LE TOUR DES HARAS - AOÛT 2018 - Ludivine Marchand : « Nous sommes comme des chefs d’orchestre »

Institution / Ventes / 13.08.2018

LE TOUR DES HARAS - AOÛT 2018 - Ludivine Marchand : « Nous sommes comme des chefs d’orchestre »

Comme chaque année, les journalistes de JDG visitent les haras qui présenteront des yearlings en août, chez Arqana. L’occasion d’un questionnaire un peu décalé. Aujourd’hui, nous faisons étape au haras d’Étreham, avec Ludivine Marchand.

Jour de Galop. – L’aspect de votre métier que vous préférez ?

Ludivine Marchand. – C’est un tout. D’abord, le fait de vivre de sa passion, ce qui est une chance rare. Ensuite, j’adore l’aspect organisationnel de mon métier, le management des équipes, tout cela dans le but d’élever des athlètes. Nous sommes en quelque sorte des chefs d’orchestre, particulièrement dans des structures aussi importantes que le haras d’Étreham.

Et celui que vous appréciez le moins ?

Prendre une décision difficile. Récemment, dire au revoir à Poliglote, cela m’a beaucoup remuée. C’était un vieux compagnon, avec lequel nous avons passé beaucoup d’années. Et son histoire… Un peu celle du petit cheval dans le mauvais temps ! C’est aussi cela le métier d’éleveur, être confronté à la vie et à la mort

HARAS D’ÉTREHAM

14400 Étreham

La qualité que vous appréciez le plus chez un cheval ?

La souplesse, l’harmonie, et aussi l’adéquation entre le physique et le pedigree. C’est toujours mieux de retrouver chez un poulain des traits de ses parents.

Et le défaut qui vous fait hésiter ?

La fragilité. Avec un poulain qui n’est pas sain, la suite risque d’être très compliquée.

Si vous deviez convaincre un novice d'acheter un yearling en août, que lui diriez-vous ?

Je lui dirais de lire le livre d’Édouard Coirre, L’homme qui claquait trois milliards aux courses ! Plus sérieusement, je lui dirais qu’il doit avoir une vision, comme dans tout projet, et de s’y tenir. Ensuite, qu’il s’entoure d’un professionnel qui le conseille et l’aide à mener à bien son projet.

Si vous aviez la possibilité de faire évoluer la vente d'août sur un aspect, que changeriez-vous ?

De nos jours, tout changer est très à la mode. Arqana a réalisé un travail énorme pour améliorer les choses, et les chiffres parlent d’eux-mêmes. Donc ma remarque ne portera pas sur Arqana, mais plutôt sur les courtiers ou les acheteurs en général. Je regrette qu’ils ne se lèvent pas plus tôt pour venir voir les yearlings ! Ils pourraient les voir tout pimpants, sans les embouteillages de fin de matinée ou de journée…

Qui auriez-vous aimé être, si vous n'aviez été vous ?

Miesque ! Elle a été une championne d’exception, une mère formidable, une grand-mère et arrière-grand-mère extraordinaire… Et puis elle me rappelle mes années à Lane’s End Farm, où j’ai eu la chance de côtoyer Kingmambo. De plus, en étant Miesque, j’aurais bénéficié des conseils de François Boutin…

Quelle est, selon vous, la spécificité de votre préparation aux ventes ? Votre patte personnelle ou la chose la plus importante à vos yeux ?

Nous procédons de manière assez classique. Les poulains ont droit à un pansage quotidien, ils sont travaillés aux longues rênes avec un surfaix. Cela leur apprend à se concentrer, et les aide pour leur débourrage. J’adore aussi que les chevaux aillent dehors, pour qu’ils soient heureux et détendus. L’alimentation, c’est aussi essentiel, et ce n’est pas simple ! Le facteur clé, c’est aussi travailler avec une équipe très compétente et motivée, et c’est notre cas. Le facteur humain est essentiel.

"Je ne serais pas arrivée là, si..."

Je ne suis pas du tout issue de ce milieu. Donc si mes parents ne m’avaient pas emmenée dans un centre équestre, si je n’avais pas eu un coup de foudre pour l’odeur des poneys, si je n’avais pas été totalement fascinée par ces animaux, je ne serais certainement pas ici aujourd’hui. Après ce coup de foudre enfant, j’ai affiné mes choix évidemment. Je me suis dirigée vers les courses car l’aspect compétition me plaisait.

Le lieu où vous vous sentez le mieux ? Et celui qui vous oppresse le plus ?

À Dinard, en famille, face à la mer, en regardant les courses sur mon téléphone ! Ce qui m’oppresse, ce sont les rendez-vous médicaux. Je suis complètement hypocondriaque !

L’odeur que vous préférez ? Et celle qui vous fait horreur ?

Celle du foin. En revanche, je déteste celle du colza.

À l’école, la matière que vous préfériez ? Et celle que vous haïssiez ?

J’aimais bien le français et la philo, en revanche je détestais la physique !

Choisissez une photo exposée chez vous, et commentez-la !

C’est la photo d’Almanzor qui gagne le Jockey Club. J’en ai pleuré, des larmes de joie ! C’était une victoire que j’attendais depuis longtemps. Almanzor a toujours été hors norme, depuis sa naissance, un jour de neige. Il avait toutes les qualités : beau, gentil, avec une robe magnifique. Ses succès à Ascot et Leopardstown ont aussi été de grands moments.

Pile ou Face !

Nous avons soumis les éleveurs à une rafale de questions. Konbini a son Fast & Curious, Jour de Galop a son Pile ou Face !

Pour voir la vidéo : http://www.jourdegalop.com/video/le-pile-ou-face-de-ludivine-marchand

 

LES YEARLINGS DE LA VENTE D’AOÛT

Lot

Sexe

Père

Mère

11

F.

Declaration of War

Parisian Affair

31

M.

Golden Horn

Sefroua

34

F.

American Pharoah

Shawara

47

F.

Muhaarar

Sun Bittern

49

M.

Teofilo

T'as d'Beaux Yeux

74

M.

Golden Horn

Alta Lilea

89

M.

Wootton Bassett

Baki

96

F.

Galileo

Cassydora

97

F.

Temple City

Chiquita Picosa

152

M.

Sea The Stars

Love Is Blindness

159

F.

Galileo

Margot Did

174

M.

Siyouni

Oh Goodness Me

179

M.

Raven's Pass

Painting

185

F.

Siyouni

Perle Rare

254

F.

Starspangledbanner

Akrivi

261

M.

Kingman

Aphélie

273

F.

Toronado

Blast Echo

288

M.

Showcasing

Commute

290

F.

Wootton Bassett

Desire to Win

301

F.

Invincible Spirit

Every Time

310

M.

Wootton Bassett

Hasturianita

321

M.

Toronado

Kleo

327

F.

Zoffany

Love on my Mind

LES YEARLINGS DE LA VENTE V.2

Lot

Sexe

Père

Mère

388

M.

Olympic Glory

Alyzea

418

M.

Bated Breath

Danlepordamsterdam

420

M.

Due Diligence

Delantera

439

M.

Dark Angel

Galipette

482

M.

Siyouni

Moojeh