur 2.400m. Il restait sur une deuxième place dans les Fuji TV Sho Spring Stakes (Gr2), battu du minimum sur le poteau par Stelvio. Keita Tosaki a dit : « J’ai pu le placer où je le voulais. Il était bien dans son rythme et a bien répondu dans le tournant final. C’est un cheval intelligent, qui progresse avec les courses. Sa façon de courir aujourd’hui et son accélération montrent qu’il ne devrait pas avoir de problème sur les 2.400m du Derby. »

Pour voir la course : https://youtu.be/DeeAlUGpFJY

Un descendant de Cairn Rouge. Epoca d’Oro est un élève de Toru Tagami. Il appartient à la première génération d’Orfèvre (Stay Gold), l’étalon de Shadaï. Sa mère, Daiwa Passion (Forty Niner), a été une bonne jument, remportant le Fillies’ Revue (Gr2 local, à l’époque) et les Fairy Stakes (Gr3 local, à l’époque). Epoca d’Oro est pour le moment son meilleur produit. La deuxième mère, Sun Rouge (Shady Heights), n’a pas couru. Daiwa Passion est son meilleur produit. Sun Rouge est une sœur de Daros (Damister), gagnant du Del Mar Invitational Derby (Gr2) et, en France, troisième du Grand Prix de Vichy (Gr3). La quatrième mère est Cairn Rouge (Pitcairn), championne en Angleterre et en Irlande : elle a remporté les 1.000 Guinées d’Irlande, les Champion Stakes (Grs1) et les Coronation Stakes (Gr2, à l’époque).