TATTERSALLS OCTOBER YEARLING SALE - Les vendeurs français à l’assaut du book 1

International / 08.10.2018

TATTERSALLS OCTOBER YEARLING SALE - Les vendeurs français à l’assaut du book 1

TATTERSALLS OCTOBER YEARLING SALE

Les vendeurs français à l’assaut du book 1

À partir de ce mardi, Tattersalls lance le book 1 de sa vente d’octobre qui s’étale sur trois journées. Pas moins de 519 yearlings sont catalogués. Alors que le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) est encore dans toutes les mémoires, il sera possible d’acquérir une sœur ou un frère utérin de Kew Gardens (7e), Sea of Class (2e), Capri (5e) et Waldgeist (4e). Au total, le catalogue rassemble 246 lots dont la mère a déjà produit un vainqueur black type. Les meilleurs étalons européens sont largement représentés, comme Galileo (21 lots) ou Dubawi (21 lots). Mais la nouveauté de 2018, c’est la représentation des vendeurs français.

Les Sea the Stars de Montaigu et du Mézeray. Le haras de Montaigu présente deux produits de Sea the Stars (Cape Cross). Le lot 437 est une sœur de Sacred Life (Siyouni), lauréat du Prix Thomas Bryon (Gr3). Le lot 424 est le propre frère de Chemical Charge (Sea the Stars), gagnant des Toteplacepot September Stakes (Gr3). Le haras du Mézeray présente deux élèves de Rashit Shaykhutdinov. Le lot 350, un mâle par Sea the Stars a pour deuxième mère Elle Danzig (Gagnante de 11 Groupes dont trois Grs1). Le lot 391 est un mâle par Frankel (Galileo) issu d’une grande famille allemande. Sa deuxième mère est déjà à l’origine de 14 black types.

Une première pour la Motteraye. Gwenael Monneraye et Lucie Lamotte (La Motteraye Consignment) vont pour la première fois vendre lors du book 1, et ils se sont associés avec Hubert Honoré (haras d’Omméel) pour présenter deux lots. Fille d’Invincible Spirit (Green Desert), acquise 185.000 Gns en décembre à Tattersalls par Cheval Invest, le lot 47 est une petite-fille de Modena (Roberto), aïeule de 19 black types (dont Elmaamul, Reams of Verse, Midday…). Le lot 402 est une fille de Golden Horn (Cape Cross), achetée à Goffs pour 290.000 €. Sa mère est une sœur de Raymi Coya (Van Nistelrooy), lauréate des Oh So Sharp Stakes (Gr3).

Deux nièces de Stacelita. Michel Zerolo, Éric Puerari et Marc de Chambure (European Sales Management) sont des habitués du book 1, une vacation qui leur a bien réussi ces dernières années. En 2018, ils présentent deux élèves de Jean-Pierre Dubois. Le lot 87 est une fille de Charm Spirit (Invincible Spirit), dont la mère est une sœur de Stacelita (Monsun), lauréate des Prix Jean Romanet, Saint-Alary, de Diane et Vermeille, mais également des Beverly D Stakes, de l’Arlington International et des Flower Bowl Invitational Stakes (Grs1). Issue d’une autre sœur de cette championne, le lot 89 est une fille de Siyouni (Pivotal).

Les Siyouni d’Anna Sundström. L’étalon du haras de Bonneval doit une fière chandelle à Anna Sundström. En vendant Laurens (Matron Stakes, Kingdom of Bahrain Sun Chariot Stakes, bet365 Fillies’ Mile Stakes, Prix de Diane Longines & The Gurkha Coolmore Prix Saint-Alary, Grs1), elle lui a ouvert les portes du marché britannique. Cette année, Coulonces Sales présente deux filles de ce sire, dont le lot 369, une nièce de Pride (Champion Stakes, Grand Prix de Saint-Cloud & Hong Kong Cup, Grs1) issue du haras du Vieux Pont. Le lot 211 est le produit d’une sœur de l’étalon Le Havre (Prix du Jockey Club, Gr1). Elle a été élevée par René et Lauren Woolcott.

Octobre, le mois de Saint Pair. Andreas Putsch, du haras de Saint Pair, aime attendre le mois d’octobre pour présenter ses yearlings. Cette semaine, deux de ses élèves vont passer sur le ring. Le lot 823 est un fils de Lope de Vega (Shamardal) issu de la très confirmée Via Milano (Singspiel) à qui l’on doit pas moins de six black types (dont Via Ravenna). Le lot 975 est un produit de Kingman (Invincible Spirit), dont la mère, Bugie d’Amore (Rail Link), a gagné le Premio Dormello (Gr3).

Le propre frère de Cœur de Beauté. Cœur de Beauté (Dabirsim) a une place à part dans l’histoire du haras du Grandcamp. Elle y a été élevée et cette placée classique a également été vendue par la structure de la famille Lhermite. Mais surtout, elle a marqué le début de la montée en puissance de Dabirsim (Hat Trick), l’étalon phare du haras. Grandcamp va présenter deux yearlings issus de ce sire à Tattersalls : le lot 811, un propre frère de Cœur de Beauté et le lot 1123, dont la mère a déjà donné Balin’s Sword (troisième du Prix de la Jonchère, Gr3) et Garden City (deuxième du Critérium de Vitesse, Listed).