Stradivarius, un Million bien mérité

International / 24.08.2018

Stradivarius, un Million bien mérité

YORK (GB), VENDREDI

Il a eu son million et il l’a gagné jusqu’au dernier penny. Stradivarius (Sea the Stars) a comme tous les champions le don de transformer l’impossible en réalisable. Quand, en début de saison, les Anglais ont annoncé le lancement du Weatherbys Hamilton Stayers’ Million, tous les professionnels ont pensé qu’il était impossible de gagner quatre grandes courses de tenue la même année, avec en particulier l’Ascot Gold Cup, la Goodwood Cup et la Lonsdale Cup au programme. D’ailleurs, les bookmakers avaient alors proposé une cote à 20/1 pour un hypothétique gagnant, sans designer son nom, du Stayers’ Million.

Stradivarius s’est dans un premier temps assuré le droit de courir pour le Million en remportant une des quatre courses de qualification, la Yorkshire Cup (Gr2). À ce stade, il suffisait de gagner les trois grosses… et c’est ce qu’il a fait ! Mais ce vendredi à York, il a accusé une certaine fatigue. Moins brillant que d’habitude, il a obligé Lanfranco Dettori a sortir le grand jeu, avant de consentir  un dernier effort pour battre Count Octave (Frankel).

La Lonsdale Cup est donc dominée par le duo qui avait pris les deux premières places de la Queen’s Vase (Gr2) 2017. Cette course pour jeunes stayers était l’un des points forts du nouveau programme de tenue. Après sa rétrogradation au niveau Listed, elle a ensuite bénéficié d’une promotion en tant que Gr2 et d’une allocation augmentée. Dès le premier essai, cette nouvelle formule a généré un stayer d’exception. Son propriétaire, Bjorn Nielsen, a droit à 70 % du million de livres. Mais il touche aussi une partie des 30 % restants car il est l’éleveur ce stayer d’exception. L’entraîneur, John Gosden, les jockeys, Dettori et Atzeni, ainsi que le personnel de l’écurie auront droit à leur part. Ils ont tous gagné leur argent… et une place dans l’histoire des courses anglaises !