Coolmore et Galileo signent le record de la saison

International / 09.10.2018

Coolmore et Galileo signent le record de la saison

Coolmore a misé gros sur Japan (Galileo), l’un des 2ans les plus prometteurs de l’écurie qui a remporté les Beresford Stakes (Gr2). M.V. Magnier, après une longue lutte avec l’entraîneur japonais Mitsu Nakauchida, a dû monter à 3,4 millions de Guinées pour son propre frère qui est devenu ainsi le top price mondial de l’année. L’aîné avait coûté 1,3 million, mais le yearling n’est pas le top price de la production de sa mère, Shastye (Danehill). Coolmore avait payé 3,6 millions pour Sir Isaac Newton, lui aussi par Galileo, qui a ensuite gagné au niveau Gr3 alors que leur propre sœur Secret Gesture, lauréate de Gr2 et placée des Oaks, a été adjugée 3,5 millions de dollars à Godolphin comme poulinière.

Newsells Park, quel investissement ! Newsells Park ne regrette pas d’avoir investi à Tattersalls, en décembre 2006, la somme de 625.000 Gns pour acheter Shastye, placée d’une petite Listed en Angleterre. Ses produits ont engendré aux ventes un chiffre d’affaires de 11,4 millions de Guinées depuis 2009. La poulinière, issue d’une grande souche Lagardère, est une fille de la gagnante du Prix Royallieu (Gr2) et placée de Gr1 Saganeca (Sagace) qui a produit le gagnant de l’Arc de Triomphe Sagamix (Linamix) et le lauréat de Gr1 Sagacity (Highest Honor). L’éleveur Andreas Jacobs a dit : « C’est un poulain magnifique mais, même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais jamais pensé qu’il aurait atteint ce prix. »

La sœur de Zagitova pour Emmanuel de Seroux. Sur le coup de 18 h 30, cinq yearlings avaient dépassé le million de guinées, c’est-à-dire un de plus que lors de la première journée en 2017. L’éleveur de Winx (Street Cry), l’Australien John Camilleri, a dû s’avouer vaincu à 1,2 million de Guinées pour une Galileo propre sœur de la 2ans Zagitova, une placée de Gr2 qui avait affiché 1,6 million l’année dernière. C’est Emmanuel de Seroux, de Narvick International, qui a posé l’enchère gagnante pour un éleveur international qui souhaite garder l’anonymat. La pouliche, demi-sœur du lauréat de Gr1 et étalon Garswood (Dutch Art), restera probablement en Europe. La mère, Penchant (Kyllachy), inédite, a coûté 21.000 Gns en décembre 2010. Elle remonte à une souche de Cheveley Park Stud qui a reçu cette année de bons updates via la placée de Gr1 Veracious (Frankel).

Le cheikh Mohammed s’offre un Galileo. Le cheikh Mohammed Al Maktoum et Coolmore ont joué un premier round millionnaire pour un Galileo. Godolphin s’est adjugé le poulain pour 1,1 million, pour le plus grand plaisir de John et Tanya Gunther qui, cette année, ont connu la réussite avec le héros de la Triple couronne Justifiy (Scat Daddy). Les éleveurs américains ont payé 625.000 Gns en décembre 2014, à Tattersalls toujours, pour sa mère, Posset (Oasis Dream), inédite mais propre sœur de la championne aux six Grs1 Midday. Les Gunther ont suivi l’exemple du prince Khalid Abdullah, qui a envoyé Midday à Frankel trois fois, et après Galileo ils ont choisi le meilleur de ses fils à deux reprises.

Et aussi un Kingman… Le jeune étalon Kingman (Invincible Spirit) a enregistré son deuxième millionnaire en guinées. Le cheikh Mohammed s’est offert pour 1,05 million un joli gris issu de Shemya (Dansili), une fille de la double gagnante de Gr3 Shemima (Dalakhani), vendue 160.000 € à Deauville par les Aga Khan Studs. Trois millionnaires sont donc issus de poulinières vendues par des grands haras : Aga Khan, Juddmonte et Cheveley Park.

Et un Dubawi… Meon Valley Stud est l’une des boutiques préférées du cheikh Mohammed. C’est pour 1,1 million qu’il a acheté un fils de Dubawi (Dubai Millennium), troisième produit de Shirocco Star (Shirocco), deuxième des Oaks à Epsom et au Curragh. La poulinière, l’une des rares femelles présentées aux ventes par le haras de Mark Weinfeld, n’avait pas atteint son prix de réserve (48.000 Gns) sur ce même ring en 2010.

Deux sœurs au même prix. Il n’est pas commun d’avoir deux demi-sœurs adjugées pour le même prix (925.000 Gns) dans le même ring. Douze mois après l’achat par Coolmore de la lauréate des Cheveley Park Stakes (Gr1) Fairyland, qui est le top price de son père, Kodiac (Danehill), c’est le cheikh Hamdan Al Maktoum qui s’est assuré sa demi-sœur par Muhaarar (Oasis Dream). Il s’agit d’un top price pour le jeune étalon Shadwell qui a ses premiers yearlings en vente.  

La France achète et vend. Prime Equestrian a payé 360.000 Gns une pouliche par Frankel demi-sœur de la lauréate des Nassau Stakes (Gr1) Sultanina (New Approach). Laurent Benoît a acheté deux pouliches sous sa griffe Broadhurst Agency. Il a eu pour 240.000 Gns une Sea the Stars (Cape Cross) propre sœur du gagnant de Gr3 Star Storm, et pour 130.000 Gns une No Nay Never (Scat Daddy) de la souche Juddmonte de la gagnante des Irish Oaks (Gr1) Bolas.

European Sales Management (Michel Zerolo, Éric Puerari et Marc de Chambure) présentaient deux pouliches de la souche de la championne Stacelita (Monsun), élevées par Jean-Pierre Dubois. Le cheikh Hamdan Al Maktoum a payé 250.000 Gns pour la fille de Siyouni (Siyouni) et Sandy Girl (Footstepsinthesand).