ARLINGTON MILLION (GR1) - Le Chilien Robert Bruce écrit l’histoire

International / 12.08.2018

ARLINGTON MILLION (GR1) - Le Chilien Robert Bruce écrit l’histoire

ARLINGTON PARK (US), SAMEDI

Le chilien Robert Bruce (Fast Company) a offert un premier succès historique à l’Amérique du Sud dans l’Arlington Million (Gr1). Quatre fois lauréat de Gr1 dans son pays, le poulain est parti cet hiver pour l’écurie de Chad Brown et il a très vite appris ce qu’il fallait pour gagner aux États-Unis. Très malheureux en dernier lieu dans les Manhattan Stakes (Gr1), le poulain avait gagné lors de ses débuts, en mai. Irad Ortiz Jr lui a donné un parcours très propre et il a attendu la ligne droite pour lui demander d’accélérer. Robert Bruce est venu en pleine piste et a battu l’ex-français Almanaar (Dubawi), alors que le favori, Oscar Performance (Kitten’s Joy), a été arrêté à mi- ligne droite suite à un accident. Le meilleur des européens, Century Dream (Cape Cross), a assuré le train et a été rétrogradé de la troisième à la quatrième place.

Entre la Breeders’ Cup et le Japon. Robert Bruce appartient encore à son éleveur, le haras Convento Viejo de Carlos Lavin. Ce dernier a déclaré : « C’est une tradition au Chili d’envoyer les gagnants classiques aux États-Unis. J’espère que cette victoire pourra ouvrir un marché pour nos chevaux. Robert Bruce est un champion, de ceux qui n’arrivent qu’une fois dans une vie d’éleveur, et nous avons décidé de l’envoyer chez Chad Brown parce que nous n’avons pas réussi à le vendre. » Le succès dans l’Arlington Million ouvre deux options au poulain qui, selon le calendrier de l’hémisphère sud, vient juste de prendre 4ans. Il recevait pour cette raison quatre livres. L’Arlington Million offre l’engagement gratuit à la Longines Breeders’ Cup Turf (Gr1) et le gagnant peut courir la Japan Cup (Gr1) avec un bonus de deux millions de dollars.

Une mère lauréate de Las Oaks. Robert Bruce est issu de Fast Company (Danehill Dancer), qui a couru trois fois en remportant les Acomb Stakes (Gr2) avant de se classer deuxième dans les Dewhurst Stakes (Gr1). En Europe, il a donné la lauréate des 1.000 Guinées irlandaises (Gr1) Jet Setting et deux autres gagnants de Groupe. Sa production est plus réputée pour la vitesse. D’où vient donc la tenue ? Sa mère, Lady Pelusa (Orpen), née en Argentine, a gagné les Las Oaks (Gr1) au Chili.