GRANDE STEEPLE CHASE DE MILAN (GR1) -  Martinstar, un renfort de choix pour les Aichner

Courses - International / 12.05.2018

GRANDE STEEPLE CHASE DE MILAN (GR1) - Martinstar, un renfort de choix pour les Aichner

GRANDE STEEPLE CHASE DE MILAN (GR1)

Martinstar, un renfort de choix pour les Aichner

Le propriétaire de Merano, Josef Aichner, vise le doublé dans le Grande Steeple Chase di Milano (Gr1), une course qu’il a gagnée l’année dernière avec Broughton (Teofilo), bon troisième ensuite dans le Gran Premio Di Merano (Gr1). Aichner, qui a ses chevaux à l’entraînement en République tchèque chez le légendaire Josef Vana, propose encore Broughton, mais heureusement, vu la course de rentrée très décevante du tenant du titre, il a ajouté à ses effectifs le français Martinstar (Martaline), bonne réclamation (24.000 €) en novembre à Auteuil. Martinstar s’est imposé dans le Premio Durini, la course de préparation au Grande Steeple et Josef Vana Jr, le fils de l’entraîneur, a décidé de monter l’ex-représentant de Magalen Bryant. Jan Faltejsek prendra sa place en selle sur Broughton. La Scuderia Aichner peut compter aussi sur la jument Secret Sinner (Lawman) et Josef Vana a aussi un quatrième partant, le régulier A Pigalle (Discover d’Auteuil).

Les chevaux qui peuvent inquiéter les Aichner sont le "FR" Delight my Fire (Way of Light), troisième l’année dernière avant de décrocher le même classement dans le célèbre Velka Pardubicka, et Recently Acquire (Beat Hollow), deuxième de Broughton l’année dernière. Le programme de San Siro offre aussi un Gr2 sur les haies, la Gran Corsa Siepi Dei 4 Anni. Le "FR" entraîné en Tchéquie, Araklon (Tiger Groom) et l’italien Live your Life (Turati) seront encore aux prises après le Premio Giulio Berlingieri. Araklon avait bien profité dans le premier round de quatre kilos d’avantages, mais cette fois les deux se retrouvent à poids égal.

CAPANNELLE (IT), DIMANCHE

PREMIO PRESIDENTE DELLA REPUBBLICA (GR2)

Royal Julius, pour la France

Le français Royal Julius (Royal Applause) mérite un succès de Groupe et ce dimanche il fait retour à Capannelle où l’année dernière il avait terminé deuxième de Time to Chose (Manduro) dans le Premio Ribot (Gr3), sur 1.600m. Le pensionnaire de Jérôme Reynier a encore progressé par rapport à 2017 et il vient de nous le montrer avec une très bonne deuxième place dans le Prix d’Harcourt (Gr2) à ParisLongchamp. Le parcours de 1.800m est parfait pour Royal Julius qui sera monté par Gérald Mossé.

L’adversaire numéro un de Royal Julius n’est autre que Time to Choose, qui est aussi le tenant du titre. Le représentant de l’Écurie Effevi a gagné sans problème lors de sa course de rentrée. Presley (Gladiatorus) qui avait remporté six succès consécutifs l’année dernière, a terminé sa saison avec une bonne troisième place derrière Anda Muchacho (Helmet) et Mac Mahon (Ramonti) dans le Premio Roma (Gr2). Il a un rôle important à jouer même si les 1.800m sont un peu courts. L’allemand Diplomat (Teofilo), gagnant du Presidente en 2016, n’a plus confirmé ensuite. Il compte seize succès sans une seule victoire.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.