PRIX DE L’OPÉRA LONGINES (GR1) - Wild Illusion, bien plus qu’une chimère…

Courses / 07.10.2018

PRIX DE L’OPÉRA LONGINES (GR1) - Wild Illusion, bien plus qu’une chimère…

PARISLONGCHAMP, DIMANCHE

Un an après sa démonstration dans le Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1), Wild Illusion (Dubawi) a réitéré cette performance dans l’édition 2018 du Prix de l’Opéra Longines (Gr1). Certes, elle a bénéficié d’un scénario de rêve, mais l’impression visuelle est très forte et elle a battu de vraies juments de Gr1 ce dimanche. La pouliche a pourtant fait beaucoup de difficultés avant d’entrer dans sa stalle de départ, mais la coriacité des pousseurs a eu raison de ses réticences. L’entourage de Wild Illusion peut leur dire merci…

Une course limpide. La course est partie sur les chapeaux de roue, Winter Lightning (Shamardal) effaçant rapidement son mauvais numéro de corde pour s’installer au commandement. La tenante du titre, Rhododendron (Galileo), a galopé dans le sillage de l’animatrice, précédant Castellar (American Post) et Urban Fox (Foxwedge). Pendant ce temps, Wild Illusion attendait en cinquième position, et elle buvait du petit lait dans la fausse ligne droite. Accélérant en pleine piste dans la phase finale, la représentante de Godolphin a pris l’avantage à 300m du but. Magic Wand (Galileo) a tenté de l’inquiéter côté corde, mais elle est tombée sur une vraie dame de fer. La pouliche de Coolmore doit donc se contenter de la deuxième place à une longueur de la gagnante, résistant in extremis à l’excellente fin de course d'Homérique ** (Exchange Rate). With You ** (Dansili) hérite du quatrième rang, précédant l’allemande Well Timed (Holy Roman Emperor). En revanche, Rhododendron n’a été que l’ombre d’elle-même, comme ce fut le cas lors de ses quatre sorties précédentes…

Invaincue sur 2.000m. Wild Illusion signe donc un troisième succès au plus haut niveau en huit sorties. Gagnante du Prix Marcel Boussac à 2ans, elle battait facilement une future lauréate de Gr1 ce jour-là, à savoir Polydream ** (Oasis Dream), qui s’était blessée. Wild Illusion a ensuite effectué sa rentrée au mois de mai, dans les 1.000 Guinées de Newmarket (Gr1), se classant quatrième. Son entourage a alors tenté le coup sur 2.400m en l’alignant au départ des Oaks d’Epsom (Gr1), où la pouliche a été nettement dominée par Forever Together (Galileo). La pensionnaire de Charlie Appleby fut de nouveau bien battue dans les Ribblesdale Stakes (Gr2), s’inclinant de quatre longueurs face à Magic Wand. Mais Wild Illusion a remis les pendules à l’heure pour son premier essai sur 2.000m, remportant avec la manière les Qatar Nassau Stakes (Gr1). Suite à sa nouvelle victoire ce dimanche, elle est donc invaincue sur cette distance.

Direction la Breeders' Cup Fillies & Mare. Charlie Appleby, entraîneur de la lauréate, a expliqué : « Ce fut une course fantastique. C'est une pouliche dure. Nous l'avions rallongée sur 2.400m dans les Oaks, et nous avons été déçus. Nous l'avons donc ramenée sur 2.000m, ce qui est sa distance. La pouliche est au top de sa forme et je l'ai trouvée superbe au rond. Nous avons eu un bon numéro de corde et un parcours limpide, ce qui est important dans ce genre de courses. William l'a montée avec beaucoup de confiance. Cela a toujours été son objectif après les Nassau Stakes. Nous avions planifié ce programme cet été. Elle ne nous doit rien du tout, et elle va aller sur la Breeders' Cup Fillies & Mare (Gr1). La décision reviendra bien sûr au cheikh Mohammed, mais nous espérons la garder à l'entraînement. C'est une fille de Dubawi et nous savons que ses produits s'améliorent d'année en année. » 

Magic Wand encore battue. Nette lauréate des Ribblesdale Stakes devant Wild Illusion, Magic Wand a laissé sa rivale prendre sa revanche ce dimanche. Elle venait d’être battue d’une tête dans le Qatar Prix Vermeille (Gr1) et pouvait nourrir des regrets, mais la supériorité de Wild Illusion n’a fait aucun doute dans l’Opéra. Magic Wand n’avait plus couru sur 2.000m depuis le mois d’avril, et elle a eu des combats difficiles cette année. Son entraîneur, Aidan O’Brien, nous a dit : « Elle court vraiment bien, comme souvent cette année. Je ne suis pas certain que nous la courrions à nouveau en 2018. Les options sont ouvertes, mais il faut voir comment elle récupère. »

