PRIX GUILLAUME JAVOY - Invicter trouve le steeple à son goût

Courses / 12.05.2018

PRIX GUILLAUME JAVOY - Invicter trouve le steeple à son goût

PRIX GUILLAUME JAVOY

Invicter trouve le steeple à son goût

Invicter (Sholokov) présentait la même carte de visite que son compagnon d’entraînement Beau Gosse (Falco). Comme ce dernier, il a fait ses preuves à haut niveau sur les haies, remportant le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2) avant de finir deuxième du Prix Cambacérès (Gr1). Et à l’image du poulain représentant les couleurs Munir, il débutait en steeple ce samedi, dans le Prix Guillaume Javoy pour sa part. Enfin, comme Beau Gosse, vainqueur du Prix La Veine, il a réalisé des premiers pas victorieux sur les gros obstacles. Invicter a constamment évolué en deuxième position, perdant toutefois quelques rangs dans le tournant d’Auteuil. Revenu à sa position initiale pour sauter la rivière du huit, il a attaqué l’animatrice Cosi Fan Tutte (Fragrant Mix) entre les deux derniers obstacles, à la corde. Le cheval de Pierre Goral a pris l’avantage pour franchir la dernière haie, puis il s’est détaché sur le plat. Invicter s’est imposé facilement devant Cosi Fan Tutte qui a conservé de peu la deuxième place face au retour de Titi de Montmartre (Montmartre), en net regain de forme.

Le frère d’un placé de Listed. Coélevé par Pierre Goral et le haras du Hoguenet, Invicter est un fils de Sholokov et de Présidence (Nikos), placée lors de trois de ses six sorties. Il est le frère de Netstar (Lavirco), troisième du Prix Melanos (L) et de Shadline (Septième Ciel), gagnante de deux courses à Enghien et mère d’Indiga (Sholokov), lauréate sur cette même piste, Vintage (Nickname), gagnante du Prix Finot (L), et de The Reader (Lando), vainqueur du Prix Solitaire.

Invicter est le petit-fils de Prodigalité (Saint Andrews), deuxième du Prix Finot (L) pour sa seule sortie en obstacle. Il est donc le neveu de Worldbest (Muhtathir), troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1), Orcantara (Villez), troisième des Prix Finot (L) et Bournosienne (Listed à l’époque), et Mood (Laveron), lauréate du Prix François de Poncins (L) et troisième du Prix André Michel (Gr3). Pierre Goral a eu sous ses couleurs Présidence, Prodigalité et Petite Rumeur (Fabulous Dancer), troisième mère d’Invicter. Petite Rumeur est la grand-mère de Red Name (Nickname), gagnant du Prix Finot lui aussi.

Northern Dancer

Sadler’s Wells

Fairy Bridge

Sholokov

Lord Gayle

La Meilleure

Gradille

INVICTER (H5)

Nonoalco

Nikos

No No Nanette

Présidence

Saint Andrews

Prodigalité

Petite Rumeur