Shahnaza, Mumtaz Mahal et les sept magnifiques de Son Altesse...

Courses - Élevage / 15.06.2018

Shahnaza, Mumtaz Mahal et les sept magnifiques de Son Altesse...

Shahnaza va tenter d’offrir un huitième Prix de Diane Longines à son propriétaire et éleveur, Son Altesse l’Aga Khan. Comme l’inoubliable Zarkava et Zainta, elle remonte à la souche de Mumtaz Mahal, soit près d’un siècle de sélection…

Son Altesse l’Aga Khan a gagné son premier Prix du Jockey Club en 1960 avec Charlottesville(Prince Chevalier). Il venait de reprendre l’écurie et l’élevage familial quelques semaines après la mort de son père, le Prince Aly Khan. Les autres classiques du calendrier français ont suivi assez rapidement, si l’on se base sur l’échelle-temps de l’élevage. Cependant, la victoire dans la course dont chaque éleveur rêve, le Prix de Diane Longines, s’est fait attendre. Le premier succès n’est intervenu que trente-trois ans plus tard, avec Shemaka (Nishapour). Elle était entraînée par Alain de Royer Dupré, et descendait de la souche de Pale Ale (Mannamead) qui a donné entre autres le gagnant du Derby Shahrastani (Nijinsky) et qui continue à briller. L’année dernière, Shakeel (Dalakhani) a remporté le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) et ce dimanche, cette souche sera représentée par Castellar (American Post), un produit de l’élevage de Dario Hijinosa qui était entré dans la famille il y a un peu plus de vingt ans.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur ce lien.