PRIX DE L'ABBAYE DE LONGCHAMP LONGINES (GR1)  Mossé ou l’art de prendre son temps dans une course de vitesse !

Courses / 07.10.2018

PRIX DE L'ABBAYE DE LONGCHAMP LONGINES (GR1) Mossé ou l’art de prendre son temps dans une course de vitesse !

PARISLONGCHAMP, DIMANCHE

Quand Gérald Mossé a monté son premier Arc (en 1985), une bonne partie de la rédaction de Jour de Galop n’était pas née. À l’âge de 51ans, après une soixantaine de Grs1, le jockey aux gants blanc fait toujours partie des grands. Et il l’a encore une fois prouvé ce dimanche en remportant, grâce à une monte très inspirée, le Prix de l'Abbaye de Longchamp Longines (Gr1), en selle sur Mabs Cross (Dutch Art). Battue du minimum dans les Coolmore Nunthorpe Stakes (Gr1), elle prend ainsi sa revanche et décroche un premier Gr1.

L’expérience a parlé. Avec un numéro à la corde peu favorable (13), la partie s’annonçait difficile pour Mabs Cross. Dans une course menée tambour battant par le grand favori, Battaash (Dark Angel), Gérald Mossé a fait progresser sa partenaire au milieu des chevaux. Après quelques centaines de mètres, la situation était d’ailleurs délicate en apparence car Mabs Cross était l’un des chevaux les plus sollicités du lot. Mais l’expérience du pilote a parlé. Il n’a jamais cessé de soutenir la pouliche, sans la brusquer. À 400m de l’arrivée, la bataille faisait rage aux avant-postes entre Battaash et Soldier's Call (Showcasing). Ces deux derniers ont dépensé beaucoup d’énergie au combat et c’est à cet instant que Gérald Mossé et Mabs Cross sont arrivés à toute vitesse pour les coiffer sur le poteau. La victoire s’est jouée en l’espace de quelques foulées. Gold Vibe (Dream Ahead) est un très bon et proche deuxième, devant Soldier's Call, troisième à une courte tête.

Gérald Mossé est éternel. Encore à cheval, le jockey lauréat a déclaré au micro d’Equidia : « Nous sommes allés très vite et la pouliche a un changement de vitesse assez foudroyant. J’ai fait le choix de la respecter alors qu’elle était un peu débordée en partant. À mi-parcours, je me suis rapproché pour ne pas être trop en retard. Quand je lui ai demandé l’effort, elle est allée jusqu’au bout et cela fait vraiment plaisir. La course est partie très vite et elle a eu du mal à trouver ses marques. J’ai donc attendu au maximum pour qu’elle les trouve, afin qu’elle puisse donner le meilleur d’elle-même. Elle est toujours à l’arrivée et fait partie de ce qu’il y a de mieux du côté des sprinters en Angleterre. »

PEDIGREE WEATHERBYS

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/MABSCROSS.pdf

En souvenir de Wizz Kid. Aucun jockey français n’avait remporté l'Abbaye de Longchamp depuis l’édition 2012, celle de Wizz Kid (Whipper). Et ce dernier était monté par Gérald Mossé ! Emma Armstrong, l’épouse de l’éleveur et propriétaire, a d’ailleurs précisé, non sans humour : « En 2012, nous n’étions que deuxièmes de cette course avec Mayson (July Cup, Gr1). Il ne nous manquait certainement que Mossé pour gagner ! » Michael Dods, l’entraîneur de Mabs Cross, décroche donc un deuxième Gr1, toujours sur le sprint, après les Nunthorpe Stakes (Gr1) de Mecca's Angel (Dark Angel). À la tête d’une soixantaine de chevaux, le professionnel installé dans le comté de Durham a déclaré : « Le premier jockey de Mabs Cross, Paul Mulrennan, s’est accidenté au dos. Le suivant, Tom Eaves, s’est cassé le bras. Je cherchais donc un très bon pilote, de préférence un Français, et par bonheur Gérald était disponible. Avant la course, il était très confiant car il savait qu’il y aurait du rythme. Il a laissé faire la jument, en se gardant de venir trop tôt, et cela a payé. C’est la plus belle performance de sa carrière et elle ne va probablement pas recourir cette année. Nous avons un formidable cheval de course pour la saison 2019. Elle n’a jamais cessé de progresser en 2018. »

