Pascal Bary abat une deuxième carte et tente un nouveau record dans le Jockey Club

Courses / 26.05.2018

Pascal Bary abat une deuxième carte et tente un nouveau record dans le Jockey Club

Après son impressionnante victoire dans le Prix Greffulhe (Gr2), l’entourage de Study of Man hésitait entre le Derby anglais (2.400m) et son équivalent français. Ce samedi, Pascal Bary nous a annoncé que son pensionnaire allait prendre la route du Qipco Prix du Jockey Club (2.100m, le 3 juin).

C’est donc finalement dans le Derby français que l’élève et représentant de la famille Niarchos sera revu en piste. Son entraîneur, Pascal Bary, nous a confié ce samedi : « Il va courir à Chantilly. Je pense qu’il est un peu tôt pour le présenter sur 2.400m, surtout que son origine maternelle est très axée sur la vitesse. » Le Cantilien devrait aussi présenter Naturally High (Camelot). Ce représentant de Jean-Louis Bouchard reste sur un éblouissant succès dans le Prix de Suresnes (L). Avec ces deux poulains, Pascal Bary dispose donc de deux chances de rejoindre Alain de Royer Dupré en tête du palmarès des entraîneurs actifs les plus titrés dans le Prix du Jockey Club. À ce jour, il a remporté cinq fois cette épreuve, trois fois pour Jean-Louis Bouchard (Celtic Arms, Ragmar et Blue Canari), une fois pour la famille Niarchos (Sulamani) et une fois pour une association entre ces deux propriétaires (Dream Well).

LES CINQ ENTRAÎNEURS FRANÇAIS ACTIFS LES PLUS TITRÉS

Entraîneur (Victoires) Vainqueurs du Prix du Jockey Club
Alain de Royer Dupré (6) Darshaan (1984), Mouktar (1985), Natroun (1987), Dalakhani (2003), Darsi (2006), Reliable Man (2011)
Pascal Bary (5) Celtic Arms (1994), Ragmar (1996), Dream Well (1998), Sulamani (2002), Blue Canari (2004)
André Fabre (4) Peintre Célèbre (1997), Lope de Vega (2010), Intello (2013), New Bay (2015)
Jean-Claude Rouget (3) Le Havre (2009), Almanzor (2016), Brametot (2017)
John Hammond (2) Suave Dancer (1991), Montjeu (1999)

Depuis le passage sur 2.100m, 11 des 13 éditions du Prix du Jockey Club ont été remportées par des chevaux entraînés en France. Nous vous proposons donc un tableau des neuf poulains français engagés dans cette épreuve et ayant une valeur supérieure ou égale à 48.

LES NEUF MEILLEURS FRANÇAIS ENGAGÉS DANS LE QIPCO PRIX DU JOCKEY CLUB (*)

Poulain Valeur Entraîneur Dernière performance
Olmedo 52 J.-C. Rouget 1er Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1)
Dice Roll 51,5 F. Chappet 3e Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1)
Study Of Man 50 P. Bary 1er Prix Greffulhe (Gr2)
Pharrell 49,5 J.-C. Rouget 1er Prix Noailles (Gr3)
Alhadab 49 A. Fabre 2e Prix Greffulhe (Gr2)
Intellogent  49 F. Chappet 1er Prix de Guiche (Gr3)
Patascoy 48,5 X. Thomas Demeaulte 2e Prix de Guiche (Gr3)
Infernal Majesty 48 S. Wattel 7e Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1)
Louis d'Or 48 T. Castanheira 11e Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1)

(*) Selon les valeurs attribuées par France Galop. Nous avons retiré de la liste Sacred Life, Wootton et Mer et Nuages qui devraient rester sur 1.600m pour l’instant.

Big in Japan. James Thomas a récemment et habilement titré un article du Racing Post en utilisant l’expression « Big in Japan ». Ce titre fait bien sur référence à la chanson délicieusement kitch des allemands d’Alphaville, qui fut un tube dans les années 1980. Pour Deep Impact (Sunday Silence), dont la domination était jusqu’alors surtout japonaise, les jours à venir vont être déterminants. Jusqu’à présent, il était surtout « Big in Japan ». À présent, il peut aussi devenir « Big in Europe ». Il est en effet le père du favori du Derby d’Epsom, Saxon Warrior, et, avec Study Of Man, il dispose également d’une toute première chance dans le Prix du Jockey Club. Si les deux poulains venaient à s’imposer à Chantilly et à Epsom, Deep Impact serait le premier étalon à réaliser un tel doublé depuis Galileo (Sadler’s Wells) en 2013 (Ruler of The World et Intello).

Un croisement magique. Study of Man est issu d’un croisement qui connaît une réussite toute particulière, c’est-à-dire Deep Impact sur une fille de Storm Cat. Il a déjà donné 12 black types, dont son lointain cousin Real Steel (Dubai Turf, Gr1), qui descend lui aussi de Miesque (Nureyev), ainsi qu’Ayusan (1.000 Guinées japonaises, Gr1), Kizuna (Derby japonais, Gr1), Lachesis (Queen Elizabeth II Cup, Gr1), Satono Aladdin (Yasuda Kinen, Gr1), A Shin Hikari (Prix d’Ispahan, Chantilly & Longines Hong Kong Cup, Grs1)… Une victoire de Study of Man dans le Qipco Prix du Jockey Club ferait de lui un stallion prospect de premier plan et ce pour trois raisons. C’est un petit-fils de la championne Miesque, qui est déjà l’aïeule de 35 black types. De plus, il est indemne des sangs de Sadler’s Wells et Danehill, ce qui offre un potentiel de croisement rare en Europe. Enfin, le Jockey Club actuel est considéré comme une stallion making race en Europe grâce à Le Havre, Lope de Vega, Lawman, Shamardal…

Pour retrouver le détail du pedigree de Study of Man vous pouvez télécharger gratuitement sa fiche Weartherbys dans la docuthèque du site de Jour de Galop ou en cliquant sur ce lien.

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/STUDYOFMAN.pdf?q=study