La dernière chance de Chautauqua

Courses / 28.08.2018

La dernière chance de Chautauqua

Racing New South Wales a accordé un sursis à l’interdiction de courir à vie du champion des sprinters australiens Chautauqua (Encosta de Lago). Ce lundi, les commissaires avaient pris la décision d’interdire le cheval, deux jours après que le gris avait refusé de partir correctement pour la septième fois, lors d’un barrier trial (épreuve de qualification), à Rosehill. Les propriétaires de Chautauqua ont fait appel de cette décision. Et ils ont été écoutés par les commissaires. Un des associés de Chautauqua, Rupert Leigh, a supplié les commissaires de donner une dernière chance au vieux champion en disant : « Chautauqua n’a jamais été un bon débouleur, il a toujours eu des problèmes au départ, et les parieurs le connaissent. »

Outre les trois propriétaires, les commissaires ont interrogé un mystérieux entraîneur et conseiller. Identifié comme Mr Q, ce dernier a commencé à travailler sur le cas Chautauqua. Mr Q a dit que le cheval était sur le bon chemin. D’ailleurs, à Rosehill, il est mieux parti que par le passé. À la sortie des boîtes, il a perdu cinq ou six longueurs, avant de se réveiller pour terminer deuxième. Mr Q, d’après ce qu’il a dit aux commissaires, est en train de changer les idées du vieux cheval. Mais également sa manière de sortir des boîtes.

C’est avec une main sur le cœur que les commissaires ont décidé de donner une dernière chance à Chautauqua. Il ne pourra pas se présenter dans un barrier trial avant le 22 septembre, afin de permettre à Mr Q de compléter la préparation du cheval. S’il n’affiche pas une vraie amélioration dès le premier essai, il sera interdit. Si le résultat est favorable, il devra passer un deuxième test.