COOLMORE NUNTHORPE STAKES (Gr1) - Alpha Delphini, la vie commence à 7ans

International / 24.08.2018

COOLMORE NUNTHORPE STAKES (Gr1) - Alpha Delphini, la vie commence à 7ans

YORK (GB), VENDREDI

Blue Point (Shamardal) a battu d’une encolure Battaash (Dark Angel) tout à la fin. Petit problème : les favoris sont troisième et quatrième des Coolmore Nunthorpe Stakes (Gr1), à plus de deux longueurs d’Alpha Delphini (Captain Gerrard) et Mabs Cross (Dutch Art), qui ont terminé sur la même ligne. C’est après une longue attente qu’Alpha Delphini a été déclaré gagnant pour le plus court des nez. Le gagnant était à 40/1 et il a remporté son premier succès de Groupe dans ce sprint de prestige… à l’âge 7ans !

Battaash, pas d’explications. L’entraîneur de Battaash, Charles Hills, n’a pas trouvé d’explication pour la mauvaise course du favori. Il a déclaré : « Il allait encore bien quand les autres étaient déjà sous pression mais il n’a pas accéléré. Après la course il était nickel. Il a couru mollement, comme l’année dernière. » Les bookmakers ont fait la fête : Battaash était l’une des bases de tous les reports… Ce n’est pas un cheval de tous les jours. Soit il explose ses rivaux, soit il reste mou.

Lee, le doublé Nunthorpe - Grand National. La course a offert un joli spectacle pour qui apprécie le genre. Alpha Delphini, proche de la tête, a pris l’avantage à 100m du poteau et il a résisté à Mabs Cross. Son pilote, Graham Lee, a réussi un doublé exceptionnel : son succès le plus important était jusqu’alors le Grand National 2004 en selle sur Amberleigh House (Buckskin). Il faut une sacrée polyvalence pour gagner un sprint sur 1.000m et un steeple sur 7.200m… Le jockey a dit : « L’attente a été très longue et, à un moment, j’ai pensé qu’il y avait dead-heat. La décision de lui enlever les œillères australiennes a payé. Il a pu voir la pouliche arriver. »

L’Abbaye de Longchamp dans le viseur. L’entraîneur, Bryan Smart, un professionnel du North Yorkshire, était ému jusqu’aux larmes et il a rendu hommage à son jockey : « C’est Graham qui a eu l’idée d’enlever les australiennes. Le cheval est engagé dans le Prix de l’Abbaye de Longchamp et comme assurance aussi dans le Beverley Bullet. Mais nous sommes presque obligés de faire le déplacement à ParisLongchamp. » Alpha Delphini va retrouver Mabs Cross, qui fera fort probablement un passage au Curragh pour le Flying Five (Gr1).

Sur le traces de Tangerine Trees. Bryan Smart a une réelle affinité avec l’Abbaye de Longchamp. Il avait enregistré dans le sprint français le succès le plus important de sa carrière grâce à Tangerine Trees (Mind Games), le demi-frère d’Alpha Delphini. Smart a ajouté : « Je connais bien cette famille, qui donne des chevaux progressant avec l’âge. » Tangerine Trees avait 6ans lors de son jour de gloire et il a pris sa retraite à 11ans, en étant capable de gagner lors de sa dernière saison.

Le seul gagnant de Groupe de Captain Gerrard. C’est pour 20.000 Gns que Bryan Smart s’est offert Alpha Delphini lorsqu’il était passé à Tattersalls en octobre dans le book 2, malgré la gloire récente de Tangerine Trees. Les acheteurs n’aimaient pas son père, Captain Gerrard (Oasis Dream), dont il est le seul gagnant de Groupe. Bryan Smart a ensuite monté un syndicat dans lequel est associée aussi Mme Matthews, l’éleveur d’Alpha Delphini. La mère, Easy to Imagine (Cozzene), n’a pas couru et a été bradée pour 5.200 Gns à Doncaster en 2002. Elle a produit quatre autres gagnants. La deuxième mère, Zarani Sidi Anna (Danzig), est placée de Gr1.