Cette double malédiction qui frappe le favori du Kentucky Derby

International / 03.05.2018

Cette double malédiction qui frappe le favori du Kentucky Derby

En 1882, Apollo a remporté le Kentucky Derby alors qu’il n’avait pas couru à 2ans. Depuis cette date, une malédiction semble frapper ceux qui tentent un tel challenge. Avec le temps, une deuxième malédiction a vu le jour : celle de Storm Cat (Storm Bird). Ses premiers 3ans se sont présentés à Churchill Downs en 1992. Le grand étalon américain, dont la dernière génération complète a été conçue en 2011, a eu 51 descendants (directement ou en ligne mâle) au départ du Kentucky Derby. Aucun n’a réussi à gagner. C’est incroyable pour celui qui a été six fois tête de liste des étalons aux Etats Unis, où il a officié à un prix record de 500.000 $. Cette année, 14 des 20 concurrents ont Storm Cat dans leur pedigree. Sept d’entres eux sont issus de sa lignée mâle notamment par l’intermédiaire de Scat Daddy (Justify, Mendelssohn, Flameway et Combatant). Le favori, Justify va devoir faire face aux deux malédictions : celle des poulains qui n’ont pas couru à 2ans et celle de deux qui descendent du grand étalon. C’est pire que de briser un miroir tout en croisant un chat noir. D’ailleurs, Storm Cat (le chat de tempête) était un bai foncé… presque noir.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.