BETFAIR CHASE (Gr1) - Bristol de Mai entre dans l’histoire de l’obstacle anglais

International / 24.11.2018

BETFAIR CHASE (Gr1) - Bristol de Mai entre dans l’histoire de l’obstacle anglais

HAYDOCK (GB), SAMEDI

Un an après son succès acquis avec 57 longueurs d’avance dans le Betfair Chase (Gr1), le français Bristol de Mai (Saddler Maker) a conservé son bien en s’adjugeant l’édition 2018. Le tout au nez et à la barbe du jumelé de la Cheltenham Gold Cup (Gr1) composé de Native River (Indian River) et Might Bite (Scorpion). Il a réalisé un vrai exploit car les chevaux qui ont enlevé au moins deux fois ce Betfair Chase ont été de grands champions, comme Kauto Star (Village Star), vainqueur de l’épreuve à quatre reprises, Cue Card (King’s Theatre), qui l’a gagné trois fois, ou encore un autre AQPS nommé Silviniaco Conti (Dom Alco), double gagnant de ce Gr1. Cela situe mieux la portée de la performance de l’élève de Jean-Yves Touzaint, qui a décroché son septième Groupe, le quatrième Gr1. À l’instar de Silviniaco Conti, Bristol de Mai est plus performant sur piste plate et il l’a encore prouvé ce samedi.

Le roi d’Haydock. Bristol de Mai a couru quatre fois à Haydock pour… quatre succès ! Sur sa piste fétiche, le représentant de Simon Munir et Isaac Souede n’a pas changé sa tactique : il a pris les commandes dès le départ. Accompagné par Native River, il a emmené le mini-peloton à une allure sélective. Rapidement, Might Bite s’est posté dans leur sillage. À l’amorce du tournant final, Native River a durci encore la course, mais Daryl Jacob, jockey de Bristol de Mai, en avait plein les mains. À quatre fences du poteau, il a pris seul le meilleur puis s’est détaché entre les deux derniers obstacles. Bristol de Mai a connu une fin de course tranquille pour l’emporter de quatre longueurs. Ce Betfair Chase 2018 a été une vraie course et le meilleur s’est imposé.

Direction Kempton ! Entraîneur de Bristol de Mai, Nigel Twiston-Davies a décroché ce Gr1 pour la troisième fois après le succès d’Impérial Commander (Flemensfirth), en 2010, et les deux victoires du fils de Saddler Maker. Il a déclaré : « Tout le monde a décrit le scénario de cette épreuve comme un match race entre deux chevaux mais nous avions une idée différente de la chose. C’est un grand moment. Je ne pense pas que ce soit la piste qui fasse la différence pour Bristol de Mai. Il fait partie des meilleurs chevaux du pays, mais il est très fragile. Le garder à 100 % est un problème. À chaque fois que nous avons couru à Cheltenham, il a eu des petits soucis. Si tout va bien avec lui, qu’il est en forme, nous retournerons à Cheltenham. Il peut gagner partout lorsqu’il est bien. La saison dernière, lors de ses deux premières sorties, il était bien, puis il a connu des problèmes. Il va maintenant aller à Kempton pour le King George et nous allons donner du fil à retordre à nos rivaux là-bas. Aujourd’hui, il m’a rappelé mon ancien protégé Imperial Commander, lorsque ce dernier avait battu Kauto Star et Denman dans une Gold Cup. » Bristol de Mai va donc tenter de devenir le vainqueur de la Kauto Star Chase Triple Crown, qui permettrait à son entourage de décrocher le bonus d’un million de livres.

Native River et Thistlecrack seront là pour la revanche à Kempton. Entraîneur de Native River et Thistlecrack, qui ont fait leur valeur, Colin Tizzard a dit : « Native River tout comme Thistlecrack ont bien couru. Ils ont été battus par un cheval qui était meilleur aujourd’hui. Nous allons essayer de regagner la Gold Cup. Mais je ne veux pas leur donner une campagne allégée. Je pense qu’ils peuvent courir trois, quatre ou cinq fois avant la Gold Cup. Native River sera meilleur en courant plus souvent. Nous allons aller sur le King George avec lui. Thistlecrack n’a pas couru pendant un an. Il a fait le job en prenant la troisième place d’autant que les fences sont très gros ici. Il ira aussi sur le King George. Il nous a prouvé qu’il était revenu à son bon niveau. »

Pas le vrai Might Bite. Lauréat du King George 2017, Might Bite a été décevant pour sa rentrée dans ce Betfair Chase en terminant cinquième et dernier, derrière Clan des Obeaux (Kapgarde), qui a couru proprement. Son entraîneur, Nicky Henderson, a déclaré qu’il avait sauté fort, perdant de l’énergie à cause de ses efforts sur les fences. Lui aussi a évoqué la taille de certains fences, sans pour autant chercher d’excuses. Might Bite va maintenant passer quelques examens pour savoir s’il ne souffrait pas physiquement.

