HARDWICKE STAKES (Gr2) - Crystal Ocean dans la chasse gardée de Sir Michael Stoute

International / 23.06.2018

HARDWICKE STAKES (Gr2) - Crystal Ocean dans la chasse gardée de Sir Michael Stoute

HARDWICKE STAKES (Gr2)

Crystal Ocean dans la chasse gardée de Sir Michael Stoute

Les Hardwicke Stakes (Gr2) riment avec Sir Michael Stoute… Grâce à la victoire de Crystal Ocean (Sea the Stars), l’entraîneur améliore son record de victoires dans cette épreuve, désormais de onze. Il améliore encore aussi celui de Royal Ascot : soixante-dix-neuf succès lors de ce meeting.

Trop facile. Confié à Ryan Moore, Crystal Ocean n’a pas tremblé. Vite à l’extérieur de l’animateur Idaho (Galileo), qui a totalement craqué pour finir, il a bien accéléré dans la ligne droite et a filé vers un facile succès, n’étant jamais inquiété. Red Verdon (Lemon Drop Kid) est deuxième à deux longueurs et demie, tandis que Cliffs of Moher (Galileo) court proprement pour prendre la troisième place à une longueur un quart, lui qui était au départ des Prince of Wales’s Stakes (Gr1) ce mercredi. Barsanti (Champs Élysées) se contente de la quatrième place, tandis qu’Idaho prend la cinquième et dernière place à onze longueurs. Une performance trop mauvaise pour être exacte. Idaho venait de courir la Coronation Cup (Gr1) à Epsom. Les concurrents vus dans ce Gr1 qui étaient en piste cette semaine à Royal Ascot ont tous mal couru, comme Cracksman (Frankel) et Hawkbill (Kitten’s Joy).

Favori des King George. Sir Michael Stoute sait comment bien faire vieillir un cheval et Crystal Ocean en est un bon exemple. C’est un bon poulain qui a eu besoin de temps. L’entraîneur a fait l’impasse l’an dernier sur le Derby d’Epsom, après la troisième place de Crystal Ocean dans les Dante Stakes (Gr2). Il a fait le choix de viser les King Edward VII Stakes (Gr2) où Crystal Ocean a pris la troisième place, encore un peu tendre. Il a ensuite remporté les Qatar Gordon Stakes (Gr3), avant d’être battu par le bon Capri (Galileo) dans le St Léger (Gr1). Cette saison, Crystal Ocean arrive à maturité et est invaincu en trois sorties. Les bookmakers ont vite réagi à ce succès et Crystal Ocean est désormais le favori des King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1, le 28 juillet), étant proposé entre 2/1 et 11/4. Au betting, il est devant Cracksman, entre 2/1 et 7/2, et Poet’s Word (Poet’s Voice), son compagnon d’entraînement, proposé entre 4/1 et 11/2.

Crystal Ocean aura des ambitions dans les King George, mais il lui faudra franchir encore un nouveau palier. L’entraîneur a dit : « Il continue de progresser avec ses courses. Il a un très bon tempérament et c’est un bonheur à entraîner. Nous allons le ramener à la maison et le surveiller quelque temps, mais il est probable qu’il aille vers les King George. Nous comptons avancer étape par étape. Nous allons certainement être courageux désormais. Les King George sont probables, mais nous allons y réfléchir à la maison. »

Ed Dunlop, entraîneur de Red Verdon, a de son côté dit qu’il y avait de fortes chances pour que le cheval prenne la direction de l’Australie. En vue : la Caulfield Cup et la Melbourne Cup (Grs1).

Le troisième gagnant de Groupe de sa mère. Crystal Ocean est un fils de Sea the Stars (Cape Cross). L’étalon de Gilltown Stud signe ainsi sa deuxième victoire de Groupe lors de l’édition 2018 du meeting de Royal Ascot après celle de Stradivarius (Ascot Gold Cup, Gr1).

C’est un demi-frère d’Hillstar (Danehill Dancer) qui a gagné le Canadian International (Gr1), et de la talentueuse Crystal Capella (Cape Cross), qui avait affiché des valeurs supérieures à celles d’une simple lauréate de Gr2. Leur mère, Crystal Star (Mark of Esteem), lauréate de Listed à 2ans et placée de Gr3 à 3ans, a donné aussi Crystal Zvezda (Dubawi) qui a décroché son black type minuscule. La souche est arrivée chez Sir Evelyn de Rothschild en 1995 avec l’achat de la deuxième mère Crystal Cavern (Be my Guest) pour 14.000 Gns à Tattersalls.