LE MOT DE L’AFAC - LES ÉLÈVES DE NOS ADHÉRENTS À L’HONNEUR AUX QUATRE COINS DU MONDE

03.10.2018

LE MOT DE L’AFAC - LES ÉLÈVES DE NOS ADHÉRENTS À L’HONNEUR AUX QUATRE COINS DU MONDE

On trouve en France des conditions exceptionnelles pour élever. Ce n’est pas un hasard si l’Hexagone rassemble des éleveurs du monde entier. Beaucoup sont adhérents à l’Afac, une association dont les membres ont encore une fois connu de grands succès cette année…

Les missions de l’Afac sont très étendues et elles couvrent l’ensemble de la vie d’un pur-sang arabe de course (élevage, vente, programme de course). En comparaison avec d’autres pays occidentaux, la France se distingue par la présence de nombreux élevages particuliers qui produisent régulièrement des chevaux de haut niveau. Nous vous proposons un tour d’horizon de ces adhérents à l’Afac dont les élèves se sont distingués au niveau black type depuis le début de l’année.

Jean-Marc Saphores est l’éleveur de Rodess du Loup (Dahess), très bon lauréat du Qatar Derby des Pur-Sang Arabes de 4 ans (Gr. I PA). L’affixe des époux Bourdette a brillé en Suède avec la victoire d’Al Mounteze Monlau (Nashwan Al Khalidiah) dans la Diar Stockholm Arabian Cup (Gr. III PA). Deux élèves de Rose et Jean Cambon ont décroché du caractère gras en France cette année : Karabosse de Ghazal (Munjiz), gagnante du Qatar Prix de l’Élevage (Gr. II PA), et Citronnier de Ghazal (Madjani), deuxième du Prix Tidjani (Gr. III PA). En 2018, l’élève du haras de Mandore Ahzar (Munjiz) s’est notamment classé deuxième des Jebel Ali Racecourse Za'abeel International Stakes (Gr. I PA). Mohammed Al Nujaifi est un fidèle de la France et de ses courses. Cette saison, son élève Al Shamoos (No Risk Al Maury) a, entre autres, décroché la deuxième place du Prix Nevadour (Gr. III PA).

Le haras de Saint-Faust a débuté l’année 2018 en fanfare avec les performances d’Easter de Faust (Mahabb), lauréate de trois courses d’importance au Qatar, dont le Qatar Derby (Gr. III  PA). Toujours à Doha, Carab (Majd Al Arab), issu du haras du Bosquet, s’est classé troisième de la Qatar International Cup (Gr. I PA), alors que Caïd de l’Ardus (Mahabb), un élève de Philippe Meunier, a remporté le Majd Al Arab P/A Sprinter Championship (Gr. III PA).

Les chevaux élevés dans l’Hexagone ont aussi brillé aux Émirats Arabes Unis. Al Zahir (Madjani) a gagné l’Emirates Championship et la H.H. The President Cup (Grs I PA). C’est un élève de Xavière Ducoloner Cauhape. Cakouet de Bozouls (Dahess), un ancien protégé de Marcel Mezy, s’est notamment classé troisième de l’Al Maktoum Challenge Round I (Gr. I PA). Berend van Dalfsen est l’éleveur d’Avonmouth (Cambrydge), gagnant de l’UAE President Cup (Gr. I PA), à Moscou. Associé à Jean-Marc Lucas, du haras du Berlais, il a produit Mascate (Munjiz), lauréat de la Great Sprint Cup (Gr. II PA) sur le même hippodrome.

L’élevage d’Hassan Mousli et de ses associé a brillé des deux côtés de la Manche en 2018. À Newbury, Al Chammy (Nizam) s’est imposé dans les Jebel Ali Racecourse Za'abeel International Stakes (Gr. I PA). Lors de la même journée de course, Al Mouwaffak (Azadi) a décroché la deuxième place dans les Shadwell Dubai International Stakes (Gr. I PA). En France, Al Walid (Dahess) a gagné le Prix de Carthage - Hannibal (Gr. II PA), alors que Badi Al Cham (Azadi) s’est classé troisième du Prix Tidjani (Gr. III PA).

