PRIX LA SORELLINA - TATERSALLS (L) - Frankel Light fait mouche pour son premier essai au niveau Listed

Courses / 21.06.2018

PRIX LA SORELLINA - TATERSALLS (L) - Frankel Light fait mouche pour son premier essai au niveau Listed

LA TESTE-DE-BUCH, JEUDI

Favorite de l’épreuve, Frankel Light (Frankel) était pourtant l’une des deux concurrentes les moins expérimentées au départ de ce Prix La Sorellina - Tattersalls (L). Elle a parfaitement rempli son contrat en s’imposant de bout en bout pour son premier essai au niveau Listed. Munie d’un bonnet, comme à l'accoutumée, la pouliche de Rashit Shaykhutdinov avait le numéro 1 dans les boîtes, mais elle en est sortie moyennement. Le début de course étant peu rythmé, Frankel Light a très vite pris la tête. Sonjeu (Intello) était bien placée à la corde, galopant dans le sillage de l’animatrice, tandis que Ghazawaat (Siyouni) était en troisième position, nez au vent. Frankel Light a commencé à accélérer à 500m du but et n’a jamais été réellement inquiétée dans la ligne droite, s’imposant d’une longueur et quart devant la bonne finisseuse Moisson Précoce (Lawman). Spirit of Nelson (Mount Nelson) a également bien terminé, échouant à une courte tête de la pensionnaire de François Rohaut. Sonjeu conclut quatrième mais mérite une mention, car elle n’a pas eu toutes ses aises dans la phase finale.

Une bonne pouliche dotée d’une grande action. Frankel Light avait débuté le 8 mai par une deuxième place derrière Flowrider (Street Cry), laquelle s'est ensuite classée quatrième à deux longueurs de Laurens (Siyouni) dans The Gurkha Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1). La pensionnaire de Francis-Henri Graffard s’était ensuite imposée facilement dans un maiden bellifontain. Son jockey, Pierre-Charles Boudot, a déclaré : « C’est une bonne pouliche qui fait tout ce qu’on lui demande. Elle n’est pas très bien sortie des boîtes, mais comme personne ne voulait avancer, je suis allé devant pour ne pas subir la course. Elle a beaucoup d’action ! »

Moisson Précoce rassure. Troisième du Prix Miesque et quatrième du Prix Imprudence (Grs3), Moisson Précoce restait sur un échec dans The Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Elle faisait partie des pouliches les plus titrées au départ. Elle a attendu en cinquième position avant d’être lancée par son jockey au début de la ligne droite, et de bien terminer à l’extérieur de la gagnante. Cette course est donc encourageante pour son avenir.

Spirit of Nelson perd son invincibilité. Propriété de Jean-Claude Seroul, Spirit of Nelson se présentait invaincue en deux sorties au départ de cette épreuve. Elle avait en effet débuté victorieusement, sur la P.S.F. de Marseille-Vivaux, avant de réitérer trois semaines plus tard dans une Classe 2 à Salon-de-Provence. Spirit of Nelson a connu la défaite pour la première fois ce jeudi, mais n’a pas démérité. Partie à l’arrière-garde, elle a entamé son effort à 400m du but, terminant de manière prometteuse.

Une famille américaine très vivante. Élevée par son propriétaire, Frankel Light est une fille de Frankel (Galileo), étalon à Banstead Manor Stud en Angleterre, et de Mambo Light (Kingmambo), double gagnante de Listed et placée de Grs3 en Allemagne. Présentée par le haras du Mézeray aux ventes Tattersalls, elle a été rachetée 360.000 Gns en octobre 2016.

Mambo Light a déjà donné deux vainqueurs : Le Juge (Dansili), troisième du Grand Prix du Nord et du Prix Jacques Laffitte (Ls), et Strong Chemistry (Oasis Dream), quatrième des Autumn Stakes (Gr3).

La deuxième mère, Piquetnol (Private Account), s'est classée deuxième du Prix Marcel Boussac (Gr1) et troisième du Prix de Cabourg (Gr3). Elle est la propre sœur de Chimes of Freedom, gagnante des Coronation Stakes, des Moyglare Stud Stakes (Grs1), des Child Stakes (Gr2) et des Cherry Hinton Stakes (Gr3). Elle est aussi la sœur de Denon (Pleasant Colony), vainqueur des Turf Classic International Stakes, du Hollywood Derby, du Charles Whittingham Handicap et du Manhattan Handicap (Grs1), et devenu étalon. Piquetnol est aussi la sœur d'Imperfect Circle (Riverman), gagnante de Listed en Angleterre et deuxième des Cheveley Park Stakes (Gr1), et mère de Spinning World (Nureyev).

Piquetnol a produit Dietrich (Storm Cat), lauréate des Ballyogan Stakes et des King George Stakes (Grs3). Cette dernière a donné à son tour Beauty Bright (Danehill), gagnante des Ballygalon Stud Renaissance Stakes (Gr3), Marquesa (Kingmambo), deuxième de la Swordlestown Stud Sprint (Gr3), et Aloft (Galileo), deuxième du Racing Post Trophy (Gr1).

La troisième mère, Aviance (Northfields), a remporté les Phoenix Stakes (Gr1). 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Frankel

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Kind

 

 

 

 

Rainbow Lake

FRANKEL LIGHT (F3)

 

 

 

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Kingmambo

 

 

 

 

Miesque

 

Mambo Light

 

 

 

 

 

Private Account

 

 

Piquetnol

 

 

 

 

Aviance