PRIX DE L’ISLE-BRIAND (GR3 AQPS)  - Flasher, la victoire de l’émotion

Courses / 11.07.2018

PRIX DE L’ISLE-BRIAND (GR3 AQPS) - Flasher, la victoire de l’émotion

LE LION-D’ANGERS, MARDI

L’aspect sportif peut parfois passer au second plan d’une course et être dépassé par l’aspect émotionnel. C’est ce qu’il s’est passé dans le Prix de l’Isle-Briand (Gr3 AQPS), ce mardi au Lion-d’Angers. En 2006, Nathanaëlle Artu, brillante femme jockey, perdait la vie en chutant sur la piste du Maine-et-Loire. Douze ans plus tard, Flasher (Montmartre), élevé par Jean-Yves, Damien et Marie Artu, soit le père, le frère et la sœur de Nathanaëlle, a gagné l’épreuve dans laquelle cette dernière nous a quittés. Flasher était en plus monté par Damien et est entraîné par Jean-Yves… L’émotion était donc grande au retour aux balances.

Jean-Yves Artu a déclaré au micro d’Equidia : « Avec les oreilles bouchées, il est toujours un peu froid. Il n’est jamais à fond. C’est bien pour l’avenir. Cela fait sept ans que je n’étais pas revenu [au Lion-d’Angers ndlr], même plus. C’est un signe que le cheval soit élevé par notre famille. Je suis très content. » Damien Artu a ajouté : « C’est la course dans laquelle j’ai perdu ma sœur, il y a douze ans. Il s'agit de mon premier Groupe… C’est génial. Sa mère s’appelle Une Nana en hommage à ma sœur. À la base, nous n’aurions pas dû la garder comme poulinière. Mais sa mère est morte et nous l’avons donc gardée. Elle nous donne ce cheval-là… Je ne voulais pas revenir au Lion-d’Angers, mais par la force des choses, le programme fait que je suis revenu ici pour monter cette course-là et nous l’avons gagnée… »

Flasher, le leader des AQPS de 3ans. Il ne faut pas s’y tromper. Flasher est un très bon cheval, le leader des AQPS de 3ans. Invaincu en trois courses, il ne cesse de repousser ses limites. Il a d’abord évolué en quatrième position, le nez au vent, puis il a reculé en face pour avoir un dos. Venu librement en épaisseur dans le tournant final, il a accéléré à l’entrée de la ligne droite pour rejoindre Femme de Tête (Day Flight). À cent mètres, il s’est assuré le meilleur et l’a emporté aisément. Femme de Tête a conservé une prometteuse deuxième place devant Force Française (Coastal Path) et Figatelle (Yeats), qui a fait preuve de caractère, notamment dans le deuxième tournant où elle s’est échappée sur sa droite.

La souche d’une lauréate de la Grande Course de Haies de Pau. Élevé par la famille Artu, Flasher est un fils de Montmartre, étalon au haras du Hoguenet et d’Une Nana (Acambaro), qui avait gagné pour ses débuts, en plat, à Lisieux. C’est le neveu de Richemont (Raintrap), qui a pris près de 150.000 € en compétition. La troisième mère de Flasher était une bonne jument de course qu’a entraînée Jean-Yves Artu : Nice Donna (Nice Havrais). Nice Donna a remporté notamment la Grande Course de Haies de Pau (L).

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Montmartre

Linamix

Artistique

Armarama

FLASHER (H3)

Goofalik

Acambaro

Astica

Une Nana

Useful

Jiva II

Nice Donna