PRIX DE LA GASCOGNE (L) - Roi Mage prend position en vue du Grand Steeple

Courses / 02.10.2018

PRIX DE LA GASCOGNE (L) - Roi Mage prend position en vue du Grand Steeple

COMPIÈGNE, MARDI

Pour sa première sortie sur l’hippodrome de Compiègne, Roi Mage (Poliglote) s’est offert le Prix de la Gascogne (L), principale préparatoire au Grand Steeple local (Gr2, 1/11). Le cheval de l’écurie Sagara s’est imposé sans un coup de cravache et s’annonce comme l’un des favoris du championnat des steeple-chasers de Compiègne. Mais il devra se méfier de ses compagnons d’entraînement, A Mi Manera (Great Pretender), qui a conclu deuxième, et surtout d’Arry (Boris de Deauville). Sans sa lourde chute à la dernière haie, Arry aurait certainement inquiété sérieusement Roi Mage. S’il ne se ressent pas de sa cabriole, ce sera le cofavori du Grand Steeple, une épreuve où les pensionnaires de François Nicolle seront donc durs à déloger !

Une plaisante victoire. Roi Mage a patienté parmi les derniers, tout au long des 4.500m du parcours. Il n’a pas fait une erreur sur les obstacles, même s’il a sauté fort le moyen open-ditch ou encore la double barrière, au dernier passage en face. Il a gagné des rangs à ce moment du parcours, librement. Son jockey, Thomas Gueguen, fidèle à lui-même, a longuement patienté. Entre les deux derniers obstacles, Arry était encore en tête avec trois longueurs d’avance sur Roi Mage. Mais il s’est trompé à la dernière haie, faisant un panache à la réception. Dès lors, le représentant de l’écurie Sagara s’est assuré le meilleur. Son cavalier lui a juste montré la cravache, en l’accompagnant aux bras, et Roi Mage a dominé aisément A Mi Manera. François Nicolle a donc réalisé un jumelé, qui aurait pu être un triplé. Joint par téléphone, il nous a déclaré : « Sans la chute d’Arry, nous aurions fait le triplé. Arry aurait peut-être donné chaud à Roi Mage. Il avait mis un bon coup de rein après l’open-ditch et il est capable d’accélérer. Mais Roi Mage est un très bon cheval, il l’avait prouvé à Auteuil en gagnant le Prix Georges Courtois (Gr2) notamment et il aurait très bien pu aller sur le Prix Héros XII (Gr3). A Mi Manera a fourni une bonne performance. À l’image de Roi Mage et d’Arry, elle devrait aller sur le Grand Steeple. Elle pourrait se rendre ensuite à Auteuil. » Roi Mage n'avait plus gagné depuis son succès dans le Prix Georges Courtois et cette victoire de Listed, sans un coup de cravache, va lui avoir fait le plus grand bien en vue des joutes à venir.

Du très bon travail du matin. Jockey de Roi Mage, Thomas Gueguen nous a dit : « Roi Mage fait une très bonne rentrée. Il était en bel état pour cette course qui était visée. L’équipe à l’écurie a fait du très bon travail et je tiens à les remercier. Il a déjà prouvé sa qualité par le passé en gagnant un Gr2. Il ne sera pas gêné par le terrain lourd, au contraire. La distance, il la fait sans problème. Il a gagné facilement, ce qui est prometteur pour la suite. »

Capferret, heureux troisième. Auteur de bonnes performances à Auteuil, le franco-tchèque Capferret (Day Flight) revenait à Compiègne, où il s’était imposé à un niveau inférieur. Il courait à 19 jours d’intervalle avec le voyage. Malgré tout, il s’est bien comporté. Constamment parmi les premiers, il a fait plusieurs fautes au dernier passage en face. Entre les deux derniers obstacles, il semblait devoir se contenter de la quatrième place. Mais avec la chute d’Arry, il a pu récupérer la troisième place. Il sera certainement plus percutant avec un peu plus de temps entre deux courses et en terrain lourd. Muni d’œillères australiennes, Paulougas (Turgeon) a été plus volontaire. Il a galopé aux premiers rangs et il a conservé la quatrième place devant Corazones (Nidor) qui a fait plusieurs fautes, notamment aux deux passages du talus des tribunes.

Le frère de My Way. Roi Mage a été élevé par Isabelle et Jean-Pierre Garçon. Roi Mage est un fils de Poliglote et de Royale Majesty (Nikos), gagnante sur les haies d’Auteuil et le steeple de Fontainebleau. C’est le frère de My Way (Martaline), deuxième du Prix Congress (Gr2), désormais entraîné par Paul Nicholls. Il s’agit d’une souche Gallot. Roi Mage est le neveu de My Fair Lady (Poliglote), gagnante de quatre courses en obstacle. C’est la famille de Royale Chantou (Cadoudal), lauréate du Prix de Flore (Gr3).

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Poliglote

 

 

 

 

 

Val de l’Orne

 

 

Alexandrie

 

 

 

 

Apachee

ROI MAGE (H6)

 

 

 

 

 

 

Nonoalco

 

 

Nikos

 

 

 

 

No No Nanette

 

Royale Majesty

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Royale the Best

 

 

 

 

Royal Blessing