Six mois de suspension pour Eva Imaz Ceca

International / 21.06.2018

Six mois de suspension pour Eva Imaz Ceca

Quelques mois après avoir repris l’écurie de sa sœur Ana, Eva Imaz Ceca a été sanctionnée de six mois de suspension par le Jockey Club espagnol pour un contrôle positif au cobalt. Retour sur les faits. Son pensionnaire, Intaglio (Bugatti), a gagné le Premio Bannaby, le 25 mars à Madrid. À l’issue du contrôle anti-dopage, la présence de cobalt dans l’urine du cheval a été détectée. La contre-analyse a confirmé qu’Intaglio a couru avec des traces de cobalt. En conséquence, le Jockey Club espagnol a décidé de suspendre l’autorisation d’entraîner d’Eva Imaz Ceca pour une durée de six mois et de lui infliger une amende de 2.000 €. Elle est aussi exclue de toutes « les installations dans lesquelles se déroulent les opérations relatives aux courses », comme il est indiqué dans le communiqué du Jockey Club ibérique. Intaglio a bien sûr été distancé de sa victoire du 25 mars et il est interdit de courir dans une course publique pour une durée de six mois. La suspension de l’entraîneur, qui ne possède qu’une licence espagnole, contrairement à sa sœur, sera communiquée à toutes les autorités hippiques. Eva Imaz Ceca a encore la possibilité de faire appel et ses pensionnaires devraient donc encore courir en France dans les prochaines semaines. Pour rappel, Ana Imaz Ceca a déjà été suspendue, pour une durée de quatre ans, en Espagne.

Pour les hispanophones, vous pouvez retrouver le communiqué du Jockey Club espagnol : http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Resolucion-Sancionadora-C.C.Disciplina_E.IMAZ_INTAGLIO(POR).pdf