Aujourd’hui aux courses - PARISLONGCHAMP - Kitesurf à la recherche de son premier Gr1

Courses / 15.09.2018

Aujourd’hui aux courses - PARISLONGCHAMP - Kitesurf à la recherche de son premier Gr1

15 H 50 • PARISLONGCHAMP • QATAR PRIX VERMEILLE

Gr1 - 3ans et plus - femelles - 2.400m

Kitesurf à la recherche de son premier Gr1

Elles sont huit au départ du Qatar Prix Vermeille (Gr1). Huit, dont une seule gagnante de Gr1 : l’allemande Well Timed (Holy Roman Emperor), gagnante du Prix de Diane allemand (Gr1). Huit, qui ont toutes des moyens mais qui, sur le papier, valent ou peuvent valoir un Gr1 pour seules femelles… mais pas un Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Cela est la théorie. Le verdict de la piste sera connu peu avant 16 heures.

Kitesurf après Deauville. Le Qatar Prix Vermeille a perdu son attraction principale mardi matin, lorsqu’il a été annoncé que Musis Amica (Dawn Approach), deuxième du Prix de Diane Longines (Gr1) en crevant l’écran, ne serait pas revue de la saison. Godolphin et André Fabre compteront donc sur Kitesurf (Dubawi), une bonne 4ans, mais dont le niveau est plutôt bien cerné. Kitesurf n’a pas encore gagné son Gr1. Face aux seules femelles, elle peut y arriver. Double lauréate de Gr3, elle vient de remporter son premier Gr2 à Deauville en survolant le Darley Prix de Pomone. C’est une vraie pouliche de 2.400m et plus et, dimanche, elle sera la concurrente à battre. Parmi les trois juments d’âge, elle est la meilleure chance. Bébé d’Amour (Montmartre) est capable de belles sorties en bon terrain, mais on la préfère tout de même sur une piste bien assouplie. Son Macia (Soldier Hollow) est un peu juste à ce niveau.

Zarkamiya, pour l’histoire. Pour le sport, la tentative de Lah Ti Dar (Dubawi) dans le St Leger de Doncaster (Gr1) est une initiative à saluer. Pour le sport hippique français et surtout pour l’histoire et en vue d’une tentative dans l’Arc, nous aurions préféré voir l’anglaise au départ du Qatar Prix Vermeille… Parce que le St Leger est probablement la moins bonne des courses à disputer avant l’Arc. Et parce que nous aurions aimé voir Lah Ti Dar face à Zarkamiya (Frankel) : les filles de Dar Re Mi (Singspiel) et Zarkava (Zamindar) se livrant une bataille sur fond de revanche à ParisLongchamp, cela aurait eu de la "gueule"… Zarkamiya peut continuer à écrire son histoire et tenter de succéder à sa mère au palmarès de ce Vermeille. A priori, ce ne sera pas simple mais on a envie de dire que tout est possible avec la représentante de Son Altesse l’Aga Khan. Elle a des moyens… Il faut juste qu’elle ne les perde pas dans l’avant-course.

Worth Waiting et les étrangères de 3ans. Worth Waiting (Bated Breath) mènera l’opposition du côté des étrangères. La pensionnaire de David Lanigan vient de survoler le Prix Minerve (Gr3), devançant notamment Zarkamiya, qui pointait à la troisième place. Elle reste sur quatre victoires consécutives et est en progrès. Aidan O’Brien aligne Bye Bye Baby (Galileo), septième des Yorkshire Oaks (Gr1) et a priori barrée à ce niveau, et Magic Wand (Galileo). Le cas de cette dernière est plus compliqué. Elle avait survolé les Ribblesdale Stakes (Gr2) et, avant, avait déposé l’opposition dans les Cheshire Oaks (L). Au niveau Gr1, ce fut moins bien… On peut lui pardonner sa tentative dans les Oaks d’Epsom en terrain souple, mais elle a été décevante depuis dans les Darley Irish Oaks et les Yorkshire Oaks (Grs1), où elle avait son terrain. Les pensionnaires d’Aidan O’Brien ont été pour la plupart malades ces dernières semaines et ils commencent à bien revenir. La vraie Magic Wand a une première chance ce dimanche. Reste à savoir quel visage elle va montrer… Enfin, Well Timed arrive sur ce Vermeille forte de son succès dans le Diane allemand. Elle est invaincue en 2018, est en progrès et mérite le respect.

Le palmarès (Année/Lauréate/Entraîneur). 2017 : Bateel (F.-H. Graffard). 2016 : Left Hand (C. Laffon-Parias). 2015 : Trêve (C. Head). 2014 : Baltic Baroness (A. Fabre). 2013 : Trêve (C. Head).