À Newbury, Renée Laure-Koch a vu son élevage briller grâce à No and No Al Maury (Nizam), gagnant des UAE Embassy In London International Stakes. Élevé par

Paul Daverio, Ramiz Al Aziz (Akbar) a remporté la Premio Dubai International Arabian Races 2018 (L. PA), à Rome. Karin van den Bos a choisi la France pour baser son élevage. Dynamites (Nashwan Al Khalidiah) s’est notamment classé troisième du Prix Damas (Gr. III PA), alors que Lightning Bolt (Munjiz) s’est, entre autres, classé troisième de la President of the UAE Cup - Coupe d'Europe des Chevaux Arabes (Gr. I PA).

La forme de l’élevage de Son Altesse le cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan est exceptionnelle. Ses élèves sont très performants en 2018, partout à travers le monde. En France, il a déjà sorti pas moins de sept black types avec Shahm (Mahabb), gagnant de la President of the UAE Cup - Coupe d'Europe des Chevaux Arabes (Gr. I PA), Deryan (Mahabb), deuxième de l’Al Rayyan Cup - Prix Kesberoy (Gr. I PA), Baseel (Munjiz), vainqueur des Prix Razzia III et Nevada II (Grs III PA), Belqees (Mahabb), lauréate du Shadwell - Critérium des Pouliches (Gr. III PA), Taymour (Mahabb), troisième de la Doha Cup - Prix Manganate (Gr. I PA), Najah (Munjiz), lauréate du Prix Nefta (Gr. II PA) et Wadeeaa (Mahabb), deuxième du Qatar Prix de l'Élevage (Gr. II PA). Hors de France, on se souviendra des victoires de Joudh (Mahabb), gagnante des Shadwell Arabian Stallions Hatta International Stakes (Gr. I PA), et de Ziyadd (Bibi de Carrère) dans l’Al Maktoum Challenge Round III (Gr. I PA).

L’élevage de Son Excellence le cheikh Joaan Al Thani et d’Al Shaqab Racing est relativement récent. Mais en 2018, il a sorti Al Naama (Majd Al Arab), troisième du Prix Nevadour (Gr. III PA), Almaa (Amer), deuxième du Prix Nefta (Gr. II PA), Rijm (Azadi), deuxième du Qatar Derby des Pur-Sang Arabes de 4 ans (Gr. I PA), et Ateej (AF Albahar), deuxième de la Qatar International Cup (Gr. I PA).

Les écuries royales d’Oman font partie des forces montantes en Europe, avec une jumenterie basée au haras du Berlais. Cette année, l'entité a notamment élevé Nafees (Azadi), gagnant des Shadwell Dubai International Stakes (Gr. I PA), Tahirwah (Amer), lauréat des Diar International Stakes (Gr. III PA), et Rawdah (Dahess), deuxième du Prix Damas (Gr. III PA).

En attendant les grandes épreuves de l’automne, Al Shahania a pu compter sur Rajeh (Jaafer ASF), gagnant de la Doha Cup - Prix Manganate (Gr. I PA). Les piliers de l’écurie n’ont pas chômé en début d’année. On peut notamment citer les victoires de Gazwan (Amer) dans l’Emir's Sword devant Ebraz (Amer), ainsi que de la Qatar Gold Sword (Gr. I PA),

Son Altesse le cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani a élevé Marid (TM Fred Texas), lauréat de l’Al Rayyan Cup - Prix Kesberoy (Gr. I PA), et Neef (General), gagnant du Prix Chéri Bibi (Gr. III PA). Shadwell a un prospect étalon de premier plan avec Muraaqib (Munjiz), impressionnant lors de sa victoire dans les Qatar International Stakes (Gr. I PA).