Le résumé du dimanche de l'Arc 2018

Courses / 07.10.2018

Le résumé du dimanche de l'Arc 2018

Quel dimanche ! Si vous n’étiez pas aux courses ou devant Equidia, voici un résumé des meilleures courses.

Et rendez-vous ce soir dans JDG pour le compte-rendu détaillé de la journée !

 

 

MARCEL BOUSSAC

Lily’s Candle ou la bonne étoile de Martin Schwartz

Achetée samedi soir lors de la vente de l’Arc Arqana pour 490.000 €, Lily’s Candle (Style Vendôme) a rapidement récompensé son nouveau propriétaire, l’Américain Martin Schwartz, en s’adjugeant le Qatar Prix Marcel Boussac - Critérium des Pouliches. La pouliche, élevée par la famille Lepeudry au sein de l'Elevage de Tourgeville et entraînée par Fabrice Vermeulen à qui elle offre un premier Gr1, a cheminé à l’arrière-garde avant de passer le peloton en revue dans la ligne droite. Elle s’impose d’une courte tête devant Matematica (Rock of Gibraltar), qui n’avait couru qu’à une reprise auparavant. Star Terms (Sea the Stars) est une proche troisième.

Lily’s Candle venait de se classer quatrième du Prix La Rochette (Gr3), face aux mâles, après avoir gagné le Prix des Jouvenceaux et Jouvencelles (L) à Vichy.

 

JEAN-LUC LAGARDERE

Le grand saut de Royal Marine

Royal Marine (Raven’s Pass), malgré son manque d’expérience - il en était à sa troisième sortie publique seulement-, a réussi à passer d’un maiden à un Gr1. Faisant preuve de courage, le représentant Godolphin s’est imposé dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère sponsorisé par Manataq. Broome (Australia), qui a animé l’épreuve, a conservé la deuxième place devant le français Anodor (Anodin), qui n’a pu placer la pointe de vitesse qu’on lui connait.

 

QATAR ARABIAN WORLD CUP

Fazza Al Khalediah, l’énorme surprise polonaise

Fazza Al Khalediah (Jalnar Al Khalidiah) a créé une énorme surprise en s’imposant dans la Qatar Arabian World Cup. Doté d’un très bon numéro à la corde, le cheval polonais a d’abord patienté avant de gagner des rangs à la corde. Il s’est ensuite détaché facilement dans la ligne droite, remportant une franch victoire devant le français Khataab (Amer) et le qatari Ebraz (Amer). Le 4ans, entraîné par Michal Borkowski, n’avait connu la défaite qu’une fois, lors de sa dernière sortie, et encore il terminait deuxième ! Il avait auparavant aligné neuf victoires d’affilée en Pologne.

 

ARC

Enable réalise l’exploit

La pouliche Enable (Nathaniel) a réussi l’exploit de conserver son titre dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Et pourtant, la représentante du prince Khalid Abdullah a été sur la touche une bonne partie de l’année, victime d’un problème au genou. Elle n’a pu faire sa rentrée qu’il y a moins d’un mois, dans un Gr3 disputé sur la P.S.F. de Kempton. Lanfranco Dettori lui a donné un parcours en or, et elle a pu garder un minime avantage sur la 3ans Sea of Class (Sea the Stars) au passage du poteau. Cette dernière, supplémentée pour participer à la course, était encore dernière à l’entrée de la ligne droite. Elle réalise une performance peu commune. Cloth of Stars (Sea the Stars), deuxième l’an dernier mais qui avait du mal à retrouver son meilleur niveau, conclut excellent troisième, devant son compagnon d’entraînement Waldgeist (Galileo) et Capri (Galileo).

Enbale devient le huitième cheval à avoir remporté deux fois l’Arc (et la troisième femelle seulement). Lanfranco Dettori remporte quant à lui son sixième Arc de Triomphe, un record absolu, alors que le prince Khalid Abdullah rejoint Marcel Boussac avec six succès.

 

OPERA

Wild Illusion aime la France

Lauréate du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1) l’an dernier, Wild Illusion (Dubawi) s’est imposée au courage dans le Prix de l’Opéra Longines (Gr1), après avoir fait des difficultés pour entrer dans sa stalle. La pouliche de Godolphin a devancé Magic Wand (Galileo), qui a longtemps fait illusion pour la victoire, et la française Homérique (Exchange Rate), auteure d’un bon effort final. Wild Illusion retrouvait sa vraie distance, les 2.000m, et devrait maintenant tenter sa chance dans la Breeders’ Cup Fillies and Mares Turf.

 

ABBAYE

Mabs Cross au bout du suspense

L’anglaise Mabs Cross (Dutch Art), sous la poigne de Gérald Mossé, est venue arracher la victoire dans les dernière foulées, dans le Prix de l’Abbaye de Longines (Gr1). Gold Vibe (Dream Ahead), que la future lauréate a suivi dans sa progression, a dû se contenter de la deuxième place devant le 2ans Soldier’s Call (Showcasing), qui est passé tout près de l’exploit. Le tenant du titre Battaash (Dark Angel), qui a mené les débats, termine au pied du podium.

Mabs Cross restait sur une deuxième place dans les Nunthorpe Stakes (Gr1). Ses jockeys habituels étant blessés, Gérald Mossé les a remplacés au pied levé.

 

FORET

One Master tout à la fin

La protégée de William Haggas One Master (Fastnet Rock) a un peu vengé Sea of Class, deuxième dans l’Arc… Elle aussi a fini à la vitesse du vent, tout à l’extérieur. Mais contrairement à Sea of Class, One Master a réussi à s’imposer le poteau ! Elle devance Inns of Court (Invincible Spirit), qui a longtemps fait illusion pour la victoire. Mais on sait que sur le parcours des 1.400 m de ParisLongchamp, la vérité se situe bien souvent parmi les derniers assaillants car la ligne droite est interminable… Autre représentant de la casaque Godolphin, Dutch Connection (Dutch Art) a lui aussi pu croire à la victoire, après avoir réussi à s’infiltrer à la corde.