Royal Julius à Royal Ascot : ça coule de source !

Courses - International / 14.06.2018

Royal Julius à Royal Ascot : ça coule de source !

Royal Julius (Royal Applause) à Royal Ascot, c’est confirmé. Ce jeudi, le marseillais a été déclaré partant avec la monte de Gérald Mossé dans les Prince of Wales’ Stakes (Gr1), la grande course de la deuxième journée (le mercredi donc). Son entraîneur, Jérôme Reynier, rigole quand on lui annonce que les bookmakers offrent son pensionnaire à 66/1 : « Dans le Prix d’Harcourt (Gr2), il était à 72/1, donc cette fois il est presque favori ! Je pense qu’il ne faut pas se prendre la tête avec les cotes. La course de Royal Ascot était l’objectif, nous avons travaillé pour cela en faisant le choix d’éviter le Ganay sur une distance trop longue et de passer par le Premio Presidente della Repubblica (Gr2). Royal Julius a gagné avec la manière, il a mérité d’y aller, et en plus le succès de Capannelle nous a permis de décrocher l’invitation à l’Arlington Million (Gr1). »

Cracksman grand favori. Avant de penser à Chicago, il y a Royal Ascot. Les chevaux confirmés dans les Prince of Wales’ Stakes sont neuf et Cracksman (Frankel) est le grand favori. Il sera opposé à Poet’s World (Poet’s Voice), Cliffs of Moher (Galileo), Hawkbill (Kitten’s Joy), Hydrangea (Galileo), Eminent (Frankel), le French bred Morando (Kendargent) et Desert Encounter (Halling). Jérôme Reynier ajoute : « Je craignais de trouver dans la course Lancaster Bomber (War Front). Il y a déjà un cheval qui va devant avec Hawkbill et je ne voulais pas un train d’enfer. L’opposition est de haut niveau mais parmi nos rivaux, certains ont des points d’interrogation… Royal Julius est en très belle condition et le terrain sera bon, comme il l'aime. La belle aventure continue. »

Forever in Dream dans les Queen Mary. La France a une seule autre partante possible dans les quatre autres courses de Groupe de mercredi. Il s’agit de Forever in Dreams (Dream Ahead), un pur produit Marnane qui a aussi élevé la pouliche, candidate aux Queen Mary Stakes (Gr2), le sprint au féminin pour les 2ans. La française est invaincue en deux sorties sous la férule de Matthieu Palussière et s’est imposée dans le Prix Pirette (Classe 2), en devançant aisément à Saint-Cloud l’autre jaune et noir Trois Mats (Wootton Bassett), lauréat ensuite du Prix Equidia (Classe 1). Trente et une pouliches sont engagées, dont six d’Aidan O’Brien et l’américaine Chelsea Cloisters (First Samurai), le choix de Wesley Ward.