PRIX RMC (PRIX EX VOTO) - American Master dicte sa loi

Courses / 20.05.2018

PRIX RMC (PRIX EX VOTO) - American Master dicte sa loi

AUTEUIL, DIMANCHE

Cinquième pour ses débuts dans le temple de l’obstacle le mois dernier, American Master (American Post) a ouvert son palmarès dès sa deuxième sortie sur les haies dans ce Prix RMC. Muni de bouchons dans les oreilles, le poulain d’Antoine et Stéphane Gilibert, de Gilles Barbarin et d’André Gombault a rapidement pris les commandes de l’épreuve. Il s’est imposé de bout en bout, malgré une faute à la dernière haie qui aurait pu lui coûter la victoire. L’inédit Espion Collonges (Anzillero) se classe deuxième à deux longueurs et demie du lauréat.

En route vers une Listed. American Master avait pris du métier en plat avant de s’essayer sur les obstacles, remportant même son maiden au Mans. Son entraîneur, Marcel Rolland, nous a dit : « C’est un cheval qui était un peu compliqué au départ. Jérôme Claudic l’a bien monté devant, à sa main et cela s’est bien passé. Je suis ravi de gagner une course en cette belle journée. Il devrait courir une Listed par la suite, mais je ne sais pas encore laquelle. »

La souche de Montjeu. American Master a été élevé par la famille Ehlinger. Présenté par le haras des Faunes aux ventes Osarus en septembre 2015, il a été vendu 22.000 € à Chantilly Bloodstock Agency. Sa mère, Maîtresse (Singspiel), a remporté cinq courses en plat parmi lesquelles un gros handicap. Elle a produit Do Ré Mi Fa Sol (Wootton Basset), lauréate du Prix du Grand Camp (L) et troisième du Prix de Malleret (Gr2), et Amiga Intima (Dylan Thomas), une jument utile en plat.

La deuxième mère, Gold Peble (Glint of Gold), est une sœur de Dadarissime (Highest Honor), lauréat du Prix Vicomtesse Vigier (Gr2), des Prix de Barbeville et de Lutèce (Grs3) et devenu étalon, et de Floripedes (Top Ville), gagnante du Prix de Lutèce et du Prix Royal-Oak (Gr1). Cette dernière a donné le crack Montjeu (Sadler’s Wells), vainqueur de six Grs1 parmi lesquels le Prix de l’Arc de Triomphe et devenu étalon, Le Paillard (Sanglamore), lauréat du Prix René Bedel (L) et deuxième de Gr1 à Santa Anita, et Le Fou (Polish Precedent), deuxième du Prix La Force (Gr3) et devenu étalon.

American Master est issu de la même souche qu’Again (Danehill Dancer), gagnante des 1.000 Guinées Irlandaises et des Moyglare Stud Stakes (Grs1).

 

 

 

Arctic Tern

 

 

Bering

 

 

 

 

Beaune

 

American Post

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Wells Fargo

 

 

 

 

Cruising Height

AMERICAN MASTER (H4)

 

 

 

 

 

 

In the Wings

 

 

Singspiel

 

 

 

 

Glorious Song

 

Maîtresse

 

 

 

 

 

Glint of Gold

 

 

Gold Peble

 

 

 

 

Toute Cy

 

 

 

 

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.