RIBBLESDALE STAKES (GR2) - Elle est vraiment Magic !

International / 21.06.2018

RIBBLESDALE STAKES (GR2) - Elle est vraiment Magic !

ROYAL ASCOT (GB), JEUDI

Son succès, le 9 mai, dans les Cheshire Oaks (L), l’avait propulsée comme l’une des favorites des Oaks (Gr1). Magic Wand (Galileo) a effectivement couru le classique d’Epsom, mais n’a pu faire mieux que quatrième. Ce jeudi, elle retrouvait une piste rapide et en a profité pour remporter son premier Groupe.

Magic Wand est vite sortie de sa stalle, mais a fini par passer le relais à Highgarden (Nathaniel), restant ensuite à sa hanche, à l’extérieur. Lanfranco Dettori a attaqué de bonne heure, mais Ryan Moore en avait visiblement plein les bras. Et dès qu’il a ouvert les mains, sa pouliche s’est détachée facilement. Elle a laissé Wild Illusion (Dubawi) à quatre longueurs, Sun Maiden (Frankel) prenant la troisième place une longueur plus loin.

Aidan O’Brien a signé son 64e succès à Royal Ascot. Il a déclaré au sujet de Magic Wand : « Le terrain était vraiment très souple à Epsom, mais elle avait très bien encaissé la course et elle avait ensuite très bien travaillé. Elle pourrait aller sur les Irish Oaks, puis à York. Rien n’est gravé dans le marbre, mais je pense en effet que l’état du terrain a joué à Epsom. Nous espérions que sur une piste plus rapide, nous allions retrouver la pouliche de Chester, où elle avait été vraiment impressionnante. Elle n’est pas encore venue complètement. »

La famille magique des Monceaux et de Lady O’Reilly. Magic Wand est une star depuis sa naissance, et elle avait été adjugée 1,4 million d’euros à Arqana, alors qu’elle était présentée par l’écurie des Monceaux, qui l’a élevée en association avec Lady O’Reilly. La mère de Magic Wand, Prudenzia (Dansili), est également un produit de l’écurie des Monceaux et de Skymarc Farm. Les associés avaient payé 100.000 Gns pour sa mère, Platonic (Zafonic), à Tattersalls, en décembre 2004. Prudenzia a gagné́ le Prix de la Seine (L) mais c’est en tant que poulinière qu’elle s’est révélée comme un investissement extraordinaire. Quatre de ses six produits ont été vendus pour plus d’un million d’euros chez Arqana, et le meilleur d’entre eux, Chicquita (Montjeu), a été la moins chère (600.000 €). Le prix moyen des yearlings de Prudenzia est de 1,02 million d’euros ! Cinq parmi eux ont gagné. La 2ans propre sœur de Magic Wand a été achetée 950.000 €, chez Arqana, par Coolmore. Prudenzia a un yearling par Muhaarar (Oasis Dream), son deuxième mâle. Elle est pleine de Galileo. La souche a été bâtie depuis presque trente ans par Luca Cumani, qui avait acheté, pour 105.000 Gns irlandaises, Souk (Ahonoora), la quatrième mère de Magic Wand, devenue une jument base de Fittocks Stud.