Tunis au haras de Cercy en 2019

Élevage / 04.10.2018

Tunis au haras de Cercy en 2019

Les dirigeants du haras de Cercy veulent surfer sur la mode des étalons sauteurs qui leur a si bien réussi avec Cokoriko (Robin des Champs) en 2018. Pour la saison de monte 2019, ils vont accueillir une recrue de taille avec Tunis (Estejo). Magnifique poulain né en Pologne, où il a gagné en plat à 2ans, ce pensionnaire de Guillaume Macaire a prouvé qu’il était un vrai cheval d’Auteuil, où il a remporté trois Groupes et une bonne partie de ses 542.630 € de gains. Lauréat des Prix d’Indy, Amadou et Aguado (Grs3), il s’est aussi classé deuxième des Prix Cambacérès et Alain du Breil (Grs1). Le podium de ces deux Grs1 a vu passer de futurs bons étalons comme Saint des Saints (Cadoudal), Buck’s Boum (Cadoudal), Nickname (Lost World), Villez (Lyphard’s Wish), Denham Red (Pampabird), Dom Alco (Dom Pasquini), Quart de Vin (Devon), Tiaia (Nic), Verdi (Maurepas), Samaritain (Maravedis), Wild Risk (Rialto), Orvilliers (Tanerko)…