Gold Vive, une remarquable performance. Le pensionnaire de Pascal Bary n’avait jamais montré un tel niveau de performance et sa deuxième place est tout à fait remarquable. Le Cantilien nous a confié : « C'est un très bon sprinter. Gold Vibe a été malheureux en dernier lieu. Aujourd'hui, il fait une très belle course. Il est encore deuxième, pour la huitième fois ! C'est un vrai cheval de 1.000m et il adore ParisLongchamp. Il a eu un bon parcours. Un coup il est bien, un coup il n'est pas bien, mais il était dans un bon jour aujourd'hui. Il pourrait peut-être aller à l'étranger en fin d'année. »

Soldier's Call à deux têtes de l’exploit. Aucun 2ans n’a gagné cette course depuis 1978. Et Soldier's Call (3e) n’est pas passé loin de l’exploit. Archie Watson, son mentor, nous a dit : « On ne peut qu'être fier du poulain ! Il n'a que 2ans et est battu dans les toutes dernières foulées après avoir été sur la ligne de tête en compagnie d'un champion sprinter comme Battaash. J'ai peut-être l'air un peu déçu parce que nous sommes battus de si peu, mais c'est une grande performance. J'espère que cela augure des lendemains heureux. C'est un poulain bien fait, avec beaucoup de vitesse, et il évoluera sur les 1.000m l'an prochain. Il n'est pas impossible qu'il aille courir le Breeders' Cup Juvenile Turf Sprint. »

Battaash et ses démons. Encore une fois, Battaash (4e) a perdu son énergie dans le parcours, sans parvenir à livrer la course qu’on attendait de lui. Charles Hills, son entraîneur, nous a dit : « Il est tout proche, je ne sais pas trop pourquoi il n'a pas fini sa course. Nous allons rentrer à la maison, vérifier cela et le laisser tranquille pour le restant de l'année. Il a toujours été sollicité plutôt que d'aller vers l'avant. Il n'a jamais semblé dominer.» Aidan O’Brien, l’entraîneur du cinquième, a déclaré : « Lost Treasure a fourni une bonne valeur. Il s'est bien défendu, d'autant qu'il courait rapproché. »

Lien weatherbys http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/MABSCROSS.pdf

Un croisement 100 % Cheveley. Née pour la vitesse, Mabs Cross est le troisième gagnant de Gr1 issu de la production de Dutch Art (Prix Morny & Middle Park Stakes, Grs1) après Garswood (Prix Maurice de Gheest, Gr1) et Slade Power (Darley July Cup & Diamond Jubilee Stakes, Grs1). Dutch Art, comme Pivotal (Polar Falcon), le père de Mabs Cross, ont fait la monte à Cheveley Park Stud. À ce jour, le croisement de Dutch Art sur les filles de Pivotal a donné sept black types. Miss Meggy (Pivotal), la mère de Mabs Cross, a gagné trois courses 1.000m à 1.400m, dont une Listed à Beverley. Sur sept produits en âge de courir, quatre ont gagné, dont Charlie Em (Kheleyf), lauréate des Senorita Stakes (Gr3, 1.600m) à Hollywood Park. Comme cela arrive parfois dans les catégories extrêmes, on retrouve ensuite une famille faible, sans aucun autre black type à la deuxième et troisième génération, qui a été améliorée par un apport continuel de vitesse. La troisième mère est en effet une fille de Pips Pride (Phoenix Stakes, Gr1).

 

 

 

Machiavellian

 

 

Medicean

 

 

 

 

Mystic Goddess

 

Dutch Art

 

 

 

 

 

Spectrum

 

 

Halland Park Lass

 

 

 

 

Palacegate Episode

MABS CROSS (F4)

 

 

 

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Miss Meggy

 

 

 

 

 

Pips Pride

 

 

Selkirk Rose

 

 

 

 

Red Note


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 600m : 22’’47

600m à 400m : 10’’58

400m à 200m : 11’’72

200m à l’arrivée : 12’’34

Temps total : 57’’11