Les Français, moins compétitifs en 2018 qu'en 2017 ?

Le Mot de la Fin / 27.08.2018

Les Français, moins compétitifs en 2018 qu'en 2017 ?

Trois des cinq Grs1 programmés lors du meeting de Deauville 2018 ont été remportés par des chevaux entraînés en France : With You** (Dansili) s’est imposée dans le Prix Rothschild (Gr1), Polydream** (Oasis Dream) a gagné le Larc Prix Maurice de Gheest et Nonza (Zanzibari) a passé le poteau en tête dans le Darley Prix Jean Romanet (Gr1). En 2017, l’entraînement français n’avait remporté qu’une seule de ces cinq courses, avec le succès d’Al Wukair (Dream Ahead) dans le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1). Peut-on pour autant crier cocorico ? Ce n’est pas certain. En élargissant l’étude à l’ensemble des Groupes français depuis le début de l’année, on s’aperçoit que les sujets entraînés dans l’Hexagone ont remporté 51 Groupes, soit 69 % des épreuves de ce niveau courues en plat. L’année dernière, à la même, on dénombrait 57 victoires françaises dans les Groupes, soit 77 %...