16 H 35 • PARISLONGCHAMP • QATAR PRIX FOY

Gr2 - 4ans et plus - 2.400m

André Fabre fois trois

Ils sont six au départ du Qatar Prix Foy (Gr2), dont trois pensionnaires d’André Fabre, qui est bien armé chez les chevaux d’âge sur la distance. Ce Gr2 va nous permettre de revoir Waldgeist (Galileo), qui n’a pas couru depuis sa victoire dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), son entourage faisant l’impasse sur les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1), courus sur un terrain rapide et dans des températures caniculaires. Waldgeist est délaissé du côté des bookmakers pour le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. C’est peut-être une erreur, car il arrive à maturité en 2018 et rien ne l’empêche de viser le podium de l’Arc. Dimanche, il peut remporter ce Prix Foy et marquer des points.

Le duo Godolphin. André Fabre aligne aussi Talismanic (Medaglia d’Oro). Le représentant de Godolphin est arrivé à son meilleur niveau à l’automne-hiver 2017, remportant la Longines Breeders’ Cup Turf et concluant deuxième du Longines Hong Kong Vase (Grs1). Après un échec dans la Dubai World Cup (Gr1), course à oublier, Talismanic a eu du repos et a fait sensation dans le Prix Gontaut-Biron - Hong Kong Jockey Club (Gr3). Le lot n’était pas le même mais il a montré une belle pointe de vitesse. La forme est là et, malgré sa mauvaise expérience à Dubaï, il n’a rien perdu de son mordant. C’est un candidat aux premières places. Quant à Cloth of Stars (Sea the Stars), c’est une interrogation. Il a joué de malchance tout au long de l’année 2018. Sur sa meilleure valeur, c’est un candidat au succès. Reste qu’il n’est pas simple… Notons que Mickaël Barzalona est en selle sur Talismanic, Vincent Cheminaud pilotant Cloth of Stars.

Clincher se teste. Clincher (Deep Sky) passe un premier test en France. Les Japonais ne nous ont pas envoyé un champion cette année et la candidature de Clincher n’est pas simple à analyser. Il est dans l’ensemble irréprochable et il a montré son aptitude à être compétitif de 2.000m à 3.200m, en terrain rapide ou en terrain lourd. Pour un long voyage et la découverte des courses françaises, c’est un plus. Reste que Clincher a souvent été battu et n’a pas réussi à remporter son Gr1, à 3ans et cette année à 4ans, alors que les Japonais n’ont plus vraiment de stars en piste chez les chevaux d’âge depuis la retraite de Kitasan Black (Black Tide).

Aidan O’Brien aligne Capri (Galileo). Le beau gris fait une grande rentrée, n’ayant pas couru depuis son succès dans les Alleged Stakes (Gr3) au mois d’avril. Il a eu des soucis de santé et il est difficile de savoir où il en est. Way to Paris (Champs Élysées) se présente en outsider, mais il n’a rien à perdre ce dimanche et il adore ParisLongchamp. Le pensionnaire d’Andrea Marcialis donnera tout ce qu’il a. Le point négatif : il n’aura pas son terrain.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2017 :  Dschingis Secret (M. Klug). 2016 : Silverwave (P. Bary). 2015 : Postponed (R. Varian). 2014 : Ruler of the World (A. O’Brien). 2013 : Orfèvre (Y. Ikee).

17 h 10 • PARISLONGCHAMP • QATAR PRIX NIEL

Gr2 - 3ans - 2.400m

Neufbosc n’a peut-être pas encore tout montré

Des trois courses préparatoires à l’Arc qui se disputeront dimanche, le Qatar Prix Niel (Gr2) apparaît, au papier, comme la moins relevée. La génération des 3ans cette année ne semble pas extraordinaire, mais les six poulains qui se présenteront au départ de ce Niel ont aussi le droit d’avoir progressé. Des progrès, Neufbosc (Mastercraftsman) n’a cessé d’en faire jusqu’à sa deuxième place dans le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1). Le représentant de Gérard Augustin-Normand aime ce parcours, sur lequel il avait remporté le Prix du Lys (Gr3). C’est un lauréat en puissance. Le danger peut venir du "FR" Royal Youmzain (Youmzain), entraîné en Allemagne par Andreas Wohler. Plus dur que son rival tricolore, Royal Youmzain a déjà couru à huit reprises. Il s’est classé honnête troisième du Derby allemand (Gr1) puis troisième (et premier 3ans) du Longines Grosser Preis von Berlin (Gr1) face aux vieux. Il a le droit de gagner. À l’inverse, le Godolphin Brundtland (Dubawi) n’a couru qu’à deux reprises. Il a effectué une rentrée victorieuse dans le Grand Prix de Clairefontaine (L) mais on lui demande beaucoup plus dans ce Niel. Il est évidemment difficile à situer… Hunting Horn (Camelot), sixième du Qipco Prix du Jockey Club (Gr1), n’a pas ménagé sa peine depuis. Il a gagné à Ascot les Hampton Court Stakes (Gr3) puis a pris la direction des États-Unis. Troisième des Belmont Derby Invitational Stakes (Gr1), il a été moins convaincant dans les Secretariat Stakes (Gr1), où il partait complètement à l’extérieur.

