Lah Ti Dar à ParisLongchamp pour venger maman

Courses / 29.08.2018

Lah Ti Dar à ParisLongchamp pour venger maman

Les pouliches ont une assez bonne réussite dans le St Leger – cinq victoires et plusieurs places depuis 1977 –, mais se confronter aux mâles est toujours difficile. C’est pour cela que l’entourage de Lah Ti Dar (Dubawi), impressionnante lauréate d’une Listed jeudi dernier à York, pourrait changer d’objectif et nous rendre visite pour le Qatar Prix Vermeille (Gr1), dimanche 16 septembre à ParisLongchamp, lors de la réunion des Arc Trials.

Tout de suite après le succès remporté à York, Lanfranco Dettori avait donné son avis au micro de la chaîne des courses anglaises : « C’est une pouliche pour le St Leger. Elle tient et un terrain très souple ne la dérange pas. » Le jour suivant, en rigolant dans une interview, l’entraîneur de la pouliche de John Gosden avait dit : « Mon jockey et racing manager, Frankie Dettori, a pris un peu d’avance… Je pense aussi que Lah Ti Dar tient et va dans un terrain très souple, mais c’est trop tôt pour parler de St Leger, il y a plein d’autres bonnes courses. »

Le ballet des bookmakers. Les bookmakers ont emboîté le pas à Frankie et ont proposé une cote pour la pouliche dans le St Leger. Ils ont trouvé des clients : chez quelques bookmakers, elle était tombée à la même cote (2,5/1) que celle du favori, Kew Gardens (Galileo). C’est mardi soir que Simon Marsh, racing manager du propriétaire et éleveur Lord Lloyd Webber, a décidé de prévenir les parieurs en annonçant au Racing Post : « La pouliche a bien récupéré et elle est engagée dans le St Leger et dans le Prix Vermeille. Son objectif serait plutôt la course française, avec le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe ensuite pour objectif. Lah Ti Dar est assez bonne et possède de la tenue, mais il est très difficile pour une pouliche de 3ans d’aller sur un parcours de tenue. » La cote de Lah Ti Dar est, du coup, repartie à la hausse (elle est à 5/1 chez presque tous les bookmakers) et celle de Kew Gardens a baissé, se posant à 1,5/1. C’est bien normal dans un marché qui n’est pas différent des autres et sera toujours réglé par l’offre et la demande.

Lah Ti Dar 115, Sea of Class 118. Les handicapeurs de la B.H.A. ont mis à jour les valeurs de Lah Ti Dar et de Sea of Class (Sea the Stars), la lauréate des Darley Yorkshire Oaks (Gr1). Sea of Class est la deuxième favorite de l’Arc de Triomphe, mais son entourage devra la supplémenter. Surtout, le risque d’un terrain très souple, voire lourd, en octobre à ParisLongchamp, est bien réel pour cette pouliche qui ne va que dans le bon terrain.

Sea of Class est passée de 115, son rating après le succès dans les Darley Irish Oaks (Gr1), à 118. Lah Ti Dar avait décroché 109 lors de sa promenade dans les Pretty Polly Stakes (L), à Newmarket, en mai. Sur cette course, elle était la favorite des Oaks mais a toussé une semaine auparavant et son entraîneur a dû la mettre dans le coton. Lah Ti Dar a ajouté six livres à son rating, qui est maintenant de 115. Le Racing Post est en ligne avec les valeurs officielles, avec trois livres d’avantage pour la représentante de la famille Tsui.

Un déplacement avec deux objectifs. Le choix d'effectuer le déplacement en France est très sage. Un vieil entraîneur disait : « Tant que cela est possible, je préfère courir les femelles avec les femelles et les 3ans avec les 3ans. » Les bookmakers n’ont pas encore ouvert un marché sur le Prix Vermeille, mais Lah Ti Dar, même si elle n’est que gagnante de Listed, sera la favorite. ParisLongchamp lui offre l’opportunité de faire d’une pierre deux coups : elle peut décrocher son Gr1 et venger sa mère, Dar Re Mi (Singspiel). Pour la casaque de Lloyd Webber, Dar Re Mi a couru deux fois le Prix Vermeille. Lors de son premier essai, en 2008, elle était tombée sur une certaine Zarkava ** (Zamindar), qui lui avait rendu 25m au départ avant de terminer en boulet de canon pour la dominer. L’année suivante, Dar Re Mi, a passé le poteau en tête, mais les commissaires l’ont rétrogradée à la cinquième place suite à une faute qui, maintenant, serait fort probablement jugée d'une façon différente…

Son petit frère attend un update. On peut refaire les courses, mais le résultat est toujours celui inscrit sur le bulletin officiel. Dans la page de catalogue des produits de Dar Re Mi, le record en piste de la poulinière affiche : gagnante du Dubai Sheema Classic, des Yorkshire Oaks et des Pretty Polly Stakes (Grs1), mais pas un seul mot sur le Prix Vermeille 2009. La page reste quand même impressionnante… Toutefois, elle n’a pas encore donné un gagnant de Gr1, même si Lah Ti Dar et sa propre sœur So Mi Dar ont montré qu'elles détiennent un talent pur. En attendant la prochaine sortie du troisième produit du croisement Dubawi & Dar Re Mi, le 2ans Too Darn Hot qui a impressionné lors de ses débuts, Lah Ti Dar peut offrir un update très important à un autre propre frère, un yearling inscrit à la vente de yearlings d’octobre de Tattersalls.