Je vous écris ces quelques lignes...

Courses / 08.10.2018

Je vous écris ces quelques lignes...

Prince Khalid Abdullah

Banstead Manor Stud

Cheveley, Newmarket

Suffolk CB8 9RD

Monseigneur,

Je vous écris ces quelques lignes au lendemain de la plus belle journée de courses que j’ai vécue en France.

Une telle émotion, je ne l’avais ressentie auparavant qu’à Royal Ascot, quand votre crack Frankel avait laissé à plus de dix longueurs Excelebration dans les Queen Anne Stakes. Je me souviens encore du silence qui avait envahi les tribunes au moment de son accélération, et du tonnerre d’applaudissements à son retour aux balances. Frankel avait alors 4ans. Votre âme de compétiteur vous avait poussé à le garder à l’entraînement, alors qu’il aurait pu intégrer Banstead Manor Stud à l’issue de son incroyable saison classique. Grâce à lui, grâce à vous, Sir Henry Cecil a sans doute pu s’émerveiller une année de plus devant les roses de Warren Place.

Je n’étais qu’une enfant, en 1986, quand votre Dancing Brave avait battu notre Bering, mais je ne vous en ai jamais voulu. J’ai même oublié le flot de polémiques de l’édition précédente, ne retenant que le nom du gagnant, Rainbow Quest, et celui de son propriétaire : "Prince Khalid Abdullah". Plus exactement, Khalid Abdullah tout court, puisque vous n’avez jamais souhaité que votre titre royal apparaisse sur un programme de course.

Monseigneur, j’ai une requête à formuler au nom de tous les amoureux des courses. S’il vous plaît, gardez Enable encore un an à l’entraînement !

Vous nous avez comblés quand vous avez annoncé, il y a un peu plus d’un an, qu’elle allait tenter le doublé dans l’Arc. J’imagine les doutes qui vous ont rongé quand son genou l’a contrariée au printemps, puis quand John Gosden a dû vous annoncer qu’elle avait manqué un galop en raison d’un accès de température, il y a quelques semaines seulement. L’émotion qui a dû vous envahir dimanche n’en a sûrement été que plus grande. Votre championne a dévoilé une autre facette de son immense talent : sa volonté de gagner, malgré les coups du sort.

Je sais que vous êtes un homme de défi. Enable peut devenir le premier cheval de l’histoire à remporter trois Arcs. La France a désormais un écrin à la hauteur de cet exploit inédit. S’il vous plaît, offrez-nous la possibilité de vivre ce moment. Ensuite, je vous en fais la promesse, je ne vous importunerai plus.