Le mot de la fin - Jumelé

Courses / 31.05.2018

Le mot de la fin - Jumelé

Réaliser le jumelé dans le Jockey Club, pour un entraîneur, est encore plus difficile que ce que l’on pouvait penser. Dans notre édition de jeudi, nous avons cité l’année 1973 comme le dernier jumelé pour un entraîneur, avant celui réalisé par Pascal Bary en 1998 avec Dream Well (Sadler’s Wells) et Croco Rouge (Rainbow Quest). Hélas, non ! Alec Head avait gagné avec Roi Lear (Reform) mais le deuxième, Tennyson (Val de Loir), était entraîné par son frère aîné, Peter, qui nous a quittés en 2013. Il faut donc remonter à 1951 pour trouver un même entraîneur, Max Bonaventure, responsable d’un jumelé dans le French Derby avec Sicambre (Prince Bio) et Free Man (Norseman), les deux élevés et sous les couleurs de Jean Stern. Pascal Bary n’était pas encore né !