La souche d’Ilare. Élevé par Jean-Yves Touzaint, Bristol de Mai est un fils de Saddler Maker, père notamment d’Alpha des Obeaux, vainqueur du Galmoy Hurdle (Gr2), jeudi à Gowran Park, et de La Bole Night (April Night), qui a été arrêtée lors de ses trois sorties en compétition. Avant Bristol de Mai, elle a produit Riva (Winning Smile) et Ula de Mai (Passing Sale), deux autres lauréats. La Bole Night est la propre sœur de Mi Fasol (April Night), gagnant de trois courses dont un cross. Il s’agit de la famille d’Ilare (April Night), deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) et vainqueur du Prix William Head (L).

Pour voir la vidéo de la course, cliquer ici http://www.thejockeyclub.co.uk/video/20181124/2823459/16856900.

HAYDOCK (GB), SAMEDI

BETFAIR CHASE

Gr1 – Steeple-Chase – 5ans et plus – 4.800m – 200.000 £

1er       BRISTOL DE MAI (H7)         Daryl Jacob

            (Saddler Maker & La Bole Night, par April Night)

            Pr. : S. Munir & I. Souede

            El. : J.-Y. Touzaint

            Entr. : Nigel Twiston-Davies

2e        NATIVE RIVER (H8) Richard Johnson

            (Indian River & Native Mo, par Be My Native)

            Pr. : Brocade Racing

            El. : F. Mackey

            Entr. : C. Tizzard

3e        THISTLECRACK (H10)         Tom Scudamore

            (Kayf Tara & Ardstown, par Ardross)

            Pr. : J. & H. Snook

            El. : R. & S. Knipe

            Entr. : C. Tizzard

Écarts : 4L, 1L3/4 (5 partants) Temps : 6’28”60

HAYDOCK (GB), SAMEDI

NEWTON NOVICES’HURDLE (L)

Grand Sancy franchit un palier

Le french bred Grand Sancy (Diamond Boy) a ouvert de la meilleure des manières la réunion du Betfair Chase (Gr1) en gagnant le Newton Novices’Hurdle (L). Il s’est ainsi offert une première Listed. Très allant durant toute la course, malgré le port d’un bonnet, il a évolué en troisième position en faisant quelques fautes. En face, il a fait mouvement pour venir sur les talons des leaders. Mais, au saut de la dernière claie, il paraissait devoir finir bon deuxième car l’animateur, Cause Toujours (Khalkevi), avait une confortable avance. Sur le plat, Grand Sancy a enclenché, refaisant son retard mètre après mètre, et il a finalement dominé Cause Toujours dans les cent derniers mètres. Depuis son retard après son opération du voile du palais en avril, le pensionnaire de Paul Nicholls a enlevé trois des quatre épreuves auxquelles il a participé.

Grand Sancy a été élevé par Brigitte Poulve et il a été vendu en Angleterre inédit à l’âge de 3ans. C’est un fils de Diamond Boy et de La Courtille (Risk Seeker), une gagnante sur les haies d’Auteuil et le steeple de Pau, dont il est le premier produit. Sa deuxième mère, Colombina (Épervier Bleu), n’était pas dénuée de qualité. Elle a conclu quatrième du Prix Wild Monarch (L) et s’est imposée sur les haies à Clairefontaine. C’est une souche de Noël Pelat.

HAYDOCK (GB), SAMEDI

NEWTON NOVICES’HURDLE

Listed – Claies – 3.100m – 25.000 £

1er       GRAND SANCY (H4) Harry Cobden

            (Diamond Boy & La Courtille, par Risk Seeker)

            Pr. : Martin Broughton Racing Partners

            El. : Mlle B. Poulve

            Entr. : P. Nicholls

2e        CAUSE TOUJOURS (H6)       Tom O’Brien

            (Khalkevi & Viana, par Signe Divin)

            El. : J. Cherel

3e        DENMEAD (H5)         Harry Skelton

            (Champs Élysées & Glorious Dreams, par Honour and Glory)

            El. : J. O’Donnell & N. Kelly

Écarts : 2L, 19L (5 partants) Temps : 3’38”50

Magic Saint deuxième pour ses débuts anglais

Pour ses débuts anglais sous l’entraînement de Paul Nicholls, Magic Saint (Saint des Saints) a conclu deuxième d’un Graduation Chase sur 4.300m, samedi à Haydock. Il a fourni une performance honorable, finissant à seize longueurs du lauréat, le français Activial (Lord du Sud), un vainqueur de Gr2 sur les claies.

