HUXLEY STAKES (Gr2) - Forest Ranger, une castration qui donne des ailes

Courses - International / 11.05.2018

HUXLEY STAKES (Gr2) - Forest Ranger, une castration qui donne des ailes

HUXLEY STAKES (Gr2)

Forest Ranger, une castration qui donne des ailes

Forest Ranger (Lawman) ne pourra jamais entrer au haras. Mais sa castration lui a permis de gravir plusieurs échelons sur le plan sportif. Placé de Groupe l’année dernière, il a remporté les Huxley Stakes (Gr2) ce vendredi, trois semaines après son succès dans les Earl of Sefton (Gr3) à Newmarket. Forest Ranger est ainsi passé de la ligne droite au virage sans fin de Chester. Il a aussi été rallongé d’un peu plus de 200m. Mais surtout, il a encore une fois impressionné. Le pensionnaire de Richard Fahey s’est retrouvé nez au vent à côté du leader. Dans une course sans train, surtout sur une petite piste, c’est la place du mort. Pourtant, il a su trouver les ressources pour s’imposer. Le futur lauréat a immédiatement mis la pression au grand favori Eminent (Frankel). Quand l’animateur a cédé, à 400m de l’arrivée, la course était gagnée. War Decree (War Front), qui a eu un parcours en or, proche de la tête, a trouvé une autoroute dans l’open stretch. Il est venu menacer Forest Ranger quelques instants. Mais ce dernier est reparti de plus belle pour s’imposer d’une grande longueur.

Direction les Eclipse Stakes. Richard Fahey peut viser haut avec son pensionnaire : « C’est un grand cheval et il manquait un peu de force l’année dernière. Il a mûri et va encore progresser. Je ne l’ai pas engagé dans les Prince of Wales Stakes (Gr1) pour lui donner plus de temps. Son objectif, c’est les Eclipse Stakes (Gr1) en juillet à Sandown» Forest Ranger n’a pas battu de vrais chevaux de Gr1 lors de ses deux sorties cette année. Il a néanmoins pris le bon chemin pour y parvenir.

Un gagnant de Groupe pour Alava. Richard Fahey avait déjà entraîné Home Cummins (Rip van Winkle), le demi-frère de Forest Ranger. Ce dernier a gagné trois bons handicaps et a décroché une place black type. Forest Ranger, un élève de la Yeguada de Milagro, lui a coûté 26.000 Gns. La mère Alava (Anabaa) a gagné le Prix Occitanie (L) sous la férule de Carlos-Laffon Parias. Elle a un yearling par Motivator (Montjeu) et c’est un "FR".