Louis d’Or (Intello) a battu Hunting Horn dans le Derby français, où il courait remarquablement bien. Sa prestation dans le Prix Guillaume d’Ornano - Haras du Logis Saint Germain (Gr2), où il a terminé cinquième assez loin, peut poser question. Le poulain de Camille Garnier a toujours semblé débordé, mais il a gagné des rangs dans la ligne droite. L’allongement de la distance peut le servir.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2017 : Craksman (J. Gosden). 2016 : Makahiki (Y. Tomomichi). 2015 : New Bay (A. Fabre). 2014 : Ectot (E. Lellouche). 2013 : Kizuna (Y. Take).

17 H 40 • PARISLONGCHAMP • QATAR PRIX DU PIN

Gr3 - 3ans et plus - 1.400m

Une histoire de Bleu

Ils sont onze au départ du Qatar Prix du Pin (Gr3), préparatoire au Qatar Prix de la Forêt (Gr1), et la course est assez ouverte. La casaque bleue de Godolphin a de bonnes chances au départ avec Rosa Impérial (Pivotal) et Inns of Court (Invincible Spirit), deux chevaux qui valent Gr1 sur leurs meilleures valeurs. Rosa Impérial reste sur une troisième place dans le Prix Rothschild (Gr1). Elle n’a pas couru depuis et arrive avec de la fraîcheur sur l’automne, elle qui a eu un break après Meydan. Inns of Court vient de décevoir dans le LARC Prix Maurice de Gheest (Gr1), après avoir bien couru sur 1.200m à 1.400m au printemps. Il est en appel ce dimanche et, s’il montre son vrai visage, c’est un candidat au succès sur un parcours qui lui plaît.

La casaque de Tornibush (Dream Ahead) n’est pas bleue mais le représentant du Bleu Antoine Griezmann a une chance à défendre dans ce Qatar Prix du Pin. Il a passé un cap en 2018 et sa quatrième place dans un Gr2 à Baden-Baden est à effacer car il a été très malheureux. Reste à savoir s’il s’adaptera au tracé du Prix du Pin. Dame du Roi (Dark Angel) fait une grande rentrée ce dimanche. C’est une pouliche de qualité qui a eu des ennuis de santé et il est difficile de savoir où elle en est. Spaday (Exceed and Excel), malheureuse dans le Prix Amandine (L) et pas revue depuis, a une chance à défendre, tout comme Cœur de Beauté (Dabirsim), troisième du Prix de Meautry Barrière (Gr3). Le japonais Géniale (Deep Impact) a surpris tout le monde dans le Prix Messidor (Gr3). Yutaka Take avait bien joué le coup à Maisons-Laffitte et il faudra confirmer cette victoire ce dimanche.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2017 : Kara ** (F.-H. Graffard). 2016 : Jallota (C. Hills). 2015 : Taniyar (A. de Royer Dupré). 2014 : Bamiyan (T. Lemer). 2013 : Désert Blanc (C. Baillet).

18 H 20 • PARISLONGCHAMP • QATAR PRIX DU PETIT COUVERT

Gr3 - 3ans et plus - 1.000m

City Light doit rebondir

Le Qatar Prix du Petit Couvert (Gr3) a réuni treize partants. En tête de liste, nous retrouvons City Light (Siyouni). Ce représentant de Jean-Louis Bouchard et d’Isabelle Corbani tentera de renouer avec le succès sur les 1.000m de ParisLongchamp. Il avait gagné sur ce parcours le Prix de Saint-Georges (Gr3) au mois de mai, puis avait effectué une très belle performance à Ascot en se classant deuxième des Diamond Jubilee Stakes (Gr1). Mais ce fut moins bien dans le LARC Prix Maurice de Gheest (Gr1), sur plus long. Il lui faudra faire attention à Tantheem (Teofilo), gagnante en dernier lieu du Prix de Meautry Barrière (Gr3). Elle sera raccourcie à cette occasion, elle qui n’a couru que sur des distances entre 1.200 et 1.400m. Muthmir (Invincible Spirit) revient en France après sa quatrième place dans le Prix de Saint-Georges. Il reste sur une troisième place dans les King George Qatar Stakes (Gr2) et tentera de prendre sa revanche ce dimanche. Deuxième de Finsbury Square (Siyouni) dans le Prix du Gros-Chêne (Gr2), Gold Vibe (Dream Ahead) s’était aussi classé deuxième de City Light dans le Prix de Saint-Georges. Dans ce Qatar Prix du Petit Couvert, il essaiera de se racheter après sa sixième place dans le Prix de Meautry Barrière (Gr3). Enfin, Coco City (Elusive City) grimpe de niveau après sa victoire sur le sprint à Deauville, où il battait Fashion Queen (Aqlaam) d’une encolure dans le Prix du Cercle (L), laquelle est également présente dans ce Gr3 à ParisLongchamp.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2017 : Lady Macapa (C. Cox). 2016 : Just Glamorous (R. Harris). 2015 : Move in Time (D. O’Meara). 2014 : Mirza (R. Guest). 2013 : Dibajj (A. de Royer Dupré).