ASCOT (GB), SAMEDI

CHRISTY 1965 CHASE (Gr2)

Politologue à l’heure pour sa rentrée

L’élève d’Antonia Devin Politologue (Poliglote) a signé un retour gagnant dans le Christy 1965 Chase (Gr2), samedi à Ascot. Il a ainsi remporté le sixième Groupe de sa carrière, le sixième sur les fences. Attentiste à proximité des animateurs, il a fait mouvement à l’entrée de la ligne droite. Venu librement prendre les commandes au saut de l’avant-dernier fence, le pensionnaire de Paul Nicholls a vu Charbel (Iffraaj) l’attaquer sèchement. Après le dernier obstacle, Politologue et Charbel se sont expliqués, mais le premier a constamment repoussé le second pour l’emporter courageusement. Paul Nicholls a déclaré après la course : « Politologue rendait du poids au deuxième, mais il a toujours galopé avec des ressources. Il devrait maintenant progresser. Il a beaucoup de rythme, il l’a prouvé aujourd’hui. Mais il a aussi beaucoup de tenue et il peut tenir 4.800m. Kempton est une piste plate qui devrait lui convenir. Maintenant, il faut voir s’il aura la tenue suffisante pour courir le King George VI Chase (Gr1) et ça, je ne le sais pas. » Son jockey, Sam Twiston-Davies, a ajouté : « Lorsqu’il est détendu comme cela, tous les rêves sont permis. Il a été courageux jusqu’au bout. 4.800m à Kempton, ce sera parfait pour lui. Il va aussi sur tous les terrains. » Politologue avait gagné le Tingle Creek Chase (Gr1) sur 3.200m en 2017. Cette course aura lieu dans deux semaines et il est peu probable qu’il défende son titre. Son entourage devrait plutôt se laisser tenter par le King George à Kempton, le 26 décembre.

Tout a commencé chez Étienne Leenders… Politologue a démarré sa carrière chez Étienne Leenders, pour lequel il a remporté le Prix Pharaon à Auteuil, sous les couleurs de Sophie Devin. Il a ensuite été vendu à John Hales, qui l’a envoyé chez Paul Nicholls.

La souche de Newness. Élève d’Antonia Devin, Politologue est un fils de Poliglote, alors étalon au haras d’Etreham, et de la bonne Scarlet Row (Turgeon), deuxième du Prix Maurice Gillois (Gr1) et lauréate du Prix Gérald de Rochefort (L). Il est le neveu d’Adelaide Square (Turgeon), deuxième du Grand Cross de Craon (L). C’est la souche de la fabuleuse Néoménie (Rheffic), d’où la matrone Newness (Simply Great), mère, entre autres, de No Risk at All, Nom de D’La, Nickname, Nom d’une Pipe ou encore N’Avoue Jamais…

CHRISTY 1965 CHASE

Gr2 – Steeple-Chase – 4ans et plus – 4.200m – 70.000 £

1er       POLITOLOGUE (H7)  Sam Twiston-Davies

            (Poliglote & Scarlet Row, par Turgeon)

            Pr. : J. Hales

            El. : Mme H. Devin

            Entr. : P. Nicholls

2e        CHARBEL (H7)         David Bass

3e        GOLD PRESENT (H8)           Sean Bowen

Écarts : 1/2L, 10L (6 partants) Temps : 5’13”80

If the Cap Fits prend position chez les hurdlers

Deuxième Gr2 de la réunion de samedi à Ascot, l’Ascot Hurdle (Gr2) est revenu à If the Cap Fits (Milan). Malgré son manque d’expérience, il a justifié l’estime de son entourage en s’imposant brillamment. Lauréat de ses trois premières sorties sur les claies, il venait de perdre son invincibilité dans la spécialité dans un Gr2. If the Cap Fits devrait maintenant s’orienter vers la Stayer’s Hurdle (Gr1) de Cheltenham en passant par une ou deux courses en amont.