LE TOUR DES HARAS - OSARUS  - Matthieu Gouesnard : « Ce sont les trois bons poulains que nous présentons qui nous ont incités à se déplacer à La Teste-de-Buch. »

Institution / Ventes / 29.08.2018

LE TOUR DES HARAS - OSARUS - Matthieu Gouesnard : « Ce sont les trois bons poulains que nous présentons qui nous ont incités à se déplacer à La Teste-de-Buch. »

Haras d’Ombreville

La Cour Torel

14340 La Roque-Baignard

Matthieu Gouesnard va présenter pour la première fois des yearlings lors de la vacation d’Osarus qui se tiendra sur l’hippodrome de La Teste-de-Buch, les 4 et 5 septembre. L’occasion de lui poser quelques questions sur ce qui l’a poussé à faire escale dans le Sud-Ouest pour les ventes.

Jour de Galop. – Qu’est-ce qui vous a motivé à présenter pour la première fois des yearlings à Osarus ?

Matthieu Gouesnard. – Ce sont les trois bons poulains que nous présentons qui nous ont incités à nous déplacer à La Teste-de-Buch. Nous avions plusieurs options pour eux et la décision a été prise de les mettre tous les trois à Osarus.

Que faut-il de particulier pour cette vente ?

Je n’ai pas assez de recul car c’est la première année que nous allons à La Teste. Mais je pense qu’il faut surtout amener des poulains avec du physique. Nous descendons avec un lot dont les pères ont eu de la réussite : un mâle de Dabirsim, une femelle de Wootton Bassett et une autre de Sommerabend, qui fait un bon début d’année. Ce sont des profils qui correspondent plus à la vente d’Osarus.

Y-a-t-il un lot qui ressort plus qu’un autre ?

J’aime beaucoup la pouliche de Wootton Bassett. C’est un premier produit, elle se déplace bien. Le mâle de Dabirsim a un beau physique aussi. C’est un bon marcheur. Sur trois lots, il est difficile d’en ressortir un.

LES YEARLINGS DE LA VENTE OSARUS DU HARAS D’OMBREVILLE

145      M.       Valle Darsim (Dabirsim & Chiaravalle)

266      F.         Tayouma (Sommerabend & Mayouta)

138      F.         Marimba (Wootton Bassett & Blamar)