Saison terminée pour Homérique. Récente septième du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1), Homérique revenait ce dimanche sur une distance sur laquelle elle est confirmée. Elle a longtemps été pressentie pour courir le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), mais son entourage avait des craintes sur sa tenue et a préféré la diriger sur ce Prix de l’Opéra. Montée en sixième position, côté corde, elle a eu du mal à trouver le passage au moment de l’emballage final, et son jockey a dû la faire changer de ligne pour qu’elle puisse s’exprimer. Une fois qu’elle a eu le champ libre, la pouliche a pu placer sa pointe et elle est venue échouer d’un nez pour la deuxième place. Sa performance est remarquable dans un tel lot et elle gagnera probablement son Gr1 à 4ans. Son entraîneur, Francis-Henri Graffard, nous a déclaré : « Nous voulions la monter "off ", et c’est ce que nous avons dit à son jockey. Lorsque la gagnante a accéléré, cela lui a coupé les jambes et son jockey l’a respectée. Mais elle a très bien couru et a fini dans une belle action. Sa saison est terminée. Quant à My Sister Nat ** (Acclamation) [sixième, ndlr], elle a surpris Mickaël Barzalona au départ et a du mal à suivre le rythme. Elle a tout de même confirmé sa qualité. »

With You prise de vitesse en partant. Brillante gagnante du Prix Rothschild et troisième du Prix Jacques Le Marois (Grs1), With You faisait partie des pouliches les plus en vue de l’épreuve. Elle n’a malheureusement pas pu imiter sa propre sœur, We Are **, gagnante de l’édition 2014. Après avoir patienté à l’arrière du peloton, elle a accéléré tout en dehors dans la dernière ligne droite, terminant plaisamment. Freddy Head, entraîneur de la pouliche, nous a dit : « Elle a été prise de vitesse en partant et a eu du mal à suivre. Une fois devant, elle n'a jamais eu beaucoup de gaz, mais elle a tracé une très bonne ligne droite pour finir. Je pense qu'elle demande plus de distance avec l’âge. »

Well Timed sur sa distance. Gagnante du Prix de Diane allemand (Gr1), Well Timed venait de tenter sa chance pour la première fois sur notre sol, dans le Prix Vermeille. Elle avait trouvé le temps long ce jour-là, terminant à la sixième place. Son entraîneur, Jean-Pierre Carvalho, nous a confié : « Elle a donné ce qu'elle avait à donner. Sa performance est meilleure que dans le Vermeille, car elle trouvait ce dimanche sa distance idéale. Son jockey lui a donné un bon parcours. Nous n'avons aucun regret. Elle va partir au haras en fin d'année. Auparavant, elle pourrait courir une fois à Rome, en novembre. »

Rumh, une jeune poulinière prometteuse. Élevée par Godolphin, Wild Illusion est une fille de Dubawi (Dubai Millenium), étalon à Dalham Hall Stud. Sa mère, Rumh (Monsun), a été achetée 300.000 Gns par John Ferguson, à Tattersalls, en 2009. Elle a gagné les Ballymacoll Stakes (L) et son premier produit est Really Special (Shamardal), gagnante de Listed à Newmarket. Le troisième, Ceratonia (Oasis Dream), s’est imposée de belle manière lors de ses débuts, à Ascot, avant de se classer deuxième du Prix d’Aumale (Gr3).

La deuxième mère, Royal Dubai (Dashing Blade), a gagné le Preis der Winterkönigin (Gr3), le Marcel Boussac allemand, et c’est une propre sœur de Royal Highness, qui a remporté les Beverly D. Stakes (Gr1). Royal Highness s’est aussi classée deuxième des Prix Vermeille et Ganay (Grs1) avant de produire le double lauréat de Gr2 Free Port Lux (Oasis Dream). Godolphin a déjà connu de la réussite avec cette souche, celle d’Electrocutionist (Red Ransom) qui avait triomphé dans la Dubai World Cup (Gr1).

PEDIGREE WEATHERBYS

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/WILDILLUSION.pdf

 

 

 

 

Seeking the Gold

 

 

Dubai Millenium

 

 

 

 

Colorado Dancer

 

Dubawi

 

 

 

 

 

Deploy

 

 

Zomaradah

 

 

 

 

Jawaher

WILD ILLUSION (F3)

 

 

 

 

 

 

Königsstühl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Rumh

 

 

 

 

 

Dashing Blade

 

 

Royal Dubai

 

 

 

 

Reem Dubai


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’03’’08

1.000m à 600m : 24’’23

600m à 400m : 12’’58

400m à 200m : 11’’79

200m à l’arrivée : 12’’64

Temps total : 2’04’’32